χ

Export : le Maroc veut profiter d’un potentiel inexploité de 120 MMDH

Un écosystème d’accompagnement sera bientôt lancé pour aider les entreprises marocaines à concrétiser des opportunités à l’export de l’ordre de 120 milliards de dirhams. 

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes dépassent pour la première fois le seuil des 80 milliards de DH en 2022.

Export : le Maroc veut profiter d’un potentiel inexploité de 120 MMDH

Le 1 juin 2022 à 18h00

Modifié 1 juin 2022 à 18h00

Un écosystème d’accompagnement sera bientôt lancé pour aider les entreprises marocaines à concrétiser des opportunités à l’export de l’ordre de 120 milliards de dirhams. 

Une task force a été créée au niveau du ministère de l’Industrie et du commerce afin de promouvoir les exportations. Elle a identifié un potentiel de 120 milliards de dirhams à l’export, équivalent à des capacités de production existantes mais inexploitées à ce jour.

C’est ce qu’a révélé Abdelouahed Rahal, directeur général du commerce au ministère de l’Industrie et du commerce, lors de la deuxième édition des Régionales de l’investissement organisées mardi 31 mai à Rabat par la Banque populaire.

Comme pour la "task force souveraineté", le nouveau nom donné à la "war room" en charge de la banque de projets import-substitution, la "task force export" a préparé 1.200 fiches d’information pour des couples produit/marché, représentant des opportunités à l’export pour les entreprises marocaines.

En parallèle, le ministère a travaillé sur 60 projets d’investissement pour les entreprises marocaines à l’étranger. Ils serviront à améliorer leur compétitivité et à booster leurs exportations. Abdelouahed Rahal a cité l’exemple d’unités de transformation du coton dans des pays africains, dans le but de produire du fil pour alimenter l’industrie textile marocaine.

Pour sa part, Kenza El Alaoui, directrice générale de l’industrie au même ministère, a annoncé que la "task force souveraineté" avait atteint 1.065 projets à ce jour, représentant un investissement de 46 milliards de dirhams. Ils vont permettre de créer près de 100.000 emplois directs et près de 250.000 emplois indirects.

Des dispositifs d’aide à l’export

Afin d’accompagner les opérateurs marocains dans la concrétisation de ces opportunités à l’export, le ministère va prochainement lancer l’écosystème d’accompagnement "Tasdircom". Il réunit une panoplie de programmes et de mécanismes d’aide à l’export.

Ces derniers font écho à plusieurs défis auxquels se heurtent les entreprises marocaines à l’export, comme la certification, le financement, l’assurance, la prospection, la logistique, le lobbying et la veille.

Plusieurs partenaires contribuent à cette offre d’accompagnement. Parmi eux, le ministère de l’Economie et des finances, le ministère des Affaires étrangères et de la coopération, l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations, l’agence Maroc PME, l’Institut marocain de normalisation, l’Agence spéciale Tanger Med, la Confédération générale des entreprises du Maroc ainsi que des banques locales et internationales.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SNEP : Etats financiers sociaux au 31 Décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.