χ

La DGSN fête ses 66 ans, le point sur les avancées et les perspectives

La Direction générale de la sûreté nationale a fêté, le lundi 16 mai, le 66e anniversaire de sa création. L’occasion de revenir sur les réalisations et l’état d’avancement des projets lancés.

La DGSN fête ses 66 ans, le point sur les avancées et les perspectives

Le 17 mai 2022 à 15h11

Modifié 17 mai 2022 à 15h54

La Direction générale de la sûreté nationale a fêté, le lundi 16 mai, le 66e anniversaire de sa création. L’occasion de revenir sur les réalisations et l’état d’avancement des projets lancés.

Pour le directeur général de la Sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, le 16 mai représente un rendez-vous renouvelé pour commémorer l’anniversaire de la création de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Il marque ainsi l’occasion d’évoquer le travail réalisé par la première génération de policières et de policiers qui ont contribué à l’édification et au développement de ce corps national.

Cette date est également une occasion périodique pour célébrer les réalisations accomplies en matière de sécurité et prospecter les projets convenus au service de la sécurité de la patrie et des citoyens.

Au cours de l’année précédente, la DGSN a poursuivi l’effort d’appui aux mécanismes de répression du crime et de renforcement de la dimension préventive de la police de secours, a précisé Abdellatif Hammouchi dans une lettre d’orientation à l’occasion de cet anniversaire. Un appui réalisé à travers la généralisation des brigades anti-gangs et des brigades régionales des artificiers au niveau de plusieurs commandements.

La salle de pilotage et de coordination à la préfecture de police de Casablanca a également été mise en place, et les laboratoires de police ont été améliorés, de sorte à mettre les sciences et techniques digitales ainsi que les nouvelles technologies au service de la justice et des investigations pénales, a ajouté le directeur général de la Sûreté nationale.

Abdellatif Hammouchi a ensuite souligné que les services de la DGSN avaient réalisé une grande avancée en matière de consécration et de consolidation de « l’identité numérique », qui fait partie des fondements de la transition numérique voulue par le Maroc.

A cet égard, il a affirmé que les services de police s’étaient ouverts sur plusieurs partenaires institutionnels et travailleurs des professions libérales, afin de leur permettre de bénéficier des services de la carte nationale d’identité électronique.

La DGSN aspire à mettre en œuvre nombre de projets structurants avec une multitude d’objectifs et de finalités, a-t-il ajouté. « Ces projets visent à développer l’infrastructure informatique des services de sûreté, à moderniser les mécanismes d’enquête pénale et à améliorer la formation policière, ce qui se reflétera au niveau de l’efficience et de la qualité de l’offre de sûreté fournie aux citoyens. »

(Avec MAP)

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Aluminium du Maroc : Avis de convocation AGM – Projet de texte des résolutions 23-09-2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.