χ

Guelmim-Oued Noun : un contrat-programme et un nouveau PDR pour dynamiser la région

Le nouveau plan de développement de la région Guelmim-Oued Noun devra prendre en compte les différents programmes et schémas de développement territoriaux déjà entamés, y compris les 37 projets du contrat-programme avec l’Etat.

Guelmim-Oued Noun : un contrat-programme et un nouveau PDR pour dynamiser la région

Le 31 mars 2022 à 16h23

Modifié 31 mars 2022 à 17h05

Le nouveau plan de développement de la région Guelmim-Oued Noun devra prendre en compte les différents programmes et schémas de développement territoriaux déjà entamés, y compris les 37 projets du contrat-programme avec l’Etat.

La région Guelmim Oued-Noun a lancé le processus d’élaboration de son nouveau plan de développement régional (PDR) pour la période du mandat du nouveau conseil régional (2022-2027). Un appel d’offres a été lancé pour sélectionner un cabinet-conseil pour sa réalisation, pour une enveloppe budgétaire de 15 millions de dirhams.

La région souhaite se focaliser et veiller à la mise en œuvre effective des projets structurants prévus dans le cadre des différents programmes de développement, notamment le contrat programme 2021-2023 avec l’Etat (voir liste des projets en bas de la page), le plan de développement intégré (PDI – 2015) et le programme de réduction des disparités territoriales et sociales (PRDTS). 

Le prestataire retenu est appelé à tenir compte du Schéma régional de l’aménagement du territoire (SRAT), des différents programmes territoriaux de développement et des plans d’action communaux. Toutefois, la la région ne s’interdit pas de proposer des projets ou programmes supplémentaires à fort impact socio-économique, rapides à mettre en œuvre.

Ce PDR devra contenir un bilan des infrastructures et des secteurs productifs et sociaux. Ce bilan devra lui-même couvrir les principales évolutions nationales et régionales et établir la situation des dossiers engagés depuis 2016, indique le cahier des charges. Une attention particulière devra également être accordée aux secteurs économiques touchés par le Covid-19.

Ce PDR devra par ailleurs fournir un diagnostic des potentialités économiques, sociales, culturelles et environnementales, des atouts et des contraintes de développement de la région et enfin, des besoins essentiels en termes d’infrastructures de base.

Il identifiera aussi les diverses sources de financement disponibles, aussi bien nationales qu’internationales, ainsi que les conditions d’éligibilité aux divers financements.

Un contrat-programme de 5,5 milliards de dirhams entre la région et l’Etat

Le contrat-programme que la région a signé avec l’Etat pour la période 2021-2023, et sur lequel doit se baser le nouveau PDR, se déploie à travers 37 projets. Il est doté d’un budget de près de 5,5 milliards de dirhams, auquel le conseil régional contribue à hauteur d’environ 1,9 milliard de dirhams.

Le premier axe concerne l’amélioration de l’attractivité de la région, pour une enveloppe de plus de 4,6 milliards de dirhams. L’objectif est de lui permettre de développer une économie compacte capable de créer des opportunités permanentes d’emploi.

Quant au second axe, il est dédié à l’inclusion sociale avec une somme de 767 millions de dirhams. Le troisième concerne la protection et la valorisation du patrimoine naturel et culturel, avec un budget de 109 millions de dirhams.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SALAFIN : Indicateurs trimestriels : T3 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

8e Conférence internationale des guichets uniques à Marrakech