CDM : Alpha Mena change sa recommandation sur le titre d’ ‘alléger’ à ‘vendre’

| Le 23/2/2022 à 18:54
Le groupe a affiché des bonnes performances opérationnelles à fin septembre 2021 et une forte hausse de près de 31% de son cours sur l’année entière. Cette forte hausse est en partie conduite par les discussions entre Holmarcom et Crédit Agricole au sujet du rachat des part du groupe français dans Crédit du Maroc. Pour Alpha Mena, elle est exagérée et le potentiel du titre est épuisé.

Dans une note parue le 22 février, Alpha Mena a modifié sa recommandation sur le titre Crédit du Maroc (CDM). Autrefois recommandée à l’allègement, la société de recherche recommande désormais de vendre le titre et anticipe une baisse de 15,6% de son cours en bourse à 591 dirhams contre 700 dirhams à l’ouverture de la séance du 23 février.

2021, année de reprise

Pour Alpha Mena, le groupe a affiché des indicateurs en très bonne forme à fin septembre 2021. La société de recherche rappelle que 2021 a été une année de reprise avec une hausse de 2,4% du PNB à fin septembre 2021 à 1 816 MDH.

Le groupe a également affiché une forte hausse de son RNPG, passant de 104 MDH à fin septembre 2020 à 391 MDH à fin septembre 2021. Cela a été notamment possible grâce à la baisse de 72,8% du coût du risque sur la période.

Alpha Mena explique que « les réalisations de CDM ont dépassé nos attentes étant la comptabilisation d’une reprise exceptionnelle. CDM a également réussi à redresser ses marges opérationnelles à un rythme plus soutenu que prévu ». Mais malgré ces réalisations, le potentiel en bourse du groupe s'est essoufflé.

Un potentiel fondamental épuisé

Le groupe a affiché une croissance de 30,75% en bourse en 2021 et affiche une hausse de près de 17% en YTD, contre seulement 1,2% pour le secteur bancaire au global.

Source : medias24.com

Pour Alpha Mena, la hausse du titre, bien que portée par des réalisations solides, demeure partiellement infondée, tirée par les discussions de rapprochement avec Holmarcom et le groupe français Crédit Agricole. « Les négociations sur l’éventuelle entrée en capital d’Holmarcom ont significativement alimenté le mouvement spéculatif sur le titre. Nous pensons que ce mouvement est exagéré et l’actuelle valorisation surévalue la banque » souligne Alpha Mena.

Néanmoins, la société de recherche admet qu’une concrétisation pourrait apporter un fort potentiel de développement à CDM. « L’identité du potentiel repreneur nous inspire confiance étant un groupe solide et présente des perspectives de développement solides. Toutefois, nous attendons plus de détails sur le prix de la transaction et ses modalités pour donner notre avis » souligne-t-elle.

Avec la forte hausse du cours en bourse observée en 2021 et depuis le début de 2022 en plus de l’incertitude d’un rachat effectif des parts de Crédit Agricole dans CDM de la part d’Holmarcom, Alpha Mena considère que le titre ne recèle plus de potentiel. « A ce cours actuel, la capitalisation boursière de CDM touche un record sur les dix dernières années. Selon nos méthodes de valorisation, le titre a épuisé son potentiel aussi bien sur le court ou long terme » conclut-elle.

lire aussi
  • | Le 26/1/2023 à 9:28

    IB Maroc en difficulté : jugement le 2 février

    IB Maroc sera-t-elle placée en redressement judiciaire ? Le tribunal de commerce de Casablanca se prononcera dans une semaine.
  • | Le 15/12/2022 à 16:12

    Crédit Agricole (France) garde 15% dans le capital de Crédit du Maroc

    L’Autorité marocaine du marché des capitaux a annoncé, le mercredi 14 décembre, que AtlantaSanad avait franchi directement à la hausse les seuils de participation de 5% et de 10% dans le capital de Crédit du Maroc, tandis que Crédit Agricole SA a réduit ses parts dans le capital de la même société.
  • | Le 12/12/2022 à 15:45

    Ciments du Maroc célèbre l’ouverture de son centre de broyage de Nador

    Avec un investissement de 330 MDH et une capacité annuelle de 700.000 tonnes de ciment, le centre de broyage de Nador démarre son activité après la certification de ses produits avec la norme NM.
  • | Le 5/12/2022 à 8:40

    CTM : hausse de 17% du chiffre d’affaires consolidé à fin septembre

    La bonne tenue des activités de transports voyageurs et de messagerie pousse à la hausse les revenus du groupe sur les neuf premiers mois de l’année.
  • | Le 5/12/2022 à 8:34

    Maghreb Oxygene : hausse de 7% du chiffre d’affaires à fin septembre

    L’endettement financier net demeure stable et les investissements se réduisent à fin septembre.
  • | Le 1/12/2022 à 17:22

    CTM : le chiffre d’affaires consolidé progresse de 17% à fin septembre 2022

    Le chiffre d’affaires du groupe CTM à fin septembre 2022 s’établit à 472 MDH, en croissance de 17,1% par rapport aux neuf premiers mois de 2021.