Augmentation du crédit bancaire et des créances en souffrances en 2021 (BAM)

| Le 30/1/2022 à 18:54
Après un ralentissement en novembre, le crédit bancaire a connu une forte accélération en décembre avec une augmentation de 2,2% de l’encours global. Les créances en souffrance ont reculé au mois de décembre. Par rapport à 2020, l’encours global du crédit bancaire s’est bonifié de 3% et les créances en souffrance se sont alourdies de 4%.

Les dernières statistiques monétaires de Bank Al Maghrib en décembre 2021 montrent une accélération du crédit bancaire par rapport au mois précédent.

L’encours global des crédits s’élève à 988,2 milliards de dirhams, une hausse assez significative de 21,3 milliards de dirhams en valeur Vs novembre 2021. Par rapport à l’an précédent, le crédit bancaire a connu une hausse de 3%.

Dans le détail, l’encours des crédits immobiliers affiche une hausse de 0,9% par rapport à fin novembre, à 291,9 milliards de dirhams. Par rapport à la même période l’an dernier, l’encours des crédits immobiliers a progressé de 2,7% ou 7,75 milliards de dirhams.

L’encours des comptes débiteurs et crédits de trésorerie a augmenté de 1,2% d’un mois à l’autre, à 227,1 milliards de dirhams. Par rapport à 2020, l’encours a progressé de 10,3%.

L’encours des crédits à l’équipement régresse quant à lui de 4% en décembre à 172,1 milliards de dirhams par rapport au mois dernier. Comparé à la même période l’an dernier, l’encours du crédit équipement a reculé de 4,4%.

L’encours des crédits à la consommation recule légèrement de 0,2% par rapport au mois précédent. L’encours se situe à 55,7 milliards de dirhams. Sur une année, l’encours affiche une légère progression de 2,7%.

En décembre, forte hausse du crédit pour les sociétés financières et baisse pour le secteur public

L’encours des crédits aux ménages progresse de 0,2% par rapport à fin novembre et s’élève à 368,5 milliards de dirhams. Par rapport à 2020, l’encours a augmenté de 4,7%.

L’encours aux entreprises privées s’élève à 406,2 milliards de dirhams en hausse de 1% par rapport au mois précédent. D’une année sur l’autre, l’encours aux entreprises privées affiche une hausse de 4,4%.

Concernant le secteur financier, l’encours des crédits bancaires a connu une forte hausse de 19,5% par rapport au mois précédent à 143,4 milliards de dirhams. Par rapport à 2020, l’encours affiche une légère progression de 1%.

L’encours au secteur public a quant à lui connu une baisse notable de 8,9% par rapport au mois précédent à 70 milliards de dirhams. D’une année sur l’autre, l’encours affiche un recul de 7,4%.

Les créances en souffrance des ménages et des entreprises baissent en décembre

Les créances en souffrance s’élèvent à 83,4 milliards de dirhams en baisse de 1,6% par rapport au mois précédent. Sur un an, elles ont augmenté de 4% ou 3,25 milliards de dirhams en valeur.

Celles des ménages s’élèvent à 36,7 milliards de dirhams, en baisse de 0,5% ou 176 MDH par rapport à fin novembre. Par rapport à 2020, elles affichent une progression de 6,7%.

Les impayés des sociétés non-financières privées s’élèvent à 46,3 milliards de dirhams, en retrait de 1,4% par rapport au mois d’avant. Comparés à l’année précédente, ils affichent une croissance de 2,9%.

lire aussi
  • | Le 2/10/2022 à 11:42

    Banques cotées : amélioration du coût du risque et progression des bénéfices au S1-2022

    Légère évolution de l’activité commerciale, amélioration du coût du risque, hausse de 10% du résultat net part du groupe... Voici comment ont évolué les principaux indicateurs des banques cotées à la bourse de Casablanca.
  • | Le 1/10/2022 à 13:55

    Le cash en circulation demeure stable à fin août 2022

    Le cash en circulation demeure stable d’un mois à l’autre mais affiche une hausse de 22,6 milliards de dirhams par rapport à août 2021. Les dépôts bancaires progressent légèrement par rapport à juillet 2022. Sur une année glissante, ils augmentent de 52 MMDH.
  • | Le 30/9/2022 à 16:10

    Alliances : le RNPG progresse de 77% à fin juin

    Le groupe a pu améliorer son résultat grâce à la bonne maîtrise de ses charges et à la hausse des marges opérationnelles. Le carnet de commandes s'élève à 3,1 MMDH.
  • | Le 30/9/2022 à 8:58

    Ciments du Maroc : baisse de 18% du résultat net

    Le chiffre d’affaires a été maintenu par rapport à la même période en 2021 grâce à la bonne tenue des ventes de clincker à l’export et des matériaux de construction. La hausse des coûts de production, notamment de petcoke, a rogné sur les marges et le résultat net.
  • | Le 29/9/2022 à 18:14

    TGCC en accord avec son business plan, évoque sa lutte contre l’inflation des intrants

    Lors de sa conférence de presse, le management du groupe a exposé les bons résultats du premier semestre et a décrit les moyens mis en œuvre pour lutter contre la hausse du prix des intrants. TGCC n’a pas caché ses ambitions continentales, indiquant que des projets d’envergure seraient annoncés d’ici la fin de l’année. Son chiffre d’affaires dans cette zone devrait tripler d’ici deux ans.
  • | Le 27/9/2022 à 17:22

    Voici pourquoi Maroc Telecom continue de baisser en bourse

    Nouvelle sanction, hausse du taux directeur, risque inflationniste… Voici les facteurs qui alimentent la baisse du titre Maroc Telecom en bourse.