χ

Service militaire : lancement de l’opération de recensement

L'opération de recensement du service militaire au titre de l'année 2022 a été lancée lundi 13 décembre, au profit des jeunes âgés entre 19 et 25 ans à la date du 16 mai 2022, et qui remplissent les conditions légales requises pour l'exercice du service.

Service militaire : lancement de l’opération de recensement

Le 13 décembre 2021 à 18h48

Modifié 13 décembre 2021 à 18h57

L'opération de recensement du service militaire au titre de l'année 2022 a été lancée lundi 13 décembre, au profit des jeunes âgés entre 19 et 25 ans à la date du 16 mai 2022, et qui remplissent les conditions légales requises pour l'exercice du service.

Cette opération, qui se poursuivra jusqu’au 10 février 2022, intervient conformément aux instructions du Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’état-major général des Forces armées royales (FAR), concernant l’adoption des mesures nécessaires pour l’intégration de la prochaine promotion au service militaire, et dans le cadre de la préparation de l’opération de recensement en perspective de la sélection et l’intégration de la prochaine promotion.

L’opération de sélection de la première promotion des conscrits, dans le cadre de la reprise du service militaire dans le Royaume, a connu une forte participation de la jeunesse marocaine. Sur les 80.000 conscrits recensés au cours des phases préliminaires, 70.701 volontaires, dont 24.000 filles, ont adressé leurs demandes, ce qui a incité à augmenter le nombre du premier contingent de 10.000 à 15.000 personnes. À noter que ce dernier était composé de 15.362 jeunes hommes et femmes.

Les appelés au service militaire bénéficieront d’une solde mensuelle, non imposable, allant de 1.050 dirhams pour les soldats, 1.500 dirhams pour les sous-officiers à 2.100 dirhams pour les officiers. Une prime de 300 dirhams est accordée aux conscrits affectés dans les provinces du Sud.

Ils bénéficieront également de soins dans les institutions hospitalières militaires et d’une assistance médico-sociale, une couverture maladie, une assurance décès et invalidité. L’État prendra en charge aussi bien sa part des cotisations ou des contributions dues que celles des recrues, ainsi que les indemnités de départ en cas de maladie contractée ou d’aggravation de la maladie au cours du service militaire.

Les recrues auront un grade militaire conformément au système hiérarchique en vigueur dans les Forces armées royales : officier, sous-officier et soldat, selon le certificat d’études.

De plus, le fonctionnaire ayant le statut de militaire conservera le salaire qu’il perçoit pour sa fonction, et le droit de retourner dans son administration d’origine au terme du service militaire. Les appelés bénéficieront également du droit de participer aux concours annoncés pendant leur service militaire.

(Avec MAP)

Le service militaire obligatoire de retour au Maroc

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : Résultats au 31 Décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.