χ

Détente sur le marché du travail qui efface les effets du Covid au 3e trimestre 2021

Le taux de chômage et le nombre de chômeurs baissent enfin, après avoir culminé fin juin 2021. Ces deux indicateurs amorcent maintenant leur descente. Les principaux indicateurs du marché du travail sont en nette amélioration, indique l'enquête trimestrielle du haut-commissariat au Plan. Le marché du travail efface déjà les effets du Covid.

Détente sur le marché du travail qui efface les effets du Covid au 3e trimestre 2021

Le 3 novembre 2021 à 18h04

Modifié 3 novembre 2021 à 19h12

Le taux de chômage et le nombre de chômeurs baissent enfin, après avoir culminé fin juin 2021. Ces deux indicateurs amorcent maintenant leur descente. Les principaux indicateurs du marché du travail sont en nette amélioration, indique l'enquête trimestrielle du haut-commissariat au Plan. Le marché du travail efface déjà les effets du Covid.

A fin septembre, donc pour le 3e trimestre 2021, amélioration quasi générale des indicateurs relatifs au chômage et au marché du travail, selon l'enquête trimestrielle du haut-commissariat au Plan (HCP).

Au cours du trimestre précédent (2e trimestre mars-juin 2021), les chiffres du chômage avaient dépassé la cote d'alerte. Ils étaient au plus haut, probablement les plus hauts jamais connus, en tout cas en valeur absolue :

- Taux de chômage national : 12,8%.

- Taux de chômage en milieu urbain : 18,2%.

- Nombre de chômeurs : 1,6 million dont 1,37 million en milieu urbain. Il s’agit probablement du nombre de demandeurs d’emplois le plus élevé jamais enregistré dans une statistique officielle.

- Taux de chômage des jeunes en milieu urbain au 2e trimestre 2021 :

47,2 %  pour les 15-24 ans.

28,3 %  pour les  25-34 ans.

Pour bien saisir l'évolution du chômage, il faut comparer une partie des chiffres de T3-2021 à ceux de T1-2020, juste avant la pandémie et le confinement de trois mois (tableau ci-dessous). Comparons les chiffres en milieu urbain (ceux du monde rural fluctuent selon la saisonnalité et la campagne agricole) :

T1 2020 T3 2021
Indicateur Urbain Rural Ensemble Urbain Rural Ensemble
Activité (des 15 ans et plus)
Population active 7.262 4.987 12.249 7 546 4 708 12 255
Taux de féminisation de la population active 23,1 27,5 24,9 22,6 23,9 23,1
Emploi (des 15 ans et plus)
Population active occupée 6.167 4.791 10.957 6 343 4 465 10 807
Taux d'emploi 35,7 51,2 41,2 35,6 47,7 39,8
Chômage
Population active en chômage 1.096 196 1.292 1 204 244 1 447
Taux de féminisation de la population active en chômage 36,2 19,9 33,8 35,4 16,9 32,3
Taux de chômage 15,1 3,9 10,5 16,0 5,2 11,8

Entre début 2020 - avant la pandémie - et le 3e trimestre 2021, la population active (personnes qui recherchent du travail) a augmenté de 284.00 personnes.

La population active occupée a augmenté de 176.000 personnes. Ce qui signifie que les pertes d'emploi de la pandémie ont été largement compensées.

Le nombre net d'emplois créés ne couvre pas totalement l'arrivée des 284.000 personnes supplémentaires sur le marché de l'emploi. La différence, ce sont les 108.000 chômeurs supplémentaires que l'on retrouve au 3e trimestre de 2021 versus le premier trimestre de 2020.

En milieu urbain, le taux de chômage passe donc, dans le même intervalle de temps, de 15,1% à 16%. Le taux de chômage national est actuellement de 11,8%.

Les chiffres sur 12 mois glissants

Entre le troisième trimestre de 2020 et la même période de 2021, l’économie nationale a créé 642.000 postes d’emploi, résultant d’une création de 274.000 en milieu rural et de 368.000 postes en milieu urbain, contre une perte de 581.000 postes d’emploi une année auparavant et une création annuelle moyenne de 145.000 postes au cours des trois années pré-pandémie.

Le secteur des services a créé 306.000 postes, celui de l’"agriculture, forêt et pêche" 190.000, des BTP 92.000 postes, et celui de l’"industrie y compris l'artisanat" en a créé 54.000.

Avec une baisse de 35.000 chômeurs en 12 mois, résultant d’une réduction de 60.000 chômeurs en milieu rural et d’une augmentation de 25.000 en milieu urbain, le volume de chômage a atteint 1.447.000 personnes au niveau national.

Le taux de chômage est ainsi passé de 12,7% à 11,8% au niveau national, de 16,5% à 16%  en milieu urbain et de 6,8% à 5,2% en milieu rural. Il est plus élevé parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans (31%), les diplômés (18,7%) et les femmes (16,5%).

Casablanca-Settat, premier employeur, mais 24% de chômeurs

Cinq régions abritent 72,1% de l’ensemble des actifs âgés de 15 ans et plus. La région de Casablanca-Settat vient en première position avec 22,3% d’actifs, suivie de Rabat-Salé-Kénitra (13,3%), de Marrakech-Safi (13,2%), de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (11,9%) et de Fès-Meknès (11,5%).

Trois régions affichent des taux d’activité plus élevés que la moyenne nationale (45,1%) : Tanger-Tétouan-Al Hoceima (50,9%), Casablanca-Settat (47,7%) et Marrakech-Safi (46,0%). En revanche, les taux les plus bas sont enregistrés dans les régions de l’Oriental (42,1%), de Souss-Massa (41,2%) et de Drâa-Tafilalet (40,9%).

Presque sept chômeurs sur dix (69,6%) sont concentrés dans cinq régions : Casablanca-Settat vient en première position avec 24,2% de chômeurs, suivie de Rabat-Salé-Kénitra (12,9%), de Fès-Meknès (12,8%), de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (10,1%) et de l’Oriental (9,6%).

Les taux de chômage les plus élevés sont observés dans les régions du Sud (19,2%) et de l’Oriental (17,4%). Avec moins d’acuité, trois autres régions dépassent la moyenne nationale (11,8%) à savoir Fès-Meknès (13,2%), Casablanca-Settat (12,8%) et Drâa-Tafilalet (12,5%). En revanche, les régions de Marrakech-Safi, de Béni Mellal- Khénifra et de Tanger-Tétouan-Al Hoceima enregistrent les taux les plus bas avec respectivement 7,7%, 10,0% et 10,0%.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SOTHEMA : Communiqué Post Conseil d’Administration SOTHEMA du 21 mars 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.