Désarroi des Marocains de l’étranger après le passage de la France, l’Espagne et le Portugal en liste B

Confinement obligatoire pendant dix jours au Maroc si vous n'êtes pas vacciné. Et quid des enfants mineurs non vaccinés accompagnant des parents vaccinés? Va-t-on les confiner seuls dans un hôtel?

Désarroi des Marocains de l’étranger après le passage de la France, l’Espagne et le Portugal en liste B

Le 12 juillet 2021 à 8h28

Modifié 15 juillet 2021 à 10h50

Confinement obligatoire pendant dix jours au Maroc si vous n'êtes pas vacciné. Et quid des enfants mineurs non vaccinés accompagnant des parents vaccinés? Va-t-on les confiner seuls dans un hôtel?

[Les conditions d’entrée et de sortie du Maroc vers les listes A et B sont mises à jour continuellement. Cliquez:

ICI pour consulter les nouvelles conditions d’entrée au Maroc à partir des pays de la liste B (entrées en vigueur le 14 juillet à zéro heure);

ICI pour consulter les nouvelles conditions d’entrée au Maroc à partir des pays de la liste A (entrées en vigueur le 6 juillet à 23H59) ;

-Pour quitter le Maroc vers un pays de la liste A, cliquez ICI pour consulter les conditions pour les personnes vaccinées, et  ICI pour les non vaccinées et les mineurs.]

Et soudain, la France, le Portugal et l’Espagne passent en liste B. L’information n’a même pas fait l’objet d’un communiqué. Un simple changement de document concernant la composition de la liste B, sur le site du ministère de la Santé, relayé dans la nuit par le ministère des Affaires étrangères. Les médias n’ont même pas été prévenus.

Les Marocains concernés par cette décision sont pourtant nombreux: personnes ou familles résidentes à l’étranger, personnes en voyages d’affaires ou touristique…

Aurait-il fallu, après avoir acheté ses billets et pris ses dispositions, garder un œil rivé sur le site du ministère de la Santé? Et pourquoi la Santé seule? Les premières décisions d’allègement et de reprise des vols avaient été annoncées par le ministère des Affaires étrangères.

Le Maroc a fait un quasiment sans faute dans la gestion de la pandémie… sauf en matière de communication. Le pays a réussi des prouesses. Par exemple, plusieurs millions de personnes ont reçu des aides pécuniaires trois mois de suite, en mai, juin et juillet 2020, sans aucun contact physique avec qui que ce soit; même pas pour s’inscrire.

Un pays qui a fait cela en peu de temps ne peut-il nommer une équipe de communication? concevoir un site Internet sur lequel figureraient des informations mises à jour, actualisées, et opposables à tous?

Le passage en liste B apporte un changement majeur: l’obligation de confinement pendant 10 jours à l’arrivée au Maroc, dans un hôtel désigné par les autorités. Cette disposition est inapplicable, car le nombre de Marocains attendus en provenance de France et d’Espagne notamment, dépasse de dizaines de fois, la capacité des hôtels en question.

En second lieu, il y a une question d’équité:

-des familles entières de MRE ont programmé leur été en fonction des précédentes dispositions selon lesquelles la France, l’Espagne et le Portugal étaient en liste A. Tous ne sont pas vaccinés et pour cause: la présence d’enfants ou de jeunes mineurs. Voire pour d’autres raisons. Désormais, soit ils viennent et passent une partie de leur séjour dans un hôtel de confinement, gâchant ainsi leurs vacances. Soit ils annulent, perdant les prix des billets, et gâchant également leurs vacances.

-des Marocains, seuls ou en famille, se trouvent actuellement à l’étranger, notamment en France et en Espagne, et avaient programmé leur voyage et leur retour en fonction des précédentes dispositions. Parfois accompagnés d’enfants mineurs non vaccinés, vont-ils devoir subir le confinement à leur retour?

Des dispositions transitoires s’imposent en faveur de ces catégories, ceux et celles qui ont pris leurs dispositions avant l’annonce du dimanche soir. Ces mesures doivent concerner au moins l’isolement à domicile plutôt qu’à l’hôtel. Le retour estival au Maroc devait être une fête, ne la gâchons pas. Et n’oubliez pas qu’une bonne communication améliorera également considérablement la situation.

[MISE A JOUR: les ministères de la Santé et des Affaires étrangères ont annoncé le 12 juillet après-midi que les citoyens Marocains ou originaires du Maroc, ainsi que leurs familles (conjoints, ascendants, descendants), doivent se soumettre à un auto-isolement à domicile pendant 5 jours, avec un test de dépistage (antigénique rapide ou PCR) au 5e jour].

[MAJ: le ministères des Affaires étrangères a annoncé le 14 juillet dans la soirée que les étrangers résidents au Maroc devront également se soumettre à l’auto-isolement de 5 jours à domicile, à leur retour d’un pays de la liste B].

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

S2M : Résultats semestriels S1 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

URGENT Covid. 188 nouveaux cas et 14 décès ce mercredi 20 octobre 2021