AtlantaSanad : la hausse des résultats et du dividende 2020 bien accueillis par le marché

M. Ett. | Le 22/3/2021 à 15:51

La hausse des résultats annuels 2020 et du dividende du groupe AtlantaSanad sont bien accueillis par le marché boursier. Voici les commentaires et explications de quelques analystes du marché.

La progression des résultats annuels de 2020 publiés par AtlantaSanad, vendredi 19 mars, et la hausse du dividende à distribuer, sont bien accueillis par le marché.

La preuve, le titre AtlantaSanad a terminé la séance de ce lundi 22 mars sur une hausse de 3,99% à 87,05 DH après avoir été réservée à la hausse au cours de cette journée (Voir tableau ci-dessous). Cette hausse a été accompagnée d’un volume d’échange de 152.119 titres, totalisant un montant de 13,24 millions de DH.

A noter que depuis le début de cette année, la hausse du cours s’élève à 6,16%, contre une petite hausse de 1,38% pour le MASI, pendant la même période.

Evolution du cours d’AtlantaSanad

Graph ATLANTA P


Rappelons que cette compagnie d’assurance a enregistré une hausse de 2% de son chiffre d’affaires global, en comparaison avec l’exercice 2019, qui s’est élevé à 4,93 milliards de DH et une progression de 26,7% de son résultat net qui s’est établi à 472 millions de DH. Le conseil d’administration a proposé un dividende par action de 4,5 DH, en hausse de 36,3% par rapport à l’an dernier.

Commentant ces réalisations, un analyste de la place trouve que « les résultats publiés par AtlantaSanad montrent une forte résilience du groupe dans le contexte actuel. La crise du Covid a négativement impacté le secteur des assurances. Le groupe AtlantaSanad a été épargné et a pu maintenir la croissance de ses résultats. De plus, le dividende proposé est en forte hausse au moment où d’autres compagnies d’assurances et des émetteurs de différents secteurs ont baissé leur dividende. Ce sont autant de facteurs qui jouent en faveur de ce titre et qui expliquent la réaction des investisseurs en bourse ».

En effet, Wafa Assurance et Saham Assurance Maroc, deux autres compagnies d’assurance cotées en bourse, ont affiché un résultat net respectivement en baisse de 37,7% et de 15,8% par rapport à 2019. Le secteur des assurances a connu des difficultés à cause de la pandémie qui se sont traduites par une chute des cours en bourse, une baisse et/ou des suspension de la distribution des dividendes par quelques émetteurs, la hausse des impayés, et le recul de l’activité à cause de la dégradation du pouvoir d’achat des clients.

Un membre du directoire d’une société de bourse estime que la résilience de cette compagnie d’assurance est liée à deux principaux éléments : le rapprochement des deux compagnies d’assurance (Atlanta et Sanad) et la création de l’OPCI.

Et d’expliquer : « La fusion des deux compagnies a conduit à une revalorisation des actifs détenus par Sanad, la compagnie absorbée, générant des plus-values. La fusion a contribué également à la croissance du chiffre d’affaires grâce à la hausse de la part de marché de la compagnie ». La part de marché d'AtlantaSanad est montée à 11%.

« De plus, AtlantaSanad a profité de la plus-value réalisée sur les actifs immobiliers qui ont été introduits dans son OPCI. Cela a compensé l’impact de la baisse du marché boursier. Pour plus de détails, il faut attendre les explications du groupe, le communiqué publié n’est pas vraiment exhaustif », continue notre interlocuteur.

« Globalement, cette compagnie d’assurance reste assez solide, grâce notamment à son appartenance à un grand groupe qu'est Holmarcom. Elle dégage de bons fondamentaux aussi », conclut notre interlocuteur.

Rappelons que la fusion d’Atlanta et Sanad a été actée le 1er juin 2020, en pleine crise sanitaire et économique.

La fusion est intervenue donc au bon moment, comme l’avait déclaré Mohamed Hassan Bensalah, PDG de AtlantaSanad Assurance, lors de la présentation de la nouvelle entité, en septembre dernier : « nous avons estimé que c’était le bon moment d’avoir une grande compagnie qui répond à tous les critères pour nos clients (…) ce contexte peut constituer une opportunité pour le développement ».

lire aussi
  • | Le 28/9/2022 à 15:46

    HPS : les leviers de croissance du groupe déclinés par Brahim Berrada

    Le directeur général de HPS revient sur les bonnes performances du groupe qui a affiché une hausse de 83% de ses bénéfices au S1-2022. Il évoque également la croissance dynamique du secteur, qui bénéficiera au groupe dans les années à venir, ainsi que les trois principaux leviers de développement.
  • | Le 27/9/2022 à 15:19

    La bourse dévisse en réaction à la hausse du taux directeur

    Bank Al-Maghrib a relevé son taux directeur de 1,5% à 2%. Elle prévoit une croissance économique flat cette année à 0,8% et une inflation plus persistante et intense que prévu. Elle devrait s’établir à 6,3% cette année et 2,4% en 2023. Les marchés ont mal réagi à ces annonces et la Bourse de Casablanca a dévissé à la clôture, lâchant 1,21% avec une forte accélération des volumes échangés en fin de séance.
  • | Le 27/9/2022 à 14:41

    LafargeHolcim Maroc : des résultats en baisse rognés par la hausse des cours du petcoke

    Le groupe a pu maintenir son chiffre d’affaires grâce à un effet prix positif, mais les volumes de vente ont baissé. 
  • | Le 26/9/2022 à 15:12

    Managem : grâce à l’intégration complète de Tri-K, l’année 2022 sera exceptionnelle

    Au second semestre, le groupe continuera de bénéficier des cours élevés de certains métaux de base et jouira particulièrement de la hausse de la production de Tri-K dans la production totale. 
  • | Le 22/9/2022 à 14:59

    Label’Vie : de bonnes perspectives en 2022 et des bénéfices en hausse liés à l’OPCI

    Selon la société de recherche BKGR, le distributeur devrait afficher un TCAM de 7,6% sur la période 2022-2031. Et ce, grâce à l’expansion de son réseau et au changement progressif des modes de consommation des Marocains vers la distribution moderne. L’OPCI Terramis et la plus-value constatée cette année amélioreront le résultat net, anticipé en progression de 15,9% à 472 MDH.
  • | Le 21/9/2022 à 15:44

    Matériel informatique : Disway se démarque en bourse, mais ralentie par le marché

    La valeur se démarque des autres valeurs du secteur “matériels, logiciels et services informatiques” en bourse. En revanche, elle fait face à des conditions plus compliquées de marché avec une demande en retrait sur le retail.