BTP : une bonne tenue du secteur attendue cette année

| Le 3/5/2024 à 16:28
Anticipée comme bonne par les professionnels du BTP, l’année 2024 devrait confirmer un bon trend dans les mois à venir. Au premier trimestre déjà, l’encours des crédits bancaires au secteur du BTP bondissait de 16% à 96,6 MMDH. Les ventes de ciment à fin avril, elles, progressaient de 3,5% par rapport à l’année précédente.

Le secteur du BTP a connu de nombreuses années de flou depuis le Covid en 2020, mais avec les grands événements à venir, les perspectives entourant le secteur sont globalement optimistes.

La CAN 2025, la Coupe du monde 2030, le programme d’aides aux primo-acquéreurs et les programmes d’investissements de l’État laissent présager une forte dynamique du secteur grâce à sa participation à la construction des grands projets d’envergure. En mars dernier, Mohamed Mahboub, président de la Fédération nationale du BTP, nous expliquait : "Il est clair que ces perspectives, couplées avec les annonces faites lors de Journée d’information du 29 février 2024, annonçant un investissement public de 64 milliards de DH, soit une hausse de 56% par rapport au programme 2023, soufflent un vent d’optimisme dans les rangs des entreprises."

D’ailleurs, les premiers indicateurs laissent présager un bon démarrage du secteur cette année.

Encours du crédit au secteur en forte hausse

D’après les récents chiffres de Bank Al Maghrib à fin mars, l’encours des crédits bancaire au secteur du BTP a connu une forte hausse depuis le début de l’année. L’encours atteint 96,6 MMDH, en hausse de près de 16%.

Une hausse importante qui atteint même près de 22% sur une année glissante. Cette dernière confirme la dynamique du secteur et les crédits accordés dans le cadre du financement des activités des entreprises y travaillant. Sur ce sujet, pour rappel, une source de la place expliquait cette forte progression de l’encours à fin mars par "la hausse des mises en chantier des projets d’infrastructures comme les routes, les stades, les gares et la mise en place du nouveau programme pour les logements sociaux et intermédiaires".

Parallèlement, d’après les même données de BAM, l’encours des crédits bancaires aux promoteurs immobiliers a progressé de 3,6% en mars à 53,8 MMDH et de 4,3% sur 12 mois glissants.

Progression de la consommation de ciment à fin avril

L’un des autres indicateurs qui montre que le secteur affiche une bonne dynamique, c’est bien la consommation de ciment. Après une baisse notable de la consommation de 14% au mois de mars, du fait notamment de l’arrêt ou en tout cas du ralentissement des chantiers avec le ramadan, un rebond de la consommation a été observé en avril.

Cette progression de 21% des ventes de ciment en avril provient également d’un effet de base positif par rapport au même mois l’année dernière sur lequel se déroulait le mois de ramadan.

Sur les quatre premiers mois de l’année cumulés, la consommation de ciment a progressé de 3,5% à 4,1 MT. Cette progression devrait a fortiori se poursuivre sur le reste de l’année, notamment durant le second semestre, historiquement plus dynamique que le premier. Cela sera porté par les grands chantiers structurants qui seront conduits et la bonne dynamique attendue également sur le secteur de l’immobilier cette année, qui draine 70% des ventes de ciment.

Cette année était d’ailleurs, depuis 2023, anticipée par les professionnels du secteur cimentier comme une bonne année. "Le besoin d’infrastructure est encore là ; il y a de la demande qui n’est pas satisfaite, surtout sur le logement social, et il y a du potentiel à l’avenir. Nous nous attendons à une croissance de 3% à 4% par an dans un avenir proche, donc les perspectives de croissance sont positives sur le moyen long terme", nous confiait Matteo Rozzanigo, ancien directeur général de Ciments du Maroc.

Depuis, les aides aux primo-acquéreurs dans le cadre du plan 2024-2028 sont entrées en vigueur et ont donné une grande visibilité dans le secteur du BTP, sans compter l’enveloppe d’investissement de l’État de 64 MMDH cette année dont près de 15 MMDH seront déployés pour le secteur de l’eau, 14 MMDH pour les routes et autoroutes, 10,6 MMDH pour les ports et 24,6 MMDH pour les équipements publics.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 22/5/2024 à 18:03

    Tiers de confiance. L'AMDIE va s'appuyer sur les experts-comptables pour débourser les primes à l'investissement

    Lors des 8e Assises de l'Ordre des experts-comptables tenues ce 22 mai, l'AMDIE a signé une convention avec l'OEC pour les désigner comme tiers de confiance dans les process de déboursement des primes à l'investissement. Explications de Ali Seddiki, directeur général de l'AMDIE.
  • | Le 22/5/2024 à 13:31

    Virement instantané : un volume de 15,2 MMDH d'opérations traitées à fin avril

    L'adoption du virement instantané s'accélère en 2024, près d'un an après son lancement le 1er juin 2023. Depuis sa mise en service jusqu'à fin avril 2024, plus de 10 millions d'opérations ont été effectuées pour un volume global de plus de 36 MMDH. Le nombre d'opérations traitées par jour en moyenne a progressé de 45% en 2024, à 45.000 par rapport à la moyenne en 2023.
  • | Le 22/5/2024 à 9:26

    BCP : hausse de 78% du RNPG au premier trimestre

    Le groupe affiche une amélioration de 25,5% de son PNB à fin mars 2024, poussé par les activités bancaires et le rebond des activités de marché. Le coût du risque progresse de 48% à 1,3 MMDH.
  • | Le 19/5/2024 à 10:14

    Immobilier. Arrondissement par arrondissement, voici les prix pratiqués à Casablanca en 2023

    Sidi Moumen, Hay Hassani, Aïn Chok, Maarif, Ain Sebaa ou Anfa,... L'immobilier d'un arrondissement à un autre change. Où se concentrent les ventes immobilières au sein du grand Casa en 2023 ? Comment se sont comportés les prix ? Les données exclusives fournies par notre partenaire Yakeey apportent la réponse.
  • | Le 17/5/2024 à 15:08

    CFG Bank : indicateurs en forte hausse à fin mars, RNPG 2024 attendu en hausse de 40% à 50%

    Le groupe affiche une forte hausse de ses indicateurs à tous les niveaux à fin mars. Le PNB progresse de 44%. Le RBE progresse à un rythme plus soutenu, du fait d'une bonne maîtrise des charges qui croissent moins vite que le PNB. Le RNPG 2024 du groupe devrait progresser entre 40% et 50%.
  • | Le 17/5/2024 à 14:00

    Disway : baisse de 9% du chiffre d’affaires à fin mars

    Le segment Volume a vu son chiffre d’affaires reculer de 11,6% du fait de retards de plusieurs projets, de la baisse de la demande sur plusieurs produits technologiques en raison de la hausse des droits de douanes et de la rupture de plusieurs segments de produits à cause des incidents en mer Rouge.