Auto Hall : légère croissance du marché attendue cette année, bonne perspective sur les VUL

| Le 6/5/2024 à 15:48
En 2023, le groupe détenait 39,2% de part de marché sur le segment des véhicules utilitaires légers (VUL). Les ventes en volume de ce segment sont en forte hausse à fin avril. Le groupe devrait tirer profit de cette croissance. Le léger recul des taux débiteurs à la consommation au T4-23 et le portefeuille diversifié du groupe devraient lui assurer une bonne résilience. Auto Hall peut aussi compter sur le marché de l’occasion en croissance.

Les ventes globales de véhicules à fin avril affichent une légère baisse de 0,71%, d’après les derniers chiffres de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Sur la période, les ventes de véhicules particuliers (VP) reculent de 3% à 43.647 unités et les ventes de véhicules utilitaires légers (VUL) ont en revanche bien performé avec une hausse de 24,3% des ventes à 5.301 unités par rapport à la même période l’année précédente.

Si le marché peine à décoller, il demeure résilient et la situation au global semble moins tendue qu’en 2023. Le groupe Auto-Hall devrait notamment tirer profit de plusieurs facteurs cette année, même si une part d’incertitude plane toujours.

Tirer profit de la hausse des ventes de VUL

Bien que ne comptant que pour 10% du marché global des véhicules vendus en 2023, les VUL connaissent une croissance importante cette année. Durant l’unique mois d’avril 2024, les unités vendues ont évolué de près de 13%.

Cette tendance pourrait être bénéfique au groupe Auto-Hall, notamment du fait de son fort positionnement sur le secteur. "Ils sont leaders avec les marques Ford et DFSK. Sur les VUL, ils sont à 39,2% de part de marché. Clairement, le groupe profitera de cette croissance du marché VUL du fait que près d’une vente sur deux en croissance sera captée par le groupe", explique une source du marché.

Cette hausse provient notamment d’une meilleure visibilité pour les entreprises et de la baisse globale du carburant par rapport à 2023. "Le marché des VUL est conduit par les achats de flotte automobile de la part des entreprises et des entités gouvernementales. Il faut également prendre en compte qu’il y a eu une accalmie sur le carburant, ce qui représentait des charges supplémentaires en plus de l’investissement dans la flotte. Désormais, les entreprises franchissent plus le pas et reprennent leurs investissements", explique notre source.

Le marché devrait afficher une légère croissance cette année

A fin avril, le marché des VP affichait une légère baisse de 3% à fin avril. Cependant, malgré cette conjoncture encore un peu tendue, le groupe Auto Hall devrait afficher une certaine résilience.

"Le contexte n’est pas très propice mais semble être meilleur qu’en 2022 et 2023. L’an dernier, les niveaux d’inflation étaient encore assez élevés et une accalmie a été observée depuis. Cela devrait être une meilleure nouvelle pour le marché dans son ensemble", explique notre source.

D’après les chiffres de BAM, les taux débiteurs concernant les crédits à la consommation ont légèrement baissé de 7 points au T4-23 pour attendre 7,18%. Une légère baisse, signe de détente sur le coût du financement à la consommation. Si cela venait à se poursuivre, le financement et donc l’achat de véhicules serait plus abordable pour les ménages.

Le groupe peut également capitaliser sur un réseau et un portefeuille diversifié de marque de voiture. "La marque Chery vient d’entrer sur le marché en 2022, et il y a une montée en puissance qui est attendue. Il faut donner le temps aux clients d’adhérer et de découvrir la marque", nous expliquait il y a quelques mois une autre source du marché. Le groupe devrait profiter également d’une montée en puissance d’autres marques dans son portefeuille qui sont présentes depuis une année ou deux.

Le groupe peut également miser sur l’accroissement de son réseau pour aller desservir et capter du potentiel dans des régions moins saturées que celles des grandes villes. En décembre 2023, le groupe inaugurait d’ailleurs une nouvelle succursale à Kenitra.

Le dernier levier du groupe réside dans la forte croissance du marché de l’occasion et des bénéfices à en tirer grâce à sa plateforme Autocaz.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 24/5/2024 à 10:28

    Akdital : le chiffre d’affaires progresse de 61% à fin mars

    Le groupe poursuit le chemin de la croissance et accroît son développement territorial au premier trimestre. L’endettement recule légèrement de 2% à fin mars par rapport à la fin de l’année dernière. Le groupe prévoit 12 ouvertures cette année, dont deux déjà opérationnelles à Marrakech et Khouribga. La capacité litière serait portée d’ici fin d’année à 3.700 lits contre 2.300 lits en 2023.
  • | Le 23/5/2024 à 14:57

    Bourse. En 2023, les étrangers et les MRE détiennent 168 MMDH d'encours

    En 2023, alors que le montant des investissements des étrangers en valeur a progressé de 8% par rapport à 2022, la part que les étrangers détenaient dans la cote a légèrement reculé du fait de la hausse de la capitalisation boursière globale. La grande majorité des investissements étrangers sont stratégiques. Les investissements étrangers sont représentés à quasi parts égales par le Moyen-Orient et l'Europe.
  • | Le 23/5/2024 à 9:16

    Managem : baisse de 13% du chiffre d’affaires à fin mars

    La baisse des revenus provient notamment de la suspension temporaire des opérations polymétalliques sur le site de Guemassa et de la baisse de la production de cobalt en provenance de la mine de Bou-Azzer dans le but de préserver les ressources. Cela a été partiellement compensé par la hausse des cours du cuivre et des métaux précieux.
  • | Le 22/5/2024 à 18:03

    Tiers de confiance. L'AMDIE va s'appuyer sur les experts-comptables pour débourser les primes à l'investissement

    Lors des 8e Assises de l'Ordre des experts-comptables tenues ce 22 mai, l'AMDIE a signé une convention avec l'OEC pour les désigner comme tiers de confiance dans les process de déboursement des primes à l'investissement. Explications de Ali Seddiki, directeur général de l'AMDIE.
  • | Le 22/5/2024 à 13:31

    Virement instantané : un volume de 15,2 MMDH d'opérations traitées à fin avril

    L'adoption du virement instantané s'accélère en 2024, près d'un an après son lancement le 1er juin 2023. Depuis sa mise en service jusqu'à fin avril 2024, plus de 10 millions d'opérations ont été effectuées pour un volume global de plus de 36 MMDH. Le nombre d'opérations traitées par jour en moyenne a progressé de 45% en 2024, à 45.000 par rapport à la moyenne en 2023.
  • | Le 22/5/2024 à 9:26

    BCP : hausse de 78% du RNPG au premier trimestre

    Le groupe affiche une amélioration de 25,5% de son PNB à fin mars 2024, poussé par les activités bancaires et le rebond des activités de marché. Le coût du risque progresse de 48% à 1,3 MMDH.