Oulmès : un déficit de 41,5 millions de DH en 2020 à cause de la crise du Covid-19

| Le 12/3/2021 à 17:44

Le groupe Les Eaux Minérales d’Oulmès a soldé l’année 2020 avec un déficit de 41,5 millions de DH, à cause des conséquences de la crise du Covid-19, notamment les perturbations de l’activité et la constatation de charges importantes liées aux mesures de protection prises contre la pandémie.

Comme anticipé dans un profit warning, le résultat net part du groupe Les Eaux Minérales d’Oulmès est passé dans le rouge en 2020 en se situant à -41,5 millions de DH, contre un bénéfice de 12,1 millions de DH en 2019.

Le groupe explique cette contre-performance par les conséquences liées à la pandémie du Covid-19. Celles-ci se sont traduites par des perturbations touchant à l’activité du groupe, notamment la fermeture des cafés, hôtels et restaurants en plus de la fermeture des frontières et les restrictions de déplacements inter-villes, et, aussi, par des charges non récurrentes importantes en lien avec les mesures de protection contre la pandémie prises en 2020.

De son côté, le résultat d’exploitation consolidé s’établit à 51,2 millions de DH, en baisse de 34,8%.

Pour sa part, la baisse du chiffre d’affaires, qui s’est situé à 1,44 milliard de DH contre 1,71 milliard de DH en 2019, a été limitée à 15,3%. Cela a été possible grâce, en grande partie, au « lancement réussi de la plateforme d’achat en ligne pour l’ensemble des produits. Ceci a permis d’améliorer significativement la performance commerciale durant le second semestre, compensant ainsi le retrait constaté lors du premier semestre », explique le groupe.

Indicateurs consolidés

Source : Oulmès.

Les Eaux Minérales d’Oulmès indique par ailleurs qu’un impact positif sur ses parts de marché a été enregistré en 2020, malgré la crise, grâce à plusieurs projets notamment :

> La refonte de l’identité visuelle de Sidi Ali à travers un nouveau design apuré qui met en évidence l’eau minérale la plus pure avec ‘zero nitrate’ ;

> Le partenariat Sidi Ali avec Disney, soulignant l’engagement en faveur de l’hydratation des enfants, en leur offrant une expérience divertissante ;

> Le lancement de la plateforme e-commerce de vente en ligne et de livraison à domicile.

Le titre baisse en bourse

En bourse, depuis le début de cette année, le titre Oulmès a connu 12 séances de cotation seulement. Cette valeur souffre d’une forte illiquidité.

Cela s’explique, entre autres, par la petitesse de son flottant qui se situe à 10,52%.

Pendant les quelques séances de cotations qu’a connues ce titre, son cours a perdu 13,70% pour se situer à 1.052 DH le 5 mars dernier.

Evolution du cours 

Graph Oulmes P

 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 29/5/2024 à 10:13

    CTM : émission obligataire de 300 MDH réalisée, acquisition de 51% du capital d’AML à venir

    L’émission de CTM s’est déroulée avec succès. Les 300 MDH serviront notamment à financer l’acquisition des 51% du capital d’Africa Morocco Link. La vente du reste du capital, détenu par Attica Holdings, a été signée avec le groupe suédois Stena.
  • | Le 28/5/2024 à 14:42

    Marsa Maroc : hausse de 14% du chiffre d'affaires à fin mars

    Le groupe affiche des indicateurs en bonne forme au premier trimestre 2024 du fait de la hausse du trafic manutentionné, poussé par le transbordement et la hausse du trafic de vracs.
  • | Le 28/5/2024 à 14:39

    Vente immobilière : tout savoir sur la fiscalité qui vous attend

    Lors d'une vente immobilière, un vendeur doit gérer plusieurs paramètres : son prix de vente, sa plus-value potentielle et ses taxes à honorer. Car même sans faire de plus-value, une imposition minimum de 3% du prix de vente est due. Voici ce qu'il faut savoir quand vous êtes vendeur d'un bien immobilier.
  • | Le 27/5/2024 à 12:11

    Alliances. Stratégie, projets, dividendes... Entretien avec la direction du groupe

    Lors d’un entretien avec Médias24, le directeur général délégué du groupe, Omar Lazraq, est revenu sur les raisons des performances notables de l’année 2023 et les perspectives de croissance du groupe après l’échéance de son business plan 2022-2025. Plusieurs grands projets de milliers de logements sont en cours de lancement ou le seront prochainement. Le groupe tirera profit des aides aux logements et du Mondial 2030.
  • | Le 27/5/2024 à 9:18

    Aradei Capital : l’AMMC vise une augmentation de capital de 250 MDH

    Cette opération se déroulera du 3 au 7 juin 2024.
  • | Le 26/5/2024 à 8:09

    Taux. Légère hausse à fin mars, la transmission du taux directeur aux taux réels se poursuit

    Une très légère hausse du taux débiteur moyen global a été observée au T1-24 à 5,4%. Cette hausse est dans la lignée normale de la lente transmission de la hausse du taux directeur aux taux réels. D'un trimestre à l'autre, les taux des crédits à l'équipement affichent la progression la plus forte du fait de la forte demande. Une correction est observée sur les taux des crédits immobiliers et de trésorerie.