χ

Voici les raisons de la suspension des relations du Maroc avec l’ambassade d’Allemagne

Selon une source autorisée consultée par Médias24, la décision marocaine de suspendre tout contact avec l'ambassade d'Allemagne à Rabat s’imposait pour sanctionner l’escalade des autorités allemandes qui ne manifestent plus de respect pour les institutions ni pour l’intégrité du Maroc.

Voici les raisons de la suspension des relations du Maroc avec l’ambassade d’Allemagne

Le 2 mars 2021 à 12h24

Modifié 11 avril 2021 à 2h50

Selon une source autorisée consultée par Médias24, la décision marocaine de suspendre tout contact avec l'ambassade d'Allemagne à Rabat s’imposait pour sanctionner l’escalade des autorités allemandes qui ne manifestent plus de respect pour les institutions ni pour l’intégrité du Maroc.

Si certains ont pu être surpris par la suspension marocaine des contacts avec la représentation diplomatique allemande, ses organisations affiliées et ses fondations politiques, il en va différemment pour les observateurs avisés des relations politiques entre les deux pays. Explications.

« Le Maroc a le sentiment d’être pris de haut »

« S’il est vrai que l’Allemagne multiplie les projets de coopération au Maroc, tous les initiés aux relations internationales savent que les relations politiques entre nos pays n’ont jamais été solides », regrette une source autorisée en précisant que le Maroc a toujours eu le sentiment d’être pris de haut.

Quand l’Allemagne omet d’inviter un acteur essentiel à la résolution du conflit libyen

« Cela a commencé avec la réunion de janvier 2020 à Berlin qui devait accueillir tous les pays utiles à la résolution du conflit libyen et où le Maroc, à sa grande surprise, ne faisait pas partie des invités

« Une démarche surprenante du pays-hôte alors que la suite des événements a clairement montré l’apport décisif de l’intervention marocaine pour faire avancer ce dossier. L’Allemagne a d’ailleurs essayé de se rattraper en octobre 2020 en adressant une invitation au Maroc qui a préféré décliner une participation de son MAE.

Le MAE allemand offense le Maroc en rejetant violemment la proclamation américaine

« En décembre 2020, il y a eu la proclamation du président Trump qui a reconnu la marocanité du Sahara avec une réaction allemande que l’on peut qualifier de timorée voire insultante à l’égard du Maroc.

« En effet, le secrétaire d’Etat de ce pays a fait une sortie médiatique pour dire que la position américaine était contraire à la légalité internationale et le directeur des affaires bilatérales du MAE a surenchéri en ajoutant qu’elle n’allait pas aider à faire aboutir le processus de paix de l’ONU« , rappelle notre interlocuteur.

L’Allemagne a d’ailleurs demandé une réunion à huis clos du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation au Sahara juste après la proclamation de Trump.

Un drapeau du polisario accroché sur un bâtiment officiel de l’Allemagne

« Pour couronner le tout, le Maroc apprend hier (lundi 1er mars), qu’un drapeau du polisario avait été accroché, on ne peut plus officiellement, au fronton d’un bâtiment du länder allemand de Brême, comme si de rien n’était.

« A la lecture de tous ces éléments, nous avons considéré qu’il y avait un non-respect des institutions et de l‘intégrité territoriale du Maroc alors que la neutralité doit dicter les relations internationales.

Une réaction pour remettre les compteurs à zéro

« A partir de là, la suspension de tous les contacts jusqu’à nouvel ordre avec l’ambassade allemande, sauf exceptions approuvées par le MAE marocain est donc l’occasion de remettre les choses à plat.

« En effet, il est temps que les choses soient réinitialisées pour savoir dans quelle direction l’Allemagne veut aller avec le Maroc et quelle dynamique politique doit être engagée », estime notre source en expliquant la situation actuelle par un cumul intolérable d’offenses allemandes.

A la question de savoir si la réaction marocaine allait porter ses fruits et contraindre l’Allemagne à changer de comportement, notre interlocuteur déclare que certains coups de gueule s’imposent et peuvent être salutaires pour enclencher une dynamique plus vertueuse.

Si la décision marocaine ne signifie pas une rupture des relations diplomatiques des deux pays, il n’en reste pas moins que le gel des contacts entre les diplomaties marocaine et allemande devrait quand même avoir des conséquences.

Il faudra donc attendre la réaction des autorités allemandes pour en savoir plus sur la suite des événements …

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

MAROC LEASING : Communiqué – Assemblée Générale Ordinaire du 27 juin 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.