χ

Registre National de la population : Idemia Maroc fournira la solution biométrique

Le leader français Idemia, qui travaille sur la nouvelle CIN, va aussi fournir la solution biométrique du registre national de la population. Le contrat avec l'Etat marocain a été signé en décembre 2020 pour un montant de 6,1 millions d'euros.

Registre National de la population : Idemia Maroc fournira la solution biométrique

Le 4 février 2021 à 18h58

Modifié 11 avril 2021 à 2h50

Le leader français Idemia, qui travaille sur la nouvelle CIN, va aussi fournir la solution biométrique du registre national de la population. Le contrat avec l'Etat marocain a été signé en décembre 2020 pour un montant de 6,1 millions d'euros.

Le leader mondial des solutions biométriques va accompagner le ministère de l’Intérieur pour la fourniture, la conception, la mise en service et la maintenance de la solution biométrique du registre national de la population. Idemia a décroché le marché face au concurrent Gemalto. 

Selon un avis publié par la Banque mondiale (elle accompagne le Maroc sur ce projet), consulté par Médias24, le contrat a été signé en décembre 2020 pour un montant de 6.100.458 euros soit 69,35 MDH. 

Qui est Idemia ?

Idemia est une multinationale qui opère dans le domaine de la sécurité numérique spécialisée dans la biométrie, l’identification et l’authentification, la sécurité digitale,… Elle est présente dans 180 pays dont le Maroc. 

Elle est implantée au Maroc depuis 2007 et emploie plus de 200 personnes. Son site marocain est un centre de Recherche & Développement qui développe des produits et des solutions pour la maison mère.

Idemia connait bien le marché marocain pour avoir travaillé sur les permis de conduire. Elle a également décroché le marché de la fourniture des nouvelles cartes nationales d’identité électroniques (CNIE) et la mise en place d’une plateforme d’identité numérique sécurisée pour les services en ligne. Ce contrat a été signé avec la DGSN en 2019. 

L’entreprise française est considérée comme le leader mondial des solutions biométriques. Elle vient d’être choisie, en groupement avec Sopra Steria, par le ministère de l’Intérieur français pour la conception, la réalisation, le déploiement, la maintenance et les évolutions du nouveau système central de contrôle aux frontières (CCAF).

L’authentification et l’identification biométrique au cœur du système

La signature du contrat entre le ministère de l’Intérieur et Idemia est un pas de plus dans la mise en place de ce chantier structurant et stratégique pour le Maroc qui permet, rappelons-le, de constituer une base de données numérique de toute la population marocaine. Celle-ci permettra par la suite de digitaliser une grande partie des services administratifs. De ce registre national de la population découlera le registre social unifié (RSU) qui répertoriera les populations devant bénéficier des aides sociales de l’Etat. 

Au cœur de ce chantier, le dispositif de collecte, traitement et utilisation des données biométriques pour l’identification et l’authentification des personnes est essentiel. En effet, le RNP permettra la création d’une base de données numérique centralisée et sécurisée, contenant : 

– d’une part les données démographiques (nom, prénom, nationalité, date et lieu de naissance, lieu de résidence) des citoyens marocains et étrangers résidant sur le territoire national.

– d’autre part les données biométriques : photo du visage, image de l’iris pour les personnes âgées de plus de 5 ans, et des points saillants des empreintes digitales pour les personnes ayant une carte d’identité nationale électronique, sans aucune restriction relative à l’âge ou la nationalité des personnes résidant au Maroc.

C’est au niveau de cette seconde partie qu’intervient Idemia. Pour des raisons de sécurité, les détails des spécifications techniques restent confidentiels. D’ailleurs, le ministère de l’Intérieur n’a pas publié le CPS pour ce marché. Il a été remis aux concurrents pour la préparation de leur offre. 

Plus globalement, le système de l’identification (qui est cette personne ?) et l’authentification (est-ce bien Mr X ?) est d’un enjeu primordial afin de verrouiller l’accès au programme des aides. Ces programmes ne peuvent être efficaces que si l’on s’assure que seules les personnes éligibles y ont accès. Chose qui a fait défaut aux différents programmes d’aide déployés par l’Etat notamment le RAMED. 

Idemia s’engage au respect de la vie privée des utilisateurs

L’autre enjeu est celui de respecter des données personnelles des citoyens. Un domaine où la CNDP n’a pas été assez entendue lors de l’élaboration de la loi 72-18.

Sur ce point particulièrement, Idemia précise dans une publication consacrée aux enjeux sociétaux de la biométrie que « les solutions développées par Idemia intègrent le respect de la vie privée dès la phase de conception. La confidentialité des données est prise en compte pour les modalités de stockage et d’accès aux informations personnelles, lors du développement des solutions afin de protéger citoyens et consommateurs. »

« Cette approche connue sous le nom de « Privacy by design » permet de garantir en amont le plus haut niveau possible de protection des données utilisées par les technologies de vérification d’identité et d’authentification », assure Idemia. 

Sur un aspect plus technique, l’entreprise française avance que « l’existence d’une base de données biométriques n’implique pas nécessairement l’existence d’un lien entre une biométrie et une identité. »

Elle ajoute que « l’identifiant relié à la biométrie peut être un numéro de séquence ou un numéro aléatoire (C’est le cas pour le Maroc). La biométrie permet de vérifier les droits (accès, prestations…) associés à une personne tout en garantissant son anonymat ». 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SALAFIN : Communiqué de Presse Indicateurs trimestriels T2 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.