Centre de valorisation des déchets à Khénifra: les travaux réalisés à 95%

Le comité de suivi du projet de construction d'un centre d'enfouissement et de valorisation des déchets solides (CEV) à Khénifra a tenu, mardi 18 février, une réunion de travail en vue de présenter l'état d'avancement des travaux de ce site.

Centre de valorisation des déchets à Khénifra: les travaux réalisés à 95%

Le 20 février 2019 à 11h37

Modifié 10 avril 2021 à 20h41

Le comité de suivi du projet de construction d'un centre d'enfouissement et de valorisation des déchets solides (CEV) à Khénifra a tenu, mardi 18 février, une réunion de travail en vue de présenter l'état d'avancement des travaux de ce site.

Ce centre qui vise à s’attaquer aux multiples nuisances des déchets ménagers, entre autres, la pollution, la dégradation des espaces verts et la multiplication des décharges sauvages, s’inscrit dans le cadre d’une vision intégrée en matière de gestion des déchets qui seront désormais exploités à des fins de production d’énergies propres et autres matières premières.

Pour rappel, un contrat pour la gestion déléguée avait été établi pour la réalisation et l’exploitation de ce centre provincial d’élimination des déchets ménagers et assimilés. Il a pour objectif la réhabilitation et la fermeture des décharges publiques de M’Rirt, Aguelmous et de la ville de Khénifra. Il s’agit de réaliser un centre de tri, des casiers d’enfouissement et des unités de traitement et de valorisation des déchets. Le taux de valorisation devrait atteindre 25% au cours des 5 premières années d’exploitation, selon les promoteurs de ce projet.

Dans une déclaration à la MAP, Hassan El Alaoui, président du groupement des communes territoriales Atlas, a fait savoir que cette réunion du comité de suivi a été consacrée principalement à l’examen des volets relatifs aux investissements et à l’évaluation des quantités des déchets ainsi que l’examen de la question liée aux conséquences de la période de vacance en matière de gestion avec la résiliation du contrat de l’ancienne société délégataire.

Pour sa part, le directeur de ce centre, Mohamed Bousdra, a indiqué que l’état d’avancement des travaux est aujourd’hui à hauteur de 95%, surtout au niveau du site réservé à l’enfouissement des déchets, stoppant la pénétration des lixiviats des déchets et la propagation des odeurs nauséabondes qui se dégageaient de l’ancienne décharge.

De même, le directeur régional de l’Office national d’électricité et d’eau potable-branche eau potable, Adil Laoumer, a assuré que les travaux d’alimentation de ce centre en eau sont dans leur ultime phase.

Ce centre d’enfouissement et de valorisation des déchets solides accueille environ 140 tonnes de déchets par jour dont 100 tonnes en provenance de Khénifra contre 30 tonnes pour M’rirt et 10 tonnes pour Aguelmous.

La province de Khénifra qui figure parmi les premières provinces et régions ayant préparé leur plan directeur d’assainissement solide, s’étend sur une superficie de 6.713 km2. Elle compte 371.000 habitants et 88.000 ménages répartis sur 31 communes dont 5 seulement sont urbaines.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : résultats annuels 2020 et avis de convocation AGO

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.