La Société Générale lance son Hub Technologique Panafricain à Casablanca

| Le 20/9/2018 à 14:11

Le groupe Société Générale vient d’inaugurer son Hub Technologique Panafricain basé à Casablanca. Cette nouvelle filiale fournira des services liés aux systèmes d’information aux structures africaines du groupe. 

Le groupe Société Générale a annoncé, mercredi 20 septembre 2018, l’inauguration de Société Générale African Business Services (SG ABS), en présence de Alexandre Maymat, Responsable des Réseaux bancaires Société Générale pour l’Afrique, le Bassin Méditerranéen et l’Outre-Mer, Ahmed El Yacoubi, Responsable Région Maroc et Président du Directoire de Société Générale Maroc, et de Laurent Tulong, Président de Société Générale African Business Services.

SG ABS, la nouvelle filiale du groupe basée à Casablanca, a pour vocation de fournir des services en matière d’Organisation et Systèmes d’Information au bénéfice des filiales du groupe en Afrique.

Il s’agit d’une transformation du model bancaire africain du groupe qui permettra de couvrir les besoins du système d’information en interne.

Selon le groupe, cette transformation s’inscrit dans un contexte marqué par une évolution rapide des besoins des clients, des usages bancaires et des offres technologiques. S’ajoute à cela la nécessité de prendre en compte les menaces de cybercriminalité, en renforçant le système d’information.


 500 collaborateurs d’ici mi 2019

Les recrutements pour la nouvelle filiale ont été opérés.

Placée sous la responsabilité de Laurent Tulong et d’Emmanuel Rit, Directeur Général, SG ABS compte actuellement plus de 200 collaborateurs et prévoit d’en accueillir 300 supplémentaires d’ici mi 2019.

Cette nouvelle plateforme délivrera tous les services liés aux systèmes d’information (SI) : schémas directeurs, gestion des infrastructures, études et développements via notamment une digital factory, etc.

Elle regroupera également des expertises diverses, notamment en matière de sécurité des SI, d’architecture et de revue de processus.

Il convient de rappeler que le groupe Société Générale est présent dans 19 pays africains, avec plus de 11.500 collaborateurs servant 3,7 millions de clients dont 150.000 entreprises.
 

lire aussi
  • | Le 7/2/2023 à 16:02

    Taux directeur : la transmission de la hausse au marché se fera plus rapidement qu’à l’accoutumée

    La clé du succès de cette politique est une transmission rapide de la hausse aux taux débiteurs. Etant donné l’ampleur de la hausse du taux directeur, cette transmission sera plus rapide qu’à l’accoutumée, assure une source bancaire. Ce que l’on sait sur l’efficacité de la hausse du taux directeur pour lutter contre l’inflation
  • | Le 6/2/2023 à 15:46

    Marché actions : les recommandations d’AGR pour des placements à moyen terme en 2023

    Dans un contexte de hausse des taux au Maroc, le marché actions est devenu moins attractif qu’auparavant. Les niveaux de valorisation historiques sont en baisse en raison de la hausse des exigences de rentabilité des investisseurs. AGR nous livre ses conseils sur la manière d’aborder le marché cette année pour des placements à moyen terme.
  • | Le 2/2/2023 à 17:07

    IPO : de hauts cadres relatent leur expérience face aux défis de la communication

    Dans le cadre d’une conférence sur la réputation financière, organisée par l’agence Bonzaï, plusieurs cadres de sociétés cotées ont fait part des challenges qu’ils ont dû relever dans leur communication. Le PDG de Cosmos Electro, Fahd Bennani, revient notamment sur l'IPO avortée de l'entreprise, à la suite d'un litige juridique concernant l'un de ses points de vente.
  • | Le 1/2/2023 à 14:01

    Pourquoi les crédits de trésorerie ont-ils connu une forte hausse en 2022 ?

    En 2022, l’encours des comptes débiteurs et crédits de trésorerie a augmenté de 16% à 262 MMDH. Une hausse notable et multifactorielle, selon une source du secteur bancaire.
  • | Le 31/1/2023 à 17:15

    Les raisons de la hausse du cash en circulation en 2022

    L'année dernière, le cash en circulation a atteint 355 MMDH. La monnaie fiduciaire représente désormais près de quatre fois la taille du déficit de liquidité bancaire, estimé à 89,1 MMDH fin 2022. Selon Bank Al-Maghrib, différents facteurs comme l'inflation ou encore la forte hausse des transferts des MRE sont en cause.
  • | Le 31/1/2023 à 9:38

    Le crédit bancaire progresse de 75 MMDH en 2022, les créances en souffrance augmentent

    En 2022, l’encours des crédits bancaires a progressé de 7,6% par rapport à l’année précédente.