χ

Tourisme. Les présidents de cinq fédérations et associations contestent deux AG de la CNT

Les présidents de cinq fédérations ou associations nationales dans le secteur du tourisme dénoncent l'irrégularité de deux assemblées générales convoquées, le 24 avril et le 11 mai, par le président sortant de la CNT et son vice-président.

Le tourisme continue à se remettre de la pandémie, selon les prévisions de l’Organisation mondiale du tourisme.

Tourisme. Les présidents de cinq fédérations et associations contestent deux AG de la CNT

Le 10 mai 2018 à 16h46

Modifié 10 mai 2018 à 16h46

Les présidents de cinq fédérations ou associations nationales dans le secteur du tourisme dénoncent l'irrégularité de deux assemblées générales convoquées, le 24 avril et le 11 mai, par le président sortant de la CNT et son vice-président.

Il s'agit de la Fédération nationale des agents de voyages du Maroc (FNAVM), l'Association nationale des investisseurs touristiques (ANIT), la Fédération nationale des loueurs de voitures (FLASCAM), la Fédération nationale des transporteurs touristiques (FNTT) et la Fédération nationale des restaurateurs (FNR).

Selon ces fédérations et associations, les deux assemblées (AG annuelle et AG Extraordinaire) n’ont pas été convoquées par le conseil d’administration de la CNT, comme le stipulent les articles 17.3 et 17.4 des statuts. En conséquence, toutes les décisions prises par ces deux assemblées seront frappées de nullité, selon elles.

Le 2 mai dernier, ils expliquent avoir "saisi par courrier le binôme sortant de la CNT pour attirer leur attention sur le caractère irrégulier de cette convocation, les invitant à annuler la tenue de ces deux assemblées et à convoquer un conseil d’administration en bonne et due forme", mais en vain.

Ils dénoncent également les nombreux dysfonctionnements qui affectent depuis plusieurs années la vie sociale de la confédération, comme l’invalidation du rapport financier de l’exercice 2016 par l’AG et l’absence de règlement intérieur.

Ainsi, ils appellent à la création d'une nouvelle "Fédération du tourisme" qui "renforce significativement sa dimension patronale et impulse une dynamique générale de mise à niveau de toutes les associations et fédérations du secteur". 

Cette nouvelle fédération "devrait compter parmi ses membres quelques centaines d’entreprises touristiques actives, mobilisées, engagées, représentantes de tous les maillons de la chaîne de valeur touristique, à l’échelle nationale et régionale".

La fédération en question devra aussi participer au pilotage et à la planification stratégique du secteur, dans le cadre d'un partenariat public/privé rénové, redynamisé, et réinventé.

Les présidents des cinq entités appellent aussi la Fédération des hôteliers (FNIH) à rejoindre leurs rangs.

Enfin, ils appellent la CGEM, signataire de la Vision 2010 et de la Vision 2020, "à assumer sa propre responsabilité dans cette affaire, notamment sa responsabilité morale, pour d’une part, constater la défaillance majeure du dispositif actuel de représentation professionnelle et son incapacité à assumer ses responsabilités dans le pilotage stratégique du secteur, et d’autre part, en tirer les conséquences pour favoriser la création d’une nouvelle structure capable de défendre les intérêts vitaux d’un secteur hautement stratégique de notre économie nationale".  

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Atlanta Sanad : Avis de convocation AGO

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.