Le Roi inaugure le projet d’extension de l’Institut Mohammed VI pour la formation des Imams

Le projet d’extension a nécessité 165 millions de DH. Il s'agit du troisième pavillon de l'Institut Mohammed VI de formation des imams, morchidines et morchidates.

Le Roi inaugure le projet d’extension de l’Institut Mohammed VI pour la formation des Imams

Le 20 octobre 2017 à 15h10

Modifié 20 octobre 2017 à 15h10

Le projet d’extension a nécessité 165 millions de DH. Il s'agit du troisième pavillon de l'Institut Mohammed VI de formation des imams, morchidines et morchidates.

Le Roi Mohammed VI a inauguré, ce vendredi 20 octobre à Rabat, le projet d’extension de l’Institut Mohammed VI de formation des imams, morchidines et morchidates.

Ce troisième pavillon de l'institut, réalisé pour un investissement global de 165 millions de DH, s’étend sur une superficie de 10.000 m2. Il comprend un espace pédagogique d’une capacité de 640 sièges, un grand amphithéâtre avec 1.100 sièges et un espace résidentiel de 350 lits.

Cet institut, qui propose soit une formation fondamentale soit une formation à court terme, a accueilli des étudiants originaires du Mali, de la Guinée Conakry, de la Côte-d’Ivoire, de la Tunisie, de la France, du Nigéria et du Tchad, a rappelé à cette occasion le ministre des Habous, Ahmed Toufiq.

"Le nombre de lauréats de l’institut, originaires de ces pays, a atteint jusqu’à présent, 712 imams et prédicatrices", a dit le ministre, faisant savoir que 35 imams guinéens, 33 imams français, 107 imams nigérians, 79 imams tchadiens et 37 imams tunisiens avaient bénéficié des formations de courte durée dédiées aux imams qui servent dans les mosquées.

778 étudiants étrangers poursuivent actuellement leurs cursus au sein de l’institut. La durée de la formation prend en considération le niveau d’éducation des candidats, surtout en terme de leur niveau de maîtrise de la langue arabe, a ajouté le ministre.

"Pour ce qui est des étudiants africains, la durée de leur formation est de deux ans alors qu’elle est de trois ans pour les étudiants français", a affirmé le ministre.

L'institut organise en partenariat avec l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) des formations à court terme au choix, et ce en matière d’électricité de bâtiment, de coupe-couture, d’agriculture et d’informatique.

Selon M. Toufiq, l’Institut accueille chaque année 150 étudiants marocains, qui ont obtenu leur licence avec mention, et qui mémorisent le Coran dans son intégralité, pour une formation qui s’étale sur 12 mois, les habilitant à devenir des imams prédicateurs qui assistent d’autres imams dans l’exercice de leurs attributions.

Il accueille aussi des étudiantes avec les mêmes profils universitaires, et qui mémorisent une bonne partie du Coran, pour une formation s’étalant sur la même période et suivant le même programme, afin d’en faire des prédicatrices au sein des mosquées et au sein des diverses institutions académiques et sociales.

M. Toufiq a, en outre, indiqué que sur instructions royales, un département spécial a été créé au sein de l’institut pour la formation d’imams prédicateurs, affirmant que ce département accueille 100 étudiants, responsables de l’encadrement religieux des officiers et sous-officiers des Forces armées royales (FAR).

En concertation avec le haut commandement des FAR, un projet de manuel de formation a été élaboré et sera soumis au Roi avant sa publication, a-t-il annoncé.

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Sonasid : Comptes annuels 2019

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.