χ

Elections. L’Intérieur propose un seuil de représentation de 3%

Lundi 4 avril, le ministre de l’Intérieur a contacté les partis politiques pour leur proposer de baisser le seuil de représentation de 6 à 3%, lors des prochaines élections législatives. 

Elections. L’Intérieur propose un seuil de représentation de 3%

Le 6 avril 2016 à 15h39

Modifié 11 avril 2021 à 2h38

Lundi 4 avril, le ministre de l’Intérieur a contacté les partis politiques pour leur proposer de baisser le seuil de représentation de 6 à 3%, lors des prochaines élections législatives. 

Dernière ligne droite avant la décision finale. Mohamed Hassad a contacté les leaders de tous les partis politiques, afin de leur proposer de ramener le seuil de représentation à 3%.

«Le ministre de l'Intérieur m’a contacté pour m’en aviser. Nos deux positions s’accordent», nous déclare Nabil Benabdallah, SG du PPS.

Si la proposition de Hassad réjouit Benabdallah, il n’en est pas de même pour Nabila Mounib, SG du Parti socialiste unifié. Ce dernier n’avait eu de cesse de réclamer l’abandon du seuil. «D’autres mesures doivent être adoptées», déclare-t-elle à Médias 24. Et de poursuivre: «Parlons de parité par exemple. Le gouvernement doit adopter des mécanismes permettant d’atteindre un taux de représentation des femmes à hauteur de 50%».  

L’USFP, quant à lui, avait longtemps plaidé pour  une augmentation du seuil à un taux de 10%. Toutefois, il semble accepter de bon cœur la proposition de l’Intérieur. «De nombreux partis représentés au Parlement ont demandé à ce que le taux soit de 3%. Et c’est ce qui a été retenu comme piste par l’Intérieur», se contente de déclarer Younes Moujahid, porte-parole du parti.

A date d’aujourd’hui, la question n’est pas encore tranchée. Les partis politiques doivent se mettre autour de la table  pour reprendre les consultations avec l’Intérieur et prendre une décision finale, dans un cadre consensuel.

Une fois la décision prise, le département de Hassad devra se pencher sur l’élaboration des lois organiques relatives à la baisse du seuil.

Précisons tout de même que seule une baisse du seuil au niveau national sera à même de favoriser le pluralisme politique et la représentation des petites formations au Parlement. S’il ne concerne que les circonscriptions, il n’aura pas d’impact. 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SONASID : COMMUNIQUÉ POST ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DES ACTIONNAIRES

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.