Le monopole des communes sur les marchés de gros au Maroc sera levé en 2016

Le 1 avril 2016 à 12h07

Modifié 1 avril 2016 à 12h07

Opacité, archaïsme, monopole, rôle fiscal dominant: voici les quatre caractéristiques des marchés de gros de fruits et légumes au Maroc.

Depuis les années 90, on sait que le fait générateur de cette situation est le monopole qu’exercent les communes sur les marchés de gros.

En l'an de grâce 2016, il sera mis fin à ce monopole, apprend Médias 24 de sources sûres. Le coup d’envoi devrait être donné d’ici quelques semaines.

La levée de ce monopole permettra enfin d’envisager des marchés de gros qui joueront un rôle économique plutôt que fiscal et de faire de ces lieux de vrais centres de prestation de services.

La nouvelle sera accueillie avec joie par les opérateurs. L’état actuel des marchés de gros est un obstacle au développement de l’agriculture au Maroc.

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

IMMORENTE INVEST : UN RENDEMENT DE 4,5 DH/ACTION RELATIF À L’ANNÉE 2020.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.