χ

Le plan Maroc Vert doit aider davantage les petits agriculteurs, selon l'ONU

Le plan Maroc Vert doit aider davantage les petits agriculteurs, selon l'ONU

Le 27 octobre 2015 à 14h09

Modifié 27 octobre 2015 à 14h09

Le rapporteur spécial de l’ONU en charge du droit à l’alimentation a loué les progrès du Maroc pour réduire la pauvreté et éliminer la faim à travers un plan national, peut-on lire dans le Guardian du 27 octobre.

Ainsi, Hilal Elver a également reconnu ce que le pays avait réalisé, au moyen du plan Maroc Vert, pour augmenter la production agricole. Elle a toutefois souligné qu’il fallait redoubler d’effort pour toucher les petits agriculteurs dans les régions périphériques.

Le plan "devrait être mis en œuvre de manière égale entre les régions en organisant des consultations efficaces avec les populations locales et en améliorant la coordination entre les services".

Lancé en 2008, le PMV veut accélérer le développement socio-développement grâce à l’agriculture pour maximiser la production moderne de grandes exploitations en promouvant l’agrobusiness et l’investissement. Il a comme deuxième but de réduire la pauvreté et la faim en soutenant de petits agriculteurs dans les zones reculées.

Le quotidien britannique souligne que l’agriculture représente 15% du PIB marocain, que ce secteur peut créer un nombre conséquent d’emplois et que déjà 40% de la population travaille dans ce domaine.

Il rappelle également que depuis 2008, non moins de 150 milliards de DH ont été investis dans des projets de mécanisation, d’irrigation et d’utilisation d’engrais. Sans compter les financements provenant d’organismes internationaux et de banques comme la Banque africaine de développement (BAD).

D’après les Nations unies, poursuit l’article, le secteur agricole a crû de 7% chaque année depuis 2008. De plus, les exportations ont aussi crû de 34%. Les autorités entendent aujourd’hui augmenter la production de viande rouge.

Un représentant de l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture au Maroc, Michael George Hage, est formel: "Le PMV a joué un rôle déterminant dans la sécurité alimentaire et a inspiré plusieurs autres pays africains."

Hilal Elver insiste néanmoins sur la nécessité d’améliorer, dans les régions reculées, les infrastructures et les projets ciblant les femmes (dont 30% sont analphabètes) et les jeunes. Pour elle, les jeunes doivent être fortement encouragés à rentrer dans la profession.

Pour ce faire, elle recommande vivement de fournir une assistance technique aux petits agriculteurs qui ont souvent par ailleurs du mal à obtenir des financements. D’autre part, il lui semble extrêmement important de protéger davantage la biodiversité et l’eau, denrée rare dans le pays. En outre, la production agricole du Maroc dépend fortement de bonnes saisons pluviales.

Le PMV, qui prend fin en 2020, devrait atteindre ses objectifs, d’après les autorités, bien que peu d’évaluations indépendantes aient été menées sur le sujet.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Immorente Invest : Communication financière au 30 juin 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.