La campagne céréalière marocaine s'annonce meilleure que prévu

Une très bonne nouvelle : La production prévisionnelle des céréales pour la campagne agricole 2013/2014 devrait atteindre 67,3 millions de quintaux, dont 37 millions concernent le blé tendre, a annoncé Aziz Akhannouch, lors de l'ouverture de la 7e édition des assises de l'agriculture.

La campagne céréalière marocaine s'annonce meilleure que prévu

Le 23 avril 2014 à 17h00

Modifié 27 avril 2021 à 22h27

Une très bonne nouvelle : La production prévisionnelle des céréales pour la campagne agricole 2013/2014 devrait atteindre 67,3 millions de quintaux, dont 37 millions concernent le blé tendre, a annoncé Aziz Akhannouch, lors de l'ouverture de la 7e édition des assises de l'agriculture.

Malgré les caprices pluviométriques de cette saison, le Maroc va donc réaliser une très bonne campagne céréalière. A titre de comparaison, une campagne moyenne correspond à une récolte globale de 50 millions de quintaux. L'objectif Maroc Vert pour 2020 est d'atteindre une moyenne de 70 millions de quintaux par an.

L'année dernière, le Maroc avait connu la seconde meilleure campagne de tous les temps avec 97 millions de quintaux, dont 52 millions de blé tendre.

En préparant la loi de Finances 2014, le gouvernement avait tablé, pour ses prévisions de croissance, sur une récolte céréalière de 70 millions de quintaux. les retards pluviométriques avaient conduit à réviser ces espoirs à la baisse pour les situer aux alentours de 60 millions de quintaux.

"Le Maroc va réaliser une très bonne campagne céréalière, en dépit du repli du cumul pluviométrique de cette saison", a noté M. Akhannouch, mettant en relief l'impact positif de l'utilisation des facteurs de production.

La production des céréales a enregistré une hausse de 85 pc, passant de 5,3 millions de tonnes en 2008 à 9,7 millions de tonnes en 2013, a précisé M. Akhannouch, ajoutant que ce secteur a connu une hausse de 8,6 milliards de dirhams (MMDH) en termes de valeur ajoutée additionnelle.
 


 

siam
 


(Cliquer sur l'image pour feuilleter la présentation de Aziz Akhannouch)

 

"La production des agrumes a connu une hausse spectaculaire de 77 pc, alors que celle du lait est passée de 1,80 milliard de litres en 2008 à 2,21 milliards de litres en 2013, soit une augmentation de 22 pc", a indiqué le ministre.

Et de relever que la modernisation du secteur se traduit par la hausse de la productivité végétale (3,5 tonnes par hectare en 2013 contre 2,8 en 2008), la nette amélioration de la productivité animale et la valorisation de la superficie agricole utile (exploitation de 420.000 hectares additionnels).

Le ministre a expliqué la croissance de la valeur ajoutée végétale entre 2008 et 2013 par la meilleure utilisation de la ressource hydrique, à travers la multiplication des superficies équipées en irrigation au goutte-à-goutte, pour atteindre 360.000 hectares en 2013.

 

Discussions Maroc-UE au sujet des prix d’accès des fruits et légumes marocains

Les discussions sur la modification du régime des prix d'accès des fruits et légumes marocains aux marchés de l'Union Européenne (UE) se poursuivront durant cette semaine pour trouver des pistes de solutions, a annoncé Aziz Akhannouch, le ministre de l'agriculture et de la pêche maritime, mercredi à Meknès.

"Nous avons une semaine pour discuter avec les responsables de la direction générale de l'agriculture de l'UE pour essayer de trouver des pistes de solutions qui vont permettre de résoudre la problématique posée", a déclaré à la presse M. Akhannouch, peu avant l'ouverture des travaux de la 7ème édition des assises de l'agriculture.

Le ministre a noté que d'autres rencontres sont prévues avec le commissaire européen, formulant le voeu que ce processus débouchera sur des solutions concrètes dans les meilleures conditions.

"L'adoption de ce nouveau mécanisme, décidée +unilatéralement+ par l'UE, est en contradiction avec les engagements de l'Union au sein de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) car elle ignore totalement les dispositions pertinentes de l'Accord d'Association liant le Maroc à l'UE", a-t-il rappelé.

 

Nombreux invités de marque dont deux chefs d’Etat et le DG de la FAO

Les travaux de la 7è édition des assises nationales de l'agriculture, placée sur le thème "l'agriculture familiale" se sont ouverts mercredi à Meknès en présence des présidents de la république de Guinée, Alpha Condé, et de la république du Mali, Ibrahim Boubabakar Keita.

Organisée en partenariat avec l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), cette édition connaît la participation de plusieurs invités de marque, notamment les ministres espagnol de l'agriculture et de l'alimentation, Miguel Arias Canete, français de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, Stéphane Le Foll, saoudien de l'agriculture, Dr Fahd Bin Abdulrahmane Bin Suleiman Balghuneim, malien du développement rural, Bakary Treta et ivoirien en charge du département de l'agriculture, Mamadou Songafowa Coulibaly.

Cette édition, dont l'ouverture s'est déroulée en présence d'un certain nombre de membres du gouvernement et d'ambassadeurs accrédités au Maroc, connaît également la participation du directeur général de la FAO, José Graziano Da Silva.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

SMI: AVIS DE RÉUNION

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.