Plus de 2.500 cas de leishmaniose cutanée au Maroc en 2013

Le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, a annoncé lundi à Rabat que près de 2.564 cas de leishmaniose cutanée et 109 de de leishmaniose viscérale ont été recensés en 2013, en raison, notamment, de la vétusté des installations d'assainissement dans certaines régions.  

Plus de 2.500 cas de leishmaniose cutanée au Maroc en 2013

Le 8 avril 2014 à 12h57

Modifié 8 avril 2014 à 12h57

Le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, a annoncé lundi à Rabat que près de 2.564 cas de leishmaniose cutanée et 109 de de leishmaniose viscérale ont été recensés en 2013, en raison, notamment, de la vétusté des installations d'assainissement dans certaines régions.  

Le ministre, qui intervenait à l'ouverture d'un colloque consacré aux dangers sanitaires des insectes vecteurs de maladies, a évoqué la création d'un comité sectoriel chargé d'évaluer les insecticides utilisés dans le secteur de la santé, la création de six laboratoires provinciaux chargés de suivre la sensibilité des moustiques aux insecticides et la réalisation d'une étude de terrain en 2010-2013 qui a permis de renforcer la lutte contre les vecteurs de transmission de la leishmaniose dans 42 douars des plus exposés.

M. Louardi a affirmé que la stratégie 2013-2016, visant à développer la gestion intégrée des efforts de lutte contre les vecteurs, sera adoptée au niveau des provinces et des régions du royaume.

D'après le ministère de la Santé, cette stratégie permettra également de modifier la loi relative aux insecticides industriels.

De son côté, le représentant de l'OMS au Maroc, Yves Souteyrand, a indiqué qu'à l'exception de la fièvre jaune, il n' y a pas de vaccins pour les autres maladies à transmission vectorielle, soulignant, toutefois, qu'il y a des mesures simples pour se protéger de ces maladies, dont la préservation de l'environnement et l'utilisation d'outils hygiène personnelle.

Selon l'OMS, les maladies à transmission vectorielle touchent chaque année plus d'un milliard de personnes, dont au moins un million meurent.

Les principales maladies à transmission vectorielle sont :

– le chikungunya (maladie virale qui provoque de la fièvre et des douleurs articulaires sévères),

– la dengue (une maladie fébrile qui touche les nourrissons, les enfants en bas âge et les adultes),

– la fièvre hémorragique de Crimée-Congo (une maladie qui provoque des flambées de fièvre hémorragique virale sévère),

– la filariose lymphatique (une maladie qui peut provoquer une altération du système lymphatique et une hypertrophie de certaines parties du corps),

– le paludisme,

– la leishmaniose (une maladie chronique à manifestation cutanée et/ou viscérale caractérisée par l'apparition de lésions ulcérées).

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SOTHEMA : Indicateurs Financiers T3 2021.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.