Sahara marocain : la Belgique considère l'initiative d'autonomie comme “une bonne base” pour une solution acceptée par les parties

La Belgique a réitéré sa position sur la question du Sahara marocain, qui considère le plan d’autonomie présenté par le Royaume en 2007 comme "un effort sérieux et crédible du Maroc et comme une bonne base pour une solution acceptée par les parties".

Sahara marocain : la Belgique considère l'initiative d'autonomie comme “une bonne base” pour une solution acceptée par les parties

Le 15 avril 2024 à 14h26

Modifié 15 avril 2024 à 15h37

La Belgique a réitéré sa position sur la question du Sahara marocain, qui considère le plan d’autonomie présenté par le Royaume en 2007 comme "un effort sérieux et crédible du Maroc et comme une bonne base pour une solution acceptée par les parties".

Cette position a été exprimée dans la déclaration conjointe adoptée lors de la 3e réunion de la Haute Commission mixte de partenariat Maroc-Belgique coprésidée, ce lundi 15 avril à Rabat, par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et le Premier ministre belge, Alexander de Croo.

Ce dernier a réitéré "le soutien de longue date de la Belgique au processus mené par les Nations unies pour une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable pour les parties", lit-on dans la Déclaration.

À cette occasion, les deux parties conviennent de "l’exclusivité de l’ONU dans le processus politique et réaffirment leur soutien à la résolution 2703 (2023) du Conseil de sécurité de l’ONU, qui a noté le rôle et la responsabilité des parties dans la recherche d’une solution politique réaliste, pragmatique, durable et fondée sur le compromis".

Saluant les réformes menées par le Maroc, sous le leadership du Roi Mohammed VI, durant ces vingt-cinq dernières années, pour une société et une économie marocaines plus ouvertes et dynamiques, la Belgique a également souligné dans la déclaration conjointe "l’importance du Nouveau Modèle de développement, de la régionalisation avancée et des nombreuses réformes ambitieuses, telle que celle en cours du Code de la famille (Moudawana)."

Dans le cadre de son engagement prioritaire pour la région, la Belgique salue aussi l'Initiative atlantique lancée par le Roi comme "contribution novatrice à l’intégration de l’Atlantique africaine et au renforcement de la coopération avec les pays du Sahel", précise la déclaration conjointe, ajoutant que "l’Atlantique est un point de liaison entre le Nord et le Sud, l’Afrique et l’Europe et entre la Méditerranée et l’Atlantique".

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Auto Hall: INDICATEURS TRIMESTRIELS AU 31 MARS 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

En direct. Rencontre CFCIM : “la place du Royaume du Maroc sur l’échiquier mondial”