Ce que l'on sait sur les ambitions de Stena Line, repreneur des parts d'Attica dans AML

| Le 9/4/2024 à 16:49
Le groupe Attica, qui détient 49% du capital d'Africa Morocco Link, s'est accordé avec le suédois Stena Line pour racheter ses parts. L'opération permettra à l'opérateur scandinave de se diversifier et de pérenniser ses opérations en mettant un pied en Méditerranée. Contactée, Stena Line nous explique les motivations de cette acquisition.

Le 8 avril, l’armateur grec Attica, autre fondateur et actionnaire d’Africa Morocco Link (AML) avec Bank Of Africa, a annoncé que ses parts dans le capital d’AML, soit 49%, étaient en passe d’être rachetées par le groupe suédois Stena Line.

Ce nouvel acteur arrivé dans le deal est l’une des principales compagnies de ferries d’Europe, avec 38 navires à sa disposition, desservant 18 lignes en Europe du Nord et effectuant 26.000 traversées par an. La compagnie réalise un chiffre d’affaires équivalent à 18 milliards de DH et compte 6.200 salariés.

Des ambitions de diversification en Méditerranée

Le groupe suédois affiche une forte présence en Europe du Nord.

Source : Stena Line

La prise de participation dans AML est  un moyen de diversifier sa présence géographique, surtout que la Méditerranée est en train de se développer en tant que marché non seulement pour les traversées du détroit mais également pour les croisières. Il compte également profiter de la croissance à saisir tant sur le transport de marchandises que de voyageurs. De plus, il sera bien placé pour observer les développements du maritime atlantique dans le Nord-Ouest africain.

Contacté en ce sens, Stena Line nous explique qu'"il s’agit d’une décision commerciale visant à pérenniser nos opérations. Stena Line est là pour durer, et cette partie du monde se développe rapidement".

"Nous sommes toujours à la recherche de nouvelles opportunités commerciales qui nous rendent durables à long terme", souligne Niclas Mårtensson, PDG de Stena Line, dans un communiqué du groupe.

Stena Line souhaite ainsi profiter de la croissance à venir dans le détroit de Gibraltar, notamment pour ce qui est du transport de marchandises. "Le détroit de Gibraltar est un emplacement stratégique pour le commerce mondial, et les volumes de fret dans la région devraient augmenter dans les années à venir en raison de la croissance industrielle positive et du commerce international au Maroc. D'énormes installations de production et de stockage sont en cours de construction dans le nord du Maroc, et les infrastructures se développent considérablement", nous indique la communication du groupe.

Pour rappel, l’actionnaire actuel Attica cédera ses parts pour un total de 49 millions d’euros, soit un peu plus de 530 millions de DH.

Stena Line va reprendre les 49% d'AML détenus par le grec Attica

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 29/5/2024 à 10:13

    CTM : émission obligataire de 300 MDH réalisée, acquisition de 51% du capital d’AML à venir

    L’émission de CTM s’est déroulée avec succès. Les 300 MDH serviront notamment à financer l’acquisition des 51% du capital d’Africa Morocco Link. La vente du reste du capital, détenu par Attica Holdings, a été signée avec le groupe suédois Stena.
  • | Le 28/5/2024 à 14:42

    Marsa Maroc : hausse de 14% du chiffre d'affaires à fin mars

    Le groupe affiche des indicateurs en bonne forme au premier trimestre 2024 du fait de la hausse du trafic manutentionné, poussé par le transbordement et la hausse du trafic de vracs.
  • | Le 28/5/2024 à 14:39

    Vente immobilière : tout savoir sur la fiscalité qui vous attend

    Lors d'une vente immobilière, un vendeur doit gérer plusieurs paramètres : son prix de vente, sa plus-value potentielle et ses taxes à honorer. Car même sans faire de plus-value, une imposition minimum de 3% du prix de vente est due. Voici ce qu'il faut savoir quand vous êtes vendeur d'un bien immobilier.
  • | Le 27/5/2024 à 12:11

    Alliances. Stratégie, projets, dividendes... Entretien avec la direction du groupe

    Lors d’un entretien avec Médias24, le directeur général délégué du groupe, Omar Lazraq, est revenu sur les raisons des performances notables de l’année 2023 et les perspectives de croissance du groupe après l’échéance de son business plan 2022-2025. Plusieurs grands projets de milliers de logements sont en cours de lancement ou le seront prochainement. Le groupe tirera profit des aides aux logements et du Mondial 2030.
  • | Le 27/5/2024 à 9:18

    Aradei Capital : l’AMMC vise une augmentation de capital de 250 MDH

    Cette opération se déroulera du 3 au 7 juin 2024.
  • | Le 26/5/2024 à 8:09

    Taux. Légère hausse à fin mars, la transmission du taux directeur aux taux réels se poursuit

    Une très légère hausse du taux débiteur moyen global a été observée au T1-24 à 5,4%. Cette hausse est dans la lignée normale de la lente transmission de la hausse du taux directeur aux taux réels. D'un trimestre à l'autre, les taux des crédits à l'équipement affichent la progression la plus forte du fait de la forte demande. Une correction est observée sur les taux des crédits immobiliers et de trésorerie.