À Casablanca, ouverture en avril de la route côtière Aïn Sebaâ-Bernoussi pour les poids lourds

La réalisation de la route des poids lourds a été retardée par des difficultés liées à l’expropriation de terrains au niveau de Aïn Sebaâ. Selon une source communale jointe par Médias24, les travaux sont désormais en cours de finalisation. En ce qui concerne la corniche de Aïn Sebaâ-Sidi Bernoussi, les travaux se poursuivent et devraient être achevés en juin prochain.

À Casablanca, ouverture en avril de la route côtière Aïn Sebaâ-Bernoussi pour les poids lourds

Le 31 mars 2024 à 14h15

Modifié 31 mars 2024 à 13h36

La réalisation de la route des poids lourds a été retardée par des difficultés liées à l’expropriation de terrains au niveau de Aïn Sebaâ. Selon une source communale jointe par Médias24, les travaux sont désormais en cours de finalisation. En ce qui concerne la corniche de Aïn Sebaâ-Sidi Bernoussi, les travaux se poursuivent et devraient être achevés en juin prochain.

Comme annoncé par Médias24 dans de précédents articles, de nombreux chantiers en cours à Casablanca ont été accélérés.

C’est le cas notamment du projet de la route côtière pour les poids lourds, qui reliera le port de Casablanca à l’autoroute via Aïn Sebaâ, et de la corniche de Aïn Sebaâ-Sidi Bernoussi.

Mise en service de la route côtière prévue en avril

En ce qui concerne la route côtière pour les poids lourds, "elle sera mise en service vers le début du mois d’avril", nous a confirmé un responsable communal du conseil de la ville de Casablanca.

Après un blocage qui a duré plusieurs mois, cette route sera enfin ouverte, permettant ainsi d’atténuer la pression sur l’intérieur de la ville. Le blocage était dû notamment à des problèmes d’expropriation de terrains au niveau de Aïn Sebaâ, qui sont désormais résolus, ce qui a permis d’accélérer les travaux sur un tronçon qui était encore à l’arrêt.

"Il y avait encore des travaux à réaliser sur le tronçon au niveau de Aïn Sebaâ, qui sont à présent en train d’être finalisés", nous explique notre source.

Cette route régionale (322) se trouve entre la place Mimosa et le PK 10. Sa réalisation fait partie du projet d’aménagement du tronçon de la desserte nord de la ville, reliant la RR322 à la zone logistique de Zenata.

Des entrepôts pour récupérer la marchandise acheminée par les poids lourds

Ce projet consiste à réaliser un couloir dédié aux camions en provenance et en partance du port de Casablanca, ainsi que deux voies de part et d’autre de ce couloir ; l’objectif étant de décongestionner la circulation à l’intérieur de la ville en évitant le déplacement des poids lourds. Il permettra également aux professionnels du secteur d’éviter plusieurs détours.

Ce projet s'accompagne d'un autre, ayant trait à la mise en place de plateformes spécialisées pour recevoir les marchandises acheminées par les poids lourds, qui seront ensuite transportées à l’intérieur de la ville par des camions de taille moyenne.

Un premier tronçon de ce projet a été réalisé par Casa Aménagement, pour un montant de 155 millions de DH, financé par le ministère de l’Intérieur (85 MDH), la commune de Casablanca (65 MDH) et le conseil préfectoral (10 MDH).

Les travaux, d'une durée de 18 mois, ont été finalisés en 2022. La SDL a ensuite entamé le raccordement de cette route à l’autoroute.

La corniche de Aïn Sebaâ devrait être finalisée en juin

La réalisation de cette route s’inscrit dans le cadre du projet de réaménagement des côtes casablancaises. Dans ce sens, un autre projet d’envergure est en cours, visant à réaménager la corniche de Aïn Sebaâ, "dont les travaux devraient être achevés en juin prochain", selon notre source.

Les travaux dans le cadre de ce projet consistent en l’aménagement de la corniche sur un linéaire de 3,5 km, allant de la place Mimosa jusqu’à la limite avec Aïn Harrouda, avec l’ouverture de l’accès à la plage et l’aménagement de cinq esplanades, entre autres.

Rappelons-le, ce projet fait partie du Plan d’action communal de Casablanca (PAC). Sa réalisation comportera deux phases. La première, qui s’étend sur 1,2 km, concerne spécialement la zone de Aïn Sebaâ. Elle sera caractérisée par l’aménagement d’une grande esplanade de plus de 100.000 m3. Une enveloppe budgétaire de 123 MDH sera allouée à cette première phase, financée à hauteur de 61% par le ministère de l’Intérieur et à 39% par la commune de Casablanca.

La seconde phase, quant à elle, porte sur 2,4 km. Elle a pour objectif l’extension des passages piétons et de bicyclettes, aménagés dans le cadre de la première phase, ainsi que la mise en place d’autres espaces de jeux pour enfants et de sport, de kiosques… Un budget de 150 MDH sera consacré à cette seconde phase, qui sera financée à 100% par la commune de Casablanca.

LIRE AUSSI 

Casablanca: La corniche Ain Sebaâ-Sidi Bernoussi bientôt aménagée

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Upline Capital Management: FCP “AWALI” Rapport du commissaire aux comptes exercice du 1er Janvier 2023 au 31 Décembre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Akhannouch présente le bilan de mi-mandat au Parlement

 

“Parlons Développement”, par la Banque mondiale, le Policy Center for the New South et le PNUD