Immobilières cotées : des prises de bénéfices, mais une tendance de fond bien ancrée

| Le 9/1/2024 à 17:20
Des prises de bénéfices sont observées sur les deux principales immobilières cotées. Mais ces baisses de cours sporadiques n'entachent en rien la dynamique de ces derniers mois. Les points d'entrée sont attractifs malgré les hausses de cours.

À la clôture de la séance du 9 janvier, les deux principales immobilières de la place que sont Addoha et Alliances étaient légèrement dans le rouge, avec des baisses respectives de 0,67% et 0,9%.

Source : medias24.com

Source : medias24.com

Ces légers mouvements baissiers peuvent s'expliquer à très court terme par des prises de bénéfices des investisseurs qui souhaitent profiter de la hausse des cours depuis les 12 derniers mois. Cependant, la tendance très positive reste de mise.

Une tendance de fond haussière et durable

Depuis plusieurs mois maintenant, les immobilières en bourse bénéficient d’un newsflow très encourageant, avec des annonces positives pour le secteur. Notamment celle des aides directes au logement durant le plan quinquennal 2024-2028.

Contactée, une source de la place confirme que "le marché est haussier sur les immobilières cotées. La ministre de l’Habitat a annoncé que 13.000 personnes s’étaient inscrites depuis la mise en place de la plateforme début janvier, ce qui est très encourageant". En effet, quelques jours plus tôt, les premiers chiffres du ministère faisaient état de près de 8.000 personnes inscrites, soit une nette progression le temps d'un week-end.

En outre, le programme de relogement fait miroiter des perspectives encore plus intéressantes. "On parle ici de 62.000 logements tout de même, et ce programme ira très vite. Il n’y a pas 62.000 logements vacants autour de Casablanca. Certains stocks seront résorbés", explique notre interlocuteur.

En somme, des baisses qui ne sauraient indiquer une raison fondamentale particulière. "L’immobilier aujourd’hui représente une véritable thématique chez les sociétés de gestion, et ce sera le cas sur le reste de l’année", poursuit-il.

Des prises sporadiques de bénéfices possibles du fait d’un historique 

La forte hausse des cours depuis 12 mois incite certains investisseurs à vendre pour se dégager des liquidités.

Cela vient du fait que depuis des années, les immobilières étaient valorisées à des cours très bas, en deçà de leurs valeurs nominales, presque de faillite. "Cependant, elles n’étaient pas en faillite. La perception des gens était très négative par rapport à un contexte donné. Or, dans la réalité, ce n’était pas aussi négatif que cela", poursuit notre source.

Fondamentalement, rien ne laisse présager une tendance baissière étant donné le newsflow actuel et les dernières performances chiffrées livrées par les principales immobilières cotées. "Désormais, les sociétés de gestion commencent à regarder ces titres. Même s'ils ont fortement progressé, ils demeurent tout de même à des points d’entrée intéressants", conclut notre interlocuteur.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 20/6/2024 à 14:35

    Taux directeur : un statu quo très largement anticipé par les investisseurs financiers (AGR)

    Pour de gros investisseurs de la place sondés par Attijari Global Research (AGR), la probabilité d’un statu quo du taux directeur de BAM est de 93%. Les acteurs de référence et les institutionnels tablent à 100% pour un maintien du taux directeur à 3%. Les personnes physiques accordent une probabilité de 33% à un retrait de 25 pbs.
  • | Le 19/6/2024 à 16:42

    Trésor : les recettes fiscales progressent de 13,5% à fin mai

    Les recettes progressent plus vite que les dépenses à fin mai. Elles ont augmenté de 10%, tirées essentiellement par des recettes fiscales qui enregistrent une hausse de 13,5%, à plus de 123,6 MMDH contre 109 MMDH l'année dernière.
  • | Le 19/6/2024 à 15:43

    Managem : 450 MDH d’investissement pour se diversifier dans le gaz naturel

    Le groupe minier a mis un pied dans l’industrie gazière en faisant l’acquisition de la société Sound Energy Morocco East. Au total, Managem portera un investissement de 450 MDH et détiendra 55% de la concession d’exploitation de Tendrara. Le groupe annonce également ses ambitions panafricaines dans le secteur gazier.
  • | Le 13/6/2024 à 18:18

    Aradei Capital nous explique les dessous du rachat du capital d'Akdital Immo

    Actionnaire majoritaire à 51% d'Akdital Immo, Aradei Capital a annoncé racheter les 49% restants. Le management du groupe esquisse les contours de cette acquisition à venir.
  • | Le 13/6/2024 à 12:52

    Aïd al-Adha : Bank Al-Maghrib prend des mesures préventives pour assurer l’approvisionnement des GAB

    En prévision de la forte demande de monnaie durant Aïd al-Adha, qui coïncide cette année avec un week-end prolongé, Bank Al-Maghrib a annoncé, ce jeudi 13 juin, avoir mis en place des mesures préventives pour garantir l’approvisionnement des guichets automatiques bancaires (GAB) dans tout le Royaume.
  • | Le 13/6/2024 à 12:34

    Bank of Africa lance une émission d’obligations subordonnées d’un montant d’un milliard de dirhams

    L’objectif de cette opération est de se conformer aux exigences règlementaires et de financer le développement organique de la banque au Maroc et à l’international.