Plus de 1,5 milliard de DH de dividendes additionnels attendus cette année (BKGR)

| Le 19/10/2023 à 18:06
La capacité bénéficiaire de la cote devrait se bonifier de 13,7% cette année, à 29,2 milliards de DH. Une progression portée à la fois par la non-récurrence de l'astreinte à Maroc Telecom, et par la bonne tenue des produits nets bancaires du fait de la hausse des taux. Dans ce sillage, la masse des dividendes devrait connaître une augmentation de 9,6% par rapport à l'an dernier.

Cette année, les revenus, la profitabilité et la masse des dividendes devraient progresser, selon les projections de BKGR.

D’après la société de recherche, les revenus de la cote devraient afficher une bonification de 5,6% par rapport à 2022, à 265 milliards de DH. Notamment du fait de la bonne contribution des produits nets bancaires des financières, attendue en hausse de 10,2% à 62,4 MMDH. Dans un second temps, l’industrie devrait être l'autre secteur à même de contribuer à la hausse des revenus, avec une amélioration de 4,4% à 182 MMDH.

Particulièrement scrutés par les investisseurs et le marché en général, comment évolueront les bénéfices et la masse des dividendes ? Et qui contribuera le plus à ces évolutions ?

Une masse bénéficiaire attendue en hausse de 13,7%, à 29,2 MMDH

D’après les projections de BKGR, les profits des entreprises de la cote devraient afficher une bonne progression cette année, de près de 5 MMDH en valeur par rapport à l’année dernière, pour se fixer à 29,2 MMDH.

Cette dernière serait surtout poussée à la hausse par la non-récurrence de l’astreinte de Maroc Telecom. "L’analyse du breakdown de l’évolution de la capacité bénéficiaire en 2023 fait ressortir une contribution positive attendue, provenant à hauteur de 54% de Maroc Telecom suite à la non-récurrence de l’astreinte imposée par l’ANRT et du contrôle fiscal de 618 MDH comptabilisé en 2022", souligne la société de recherche. In fine, la capacité bénéficiaire du secteur Telecom devrait progresser de 2,7 MMDH en valeur.

L’évolution des bénéfices devrait également découler à 28% des résultats des financières grâce à la hausse du PNB suite à la hausse du taux directeur. Le secteur bancaire devrait apporter une contribution de près de 1,4 MMDH à la capacité bénéficiaire globale selon les projections de la société de recherche. Néanmoins, il est à noter que "BMCI et CDM ont des contrôles fiscaux en cours, ce qui pourrait altérer l’évolution de la capacité bénéficiaire en 2023".

Néanmoins, certains secteurs atténuent cette progression. "Cette contribution positive devrait être principalement atténuée par le recul de 785 MDH de la contribution des mines, en lien avec la baisse attendue des cours des métaux de base et du recul escompté du chiffre d'affaires, et de 231 MDH en raison principalement de la baisse significative du résultat anticipée par le management de TotalEnergies Marketing Maroc", poursuit BKGR.

Notons que, selon la société de recherche, "retraité des éléments exceptionnels ayant impacté IAM en 2022 et des contributions au Fonds 126, le RNPG global devrait s’améliorer de 5,9%, à 30,5 MMDH en 2023".

De fait, cette hausse des bénéfices engendrera une amélioration de la masse des dividendes au titre de cette année.

Les dividendes attendus en hausse de 9,6% cette année

Les prévisions de la société de recherche tablent sur une masse de dividendes en hausse de 9,6% à 18,7 MMDH, soit 1,6 MMDH additionnels par rapport à 2022.

Cette performance est principalement anticipée du fait de la hausse de la distribution attendue de Maroc Telecom, liée à la non-récurrence de l’astreinte. Le yield cette année devrait être globalement similaire à celui observé l’an dernier à 3,3%.

Notons que ce rendement est toujours négatif, au vu du niveau d’inflation observé sur la période.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 25/6/2024 à 8:53

    L'AMMC vise l'augmentation de capital d'un milliard de dirhams d'Akdital

    Pour cette opération, près de 1,5 million de nouvelles actions seront émises au prix de souscription de 670 dirhams.
  • | Le 24/6/2024 à 15:31

    Sonasid : la nouvelle licence d’importation des billettes n’impactera pas le groupe

    L’importation des billettes d’acier utilisées pour fabriquer le fil machine et le rond à béton est désormais assujettie à une licence. Une mesure qui devrait protéger la production locale. Sonasid, acteur coté du secteur, ne sera pas impacté par cette mesure, nous informe son directeur général. Le groupe produira lui-même l'intégralité de ses billettes dès cette année.
  • | Le 21/6/2024 à 16:29

    Voici les facteurs qui laissent présager un maintien du taux directeur au prochain conseil de Bank Al-Maghrib

    Alors que l'inflation au Maroc retourne progressivement à ses niveaux historiques et que la Banque centrale européenne a d'ores et déjà entamé la baisse de son taux directeur, plusieurs facteurs plaident en faveur du statu quo. Le pivot monétaire est attendu d'ici la fin de l'année, en fonction de l'évolution de l'inflation.
  • | Le 20/6/2024 à 14:35

    Taux directeur : un statu quo très largement anticipé par les investisseurs financiers (AGR)

    Pour de gros investisseurs de la place sondés par Attijari Global Research (AGR), la probabilité d’un statu quo du taux directeur de BAM est de 93%. Les acteurs de référence et les institutionnels tablent à 100% pour un maintien du taux directeur à 3%. Les personnes physiques accordent une probabilité de 33% à un retrait de 25 pbs.
  • | Le 19/6/2024 à 16:42

    Trésor : les recettes fiscales progressent de 13,5% à fin mai

    Les recettes progressent plus vite que les dépenses à fin mai. Elles ont augmenté de 10%, tirées essentiellement par des recettes fiscales qui enregistrent une hausse de 13,5%, à plus de 123,6 MMDH contre 109 MMDH l'année dernière.
  • | Le 19/6/2024 à 15:43

    Managem : 450 MDH d’investissement pour se diversifier dans le gaz naturel

    Le groupe minier a mis un pied dans l’industrie gazière en faisant l’acquisition de la société Sound Energy Morocco East. Au total, Managem portera un investissement de 450 MDH et détiendra 55% de la concession d’exploitation de Tendrara. Le groupe annonce également ses ambitions panafricaines dans le secteur gazier.