Qui est Zineb Benmoussa, la DG de l’Agence nationale des équipements publics ?

Zineb Benmoussa a été nommée au poste de directrice générale de l’Agence nationale des équipements publics (ANEP) en mars 2020. Une nomination qui a du sens puisque cette ingénieure de formation cumule une expérience professionnelle de plus de trente ans au sein du ministère de l’Equipement. Portrait.

Qui est Zineb Benmoussa, la DG de l’Agence nationale des équipements publics ?

Le 19 avril 2023 à 16h07

Modifié 20 avril 2023 à 10h06

Zineb Benmoussa a été nommée au poste de directrice générale de l’Agence nationale des équipements publics (ANEP) en mars 2020. Une nomination qui a du sens puisque cette ingénieure de formation cumule une expérience professionnelle de plus de trente ans au sein du ministère de l’Equipement. Portrait.

  • L'ANEP est aujourd'hui le bras armé de l'Etat en matière de gestion des projets d'équipement.
  • Le portefeuille des projets gérés par l'ANEP compte actuellement 3.037 projets de construction et de réhabilitation des bâtiments publics, pesant 31 milliards de DH.

Quel est le point commun entre l'extension du stade de Tanger, la construction du nouvel hôpital Ibn Sina à Rabat et la construction des Campus Universitaires dans plusieurs villes ? Tous ces projets sont gérés l’Agence nationale des équipements publics.

L'ANEP est aujourd'hui le bras armé de l'Etat en matière de gestion des projets d'équipement. Le portefeuille des projets gérés par l'ANEP compte actuellement 3.037 projets de construction et de réhabilitation des bâtiments publics, pour une enveloppe d'investissement s'élevant à près de 31 Milliards de dirhams.

Derrière cette machine, une équipe de 327 employés dirigée par Zineb Benmoussa. Cette dernière sillonne les chantiers dans les quatre coins du Royaume. Ce samedi 15 avril 2023, elle était sur le chantier du nouvel hôpital "Ibn Sina" à Rabat, en compagnie de Mohammed El Yaakoubi, gouverneur de la région de Rabat-Salé-Kénitra, et du ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khaled Ait Taleb, pour une visite d'inspection.

“Un pur produit du secteur public”

Nommée en Conseil de gouvernement en tant que directrice générale de l’ANEP en mars 2020,  Zineb Benmoussa – "la femme de terrain ou du moins de chantier" – a effectué l’essentiel de sa carrière au sein du ministère de l’Equipement.

L’ingénieure, lauréate de l’École Hassania des travaux publics en 1991, doit sa réussite professionnelle, comme elle nous l'explique, au triptyque suivant : "sérieux-rigueur-sens élevé de l’intérêt de général et du service public."

Celle qui parcourt les différentes régions du Royaume afin de s’assurer de la bonne réalisation des projets d’équipements publics, a fait un bref passage dans le secteur privé, notamment dans un bureau d’études pendant un peu moins d’an (y compris la période de stage de fin d’études).

Zineb Benmoussa, qui croit en les valeurs du travail et du mérite et cherche à les diffuser au sein de l’ANEP aujourd’hui, a intégré en 1991 la Direction des équipements publics (DEP). Le choix de cette direction névralgique n’est pas fortuit.

"J’ai toujours été très intéressée par le domaine du bâtiment, et la DEP était la seule direction spécialisée dans le bâtiment au sein du ministère de l’Equipement, et dont le taux d’encadrement était déjà très élevé à l’époque, avec notamment une pléthore d’ingénieurs et d’architectes", confie la patronne de l’ANEP à Médias24.

Depuis, Zineb Benmoussa a gravi tous les échelons du Département de l’Equipement avant de coiffer l’Agence nationale. En tant que simple cadre au sein du ministère de l'Equipement, elle a travaillé successivement à la Direction financière et à la Division des études (avec le statut de cadre ingénieur débutant), avant d’être nommée au bout de cinq ans chef de service des études.

Huit ans plus tard, l’ingénieure a été promue cheffe de la Division des études, une entité dotée d’un capital humain, composée d’une centaine de cadres toutes disciplines confondues (ingénieurs, architectes).

Forte d’une grande expertise en matière d’études des structures et des lots architecturaux et techniques, l’ingénieure de formation, après dix ans à la tête de la Division précitée, a pris les rênes de la Direction des équipements publics (DEP) qui s’est transformée, en 2008, en SEGMA (service de l’Etat géré de manière autonome).

"La transformation de la DEP en ANEP a été un combat de longue haleine", explique-t-elle.  "Le statut de l’ANEP correspond davantage aux besoins des maîtres d’ouvrage, lesquels délèguent au maître d’ouvrage délégué tous ses pouvoirs pour la bonne réalisation des projets dans les délais impartis", ajoute notre interlocutrice.

Une agence publique impliquée dans des projets structurants

L'idée est simple. Chaque département public se concentre sur son coeur de métier et délègue à l'ANEP la maitrise d'ouvrage des projets d'équipements publics avec pour objectif plus d'efficacité.

L’Agence publique est aujourd'hui chargée de la réalisation de plusieurs projets. Citons à titre d’exemple, le Programme de mise à niveau des infrastructures du football national au profit de la FRMF, les centres hospitaliers universitaires de Tanger, Agadir, Laâyoune, ainsi que le nouvel hôpital Ibn Sina à Rabat. Il convient d’ajouter la construction des tribunaux et des palais de justice à Fès, Tanger, Essaouira, Guelmin et Laâyoune, entre autres projets.  En 2022, l'Agence a achevé les travaux de 111 projets d'équipements publics pour un coût de près de 3 MMDH et poursuit la réalisation de 823 projets ainsi que les études relatives à 2.103 projets.

"Nous avons deux objectifs. Le premier, c’est de travailler avec les équipes afin que l’ANEP soit impliquée dans des projets autres que sportifs sur le continent africain. Le second est la transformation de l’Agence en société anonyme (SA)", confie cette mère de deux garçons.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Alliances: Indicateurs du 1er trimestre 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.