Le Maroc escompte un record de touristes en 2023

Le nombre d’arrivées du premier trimestre est en hausse de 17% par rapport à la même période de 2019. Si cette croissance devait se maintenir au même niveau le reste de l'année, la ministre n’exclut pas que le Maroc atteigne le record de 15 millions de visiteurs. De son côté, Othman Cherif Alami table plutôt sur 13 millions.

Le Maroc escompte un record de touristes en 2023

Le 18 avril 2023 à 16h19

Modifié 18 avril 2023 à 18h01

Le nombre d’arrivées du premier trimestre est en hausse de 17% par rapport à la même période de 2019. Si cette croissance devait se maintenir au même niveau le reste de l'année, la ministre n’exclut pas que le Maroc atteigne le record de 15 millions de visiteurs. De son côté, Othman Cherif Alami table plutôt sur 13 millions.

Passé de 2,5 à 2,9 millions d’arrivées entre les premiers trimestres 2019 et 2023, le Maroc poursuit son ascension vers des niveaux jamais observés, comme en témoignent les chiffres exceptionnels enregistrés à fin mars 2023, a annoncé un communiqué du ministère. Il laisse ainsi entendre que la reprise pourrait dépasser les prévisions inscrites dans la feuille de route.

“15 millions d'arrivées, un objectif raisonnable” (F.-Z. Ammor)

A la question de savoir si le Maroc pourrait atteindre les 15 millions de visiteurs à fin 2023, Fatim-Zahra Ammor confirme que la formidable exposition médiatique post-Coupe du monde et la probable organisation de l'édition 2030 permettent d’y croire, avec une croissance respective de 45%, 28%, 9% et 5% sur les marchés espagnol, britannique, italien et américain.

“La feuille de route prévoit 13,5 millions de touristes en 2023, mais comme nous devrons encore ajuster les prévisions au fur et à mesure de l’avancement dans l’année, cela me semble être raisonnable comme objectif à ce jour”, estime la ministre pour qui ce scénario est plus que plausible.

“A minima, 13 millions d’arrivées” (O. Cherif Alami)

Côté secteur privé, le président du groupe Atlas Voyages, Othman Cherif Alami, estime qu’avec un trend haussier annuel de 1,6 million de visiteurs supplémentaires, le Maroc devrait flirter avec l’objectif de la feuille de route ministérielle qui est de 13,5 millions d’arrivées.

Partant du fait que le premier trimestre, qui correspond à la basse saison, a accueilli 400.000 touristes supplémentaires, la hausse annuelle pourrait, selon lui, être a minima de 2 millions de visiteurs, qui viendront s’additionner aux 11 millions d’arrivées en 2022, soit un total de 13 millions d’arrivées à fin 2023.

“Le renforcement du réseau aérien est nécessaire”

Pragmatique, Othman Cherif Alami reconnaît cependant qu’il ne dispose pas des mêmes données et analyses que la ministre. Il évoque notamment le nombre d’avions supplémentaires, qui viendront renforcer la destination à partir du mois de juin prochain, susceptibles de "faire la différence".

Rappelons que le ministère a assuré que 2023 serait une année record au niveau de la programmation aérienne avec, dès l’été prochain, l’ouverture de 35 nouvelles lignes qui desserviront huit destinations marocaines, ce qui devrait permettre de réaliser une très belle saison estivale.

“Nous pouvons atteindre l’objectif des 15 millions d’arrivées mais, pour cela, il faut mettre à niveau non seulement notre offre aérienne, mais également nos aéroports avec un terminal supplémentaire à Casablanca et un agrandissement de ceux de Rabat et Agadir, sans compter Marrakech où il a pu y avoir des retards de trois heures qui découragent les touristes étrangers”, avance Othman Cherif Alami, qui insiste sur la nécessité de mettre en œuvre une logistique appropriée.

Le potentiel annuel de croisiéristes ne sera pas atteint en 2023”

Le président du groupe Atlas Voyages salut l'effort collectif qui a abouti à une hausse de 400.000 arrivées durant le premier trimestre, dont 50% sont des MRE ayant profité d’offres aériennes promotionnelles. Il indique que cette dynamique devrait se renforcer avec les nouvelles lignes Barcelone-Essaouira ou Madrid-Ouarzazate.

Othman Cherif Alami s'attend également à plus de 300.000 croisiéristes cette année contre 200.000 en 2019. Modeste par rapport aux capacités d’accueil des quais de croisière des ports de Casablanca et Tanger, cet objectif, qui devrait contribuer à renforcer le nombre d’arrivées, est cependant encore loin du potentiel annuel de 500.000 croisiéristes qui devait être atteint au terme de l’année 2021.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

MOROCCO REAL ESTATE MANAGEMENT: Valeur Liquidative semestrielle du 01/07/2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.