Casa Transports lance deux études pour évaluer le taux de fraude dans les bus et le tramway

La SDL Casa Transports a récemment lancé deux marchés pour la réalisation d’études sur les fraudes au niveau du réseau de bus du territoire de l’Etablissement de coopération intercommunale ECI "Al Baida" ainsi que du réseau de tramway.

Casa Transports lance deux études pour évaluer le taux de fraude dans les bus et le tramway

Le 11 mars 2023 à 10h28

Modifié 11 mars 2023 à 10h28

La SDL Casa Transports a récemment lancé deux marchés pour la réalisation d’études sur les fraudes au niveau du réseau de bus du territoire de l’Etablissement de coopération intercommunale ECI "Al Baida" ainsi que du réseau de tramway.

Ces deux marchés ont pour objet la conduite d’une étude basée sur une enquête sur la fraude à mener au niveau des réseaux du tramway et du bus lors d’un jour ouvrable, avec l’objectif de définir le taux de fraude au niveau de ces réseaux.

Il s’agit de définir, pour un jour moyen de semaine, le taux de fraude (non-règlement ou non-validation des tickets) pour les différentes lignes des deux réseaux. Ces résultats seront complétés par le nombre de contraventions pour fraudes constatées et verbalisées par les contrôleurs au niveau des deux réseaux. Sur la base de ceux-ci, les titulaires des deux marchés évalueront le taux de fraude et le manque à gagner financier y afférent.

760.000 DH mobilisés pour les deux études

Les deux marchés comportent deux missions similaires. La première consiste en la conduite des enquêtes sur la fraude au niveau des lignes du tramway ou du bus, afin d’aboutir à l’estimation la plus fiable et la plus représentative de la fraude sur ces réseaux.

Pour le tramway, le recueil des données portera sur les deux lignes en exploitation, tandis que pour le réseau de bus, la prestation attendue consiste en la réalisation de l’enquête sur 125 bus répartis sur 59 lignes. Chaque ligne doit être représentée a minima par un échantillon de 15% en nombre de bus avec, au minimum, deux bus : un bus partant dans un sens d’un départ vers un terminus et un bus qui va dans l’autre sens en prenant pour chaque sens comme point de départ la première course du matin.

Ainsi pour chaque ligne du réseau de bus et pendant toute la durée d’exploitation (du commencement du service le matin jusqu’à la fin du service le soir), toutes les courses effectuées par un bus seront enquêtées à partir de la station de départ et tout au long des arrêts de la ligne jusqu’à la station d’arrivée.

La seconde mission consiste, elle, au traitement et à l’analyse des données des enquêtes ainsi qu’en la production des résultats analysés.

Chacune de ces missions sera réalisée en 15 jours, pour les deux marchés. L’étude sur le réseau du tramway coûtera 280.000 DH, contre 480.000 DH pour l’étude sur le réseau du bus, selon les estimations de Casa Transports.

Vers l’actualisation du business plan de l’exploitation du transport collectif pour 2022-2025

Notons qu’actuellement, le réseau de tramway en service est composé des lignes T1, avec 37 stations voyageurs, et T2, avec 33 stations voyageurs. Le réseau est équipé d’un système billettique basé sur des cartes sans contact. La validation des titres de voyage se fait sur les quais des stations au niveau des tourniquets d’entrée. Le ticket est utilisable deux fois. Sont également disponibles des cartes d’abonnement hebdomadaires ou mensuelles, une carte rechargeable et une carte abondement étudiant.

En ce qui concerne le réseau de bus, il comporte 59 lignes en exploitation sur tout le territoire de l’ECI, couvrant ainsi le territoire des préfectures de Casablanca et Mohammedia ainsi que ceux des provinces de Nouaceur et de Médiouna. Le parc autobus du réseau est équipé d’un système basé sur une validation par carte sans contact pour les clients réguliers qui en disposent. La majorité de clients assurent toutefois le paiement de leur voyage par espèce auprès du conducteur receveur. Les étudiants disposent, eux, de cartes d’abonnement sans contact. Pour le contrôle, si les clients sont en infraction, les contrôleurs du bus dressent un PV et invitent les contrevenants à payer une amende.

Sur les cahiers des charges de ces deux marchés, il est précisé que depuis l’entrée en vigueur du nouveau contrat de gestion déléguée du réseau bus caractérisé par un partage des investissements à réaliser et des risques liés à l’exploitation du réseau, celui-ci ouvre le champ aux autorités délégantes du réseau bus, tramway et du futur réseau de Bus à haut niveau de service (BHNS) d’instaurer une politique volontariste pour développer davantage les transports collectifs, et ceci par le biais de la mise en place d’un réseau de transport en commun, maillant efficacement le territoire avec une totale intermodalité physique et une intégration tarifaire entre les trois futures réseaux.

C’est dans ce contexte que Casa Transports souhaite actualiser le business plan de l’exploitation des deux réseaux pour la période 2022-2025, qui verra la mise en service de nouvelles lignes de tramway et de BHNS concomitamment avec le déploiement d’un nouveau réseau de bus restructuré et exploité par un nouveau parc de bus, permettant au réseau de transport collectif de l’agglomération de retrouver un haut niveau de service.

Cette actualisation devra être basée en particulier sur les données de fréquentation et sur la tarification à appliquer pour l’ensemble des modes (tramway, BHNS et bus), notamment pour les correspondances. Ces études, engagées par Casa Transports, visent donc à compléter les données de la SDL sur la fréquentation des réseaux de transport collectif, et ainsi permettre de dimensionner le parc roulant des lignes et évaluer le potentiel réel des recettes tarifaires provenance de l’exploitation des réseaux.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Maydane Reim : « IIF SECURITE SPI-RFA » Extrait du Document d’Information

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.