Les principaux points du décret d’application de la Charte de l’investissement

Le Conseil de gouvernement a adopté ce jeudi 26 janvier 2023 le décret 2.23.1 relatif à la mise en œuvre du dispositif de soutien principal à l’investissement et du dispositif de soutien spécifique applicable aux projets d’investissements à caractère stratégique.

Les principaux points du décret d’application de la Charte de l’investissement

Le 26 janvier 2023 à 19h31

Modifié 19 février 2023 à 16h15

Le Conseil de gouvernement a adopté ce jeudi 26 janvier 2023 le décret 2.23.1 relatif à la mise en œuvre du dispositif de soutien principal à l’investissement et du dispositif de soutien spécifique applicable aux projets d’investissements à caractère stratégique.

Promis pour décembre 2022, ce décret vient compléter et donner un caractère concret à la Charte de l’investissement, marquant en principe un tournant historique en matière d’encouragement de l’investissement privé. Il a été adopté ce jeudi 26 janvier en Conseil de gouvernement.

La loi-cadre formant Charte de l’investissement n°03.22 a été promulguée le 6 décembre 2022.

Ce décret détaille le dispositif de soutien principal à l’investissement, qui comprend trois catégories de primes : la prime commune, la prime territoriale, la prime sectorielle. Les trois primes sont cumulables, dans la limite de 30% de l’investissement éligible au soutien : pour ce qui concerne les investissements dans les énergies renouvelables, le plafond de prime est fixé à 30 MDH.

Deux types de projets sont éligibles au soutien selon les critères de nombre d’emplois et/ou de montant investi :

- Les projets avec un investissement supérieur ou égal à 50 MDH ET créant un nombre d’emplois situé entre un seuil ultérieurement fixé par arrêté du chef du gouvernement et un plafond de 149 emplois.

- Les projets créant 150 emplois stables au minimum, sans précision de seuil concernant le montant investi. Par stable, le décret signifie un emploi faisant l’objet d’un contrat pour une durée minimale de 18 mois consécutifs. Les employés doivent être de nationalité marocaine et inscrits à la CNSS.

*Les primes communes sont octroyées selon des critères relatifs au nombre d’emplois permanents (prime de 5 à 10% de l’investissement éligible, selon le nombre d’emplois), selon l’approche genre (3%), les métiers à haut contenu technologique ou les projets de mise à niveau (3%), le développement durable (3%) et l’intégration locale (3%).

*Les primes territoriales sont octroyées selon des critères de renforcement de l’attractivité de l’investissement dans les provinces et préfectures, et de réduction des disparités territoriales. Les provinces et préfectures seront classées en deux catégories. Les montants sont de 10% pour les investissements réalisés dans la catégorie A et 15% pour la catégorie B. Les listes seront définies ultérieurement et révisables.

*Les primes sectorielles atteignent jusqu’à 5% du montant de l’investissement éligible. Elles sont octroyées à tous projets dans les secteurs prioritaires tels que l’industrie, le tourisme et loisirs, les industries culturelles, le digital, les énergies renouvelables, le recyclage des déchets, le transport et logistique...

Les projets à caractère stratégique

Le caractère stratégique peut être conféré par la Commission nationale aux projets représentant un investissement supérieur ou égal à deux milliards de DH et répondant à l’un des critères suivants :

  • contribuer de manière effective à la sécurité hydrique, énergétique, alimentaire ou de santé au Maroc ;
  • création d’un nombre significatif d’emplois ;
  • contribuant au rayonnement économique et au positionnement stratégique du Maroc à l’échelle régionale, continentale ou internationale... ;
  • impacte significativement le développement d’écosystèmes sectoriels ;
  • contribue de façon significative au développement de technologies.

Les mesures de soutien font alors l’objet d’une discussion spécifique des encouragements, dans le cadre d’une convention avec l’Etat.

Les projets devront être réalisés dans les cinq années après la signature de la convention d’investissement, sauf mention contraire dans cette convention.

La Commission nationale de l’investissement est présidée par le chef du gouvernement. Elle comprend les ministères concernés au plan sectoriel, économique, financier et territorial (Intérieur).

Le décret comprend également les différents volets relatifs à la gouvernance des dispositifs de soutien.

Charte de l'investissement : le premier décret d'application avant fin 2022 (Jazouli)

Charte de l'investissement : ce que dit le projet de loi-cadre

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Comment le Festival Mawazine a ressuscité Oum Kalthoum avec un hologramme, le temps d'une soirée inoubliable

Après s’être produite au théâtre Mohammed V en mars 1968, l’Astre de l’Orient est revenue dimanche 23 juin 2024 sous forme d’hologramme pour un spectacle au même endroit qui a affiché complet. L’occasion d’interroger le fondateur de la société de spectacles New Dimension Production (NDP) qui nous explique les ressorts et les coûts de cet exploit technologique qui devrait se banaliser à l’avenir. Notons que le Festival a programmé une deuxième soirée Oum Kalthoum ce mardi 25 juin 2024.

Communication financière

Wafa Gestion: Communication SICAV “PALMARES FINANCIERES” Rapport du commissaire Aux Comptes Période du 1er Octobre 2023 au 31 Mars 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.