χ

Les Lions de l’Atlas vus par la presse espagnole

Les Espagnols redoutent l’équipe nationale, qu’ils qualifient d’"affamée de victoire". Qualifiés en huitième de finales du Mondial 2022, les Lions de l’Atlas affronteront, le mardi 6 décembre, la Roja au stade de la cité de l’éducation à Al-Rayyan.

(C) FIFA

Les Lions de l’Atlas vus par la presse espagnole

Le 2 décembre 2022 à 16h26

Modifié 2 décembre 2022 à 17h39

Les Espagnols redoutent l’équipe nationale, qu’ils qualifient d’"affamée de victoire". Qualifiés en huitième de finales du Mondial 2022, les Lions de l’Atlas affronteront, le mardi 6 décembre, la Roja au stade de la cité de l’éducation à Al-Rayyan.

Classée première du groupe F, l’équipe nationale a poinçonné son ticket pour les huitièmes de finale du Mondial 2022. Un match décisif opposera mardi prochain les Lions de l’Atlas à l’équipe espagnole qui, battue par le Japon, a terminé deuxième de son groupe.

Des Lions affamés

"L’Espagne est au rendez-vous avec des Lions affamés" ; "Les Lions de l’Atlas ont faim" ; "L’Espagne a joué avec le feu, mais maintenant regardez le Maroc"... La qualification du Maroc n’a pas manqué de faire les gros titres de la presse espagnole.

"Le Maroc, qui a battu le Canada 2-1, a profité d’un nul vierge entre la Croatie et la Belgique pour prendre la tête du Groupe F. Ce sont donc les Lions de l’Atlas qui représenteront le prochain obstacle pour l’équipe de Luis Enrique en quête d’un deuxième titre (l’Espagne a été sacrée championne du monde en 2010, ndlr)", écrit le site d’information BeSoccer.

"Le Maroc, prochain rival de l’Espagne en huitièmes de finale, veut battre son meilleur record historique", souligne de son coté Ultima Hora. Le journal espagnol reprend la déclaration du sélectionneur de l’Espagne Luis Enrique à l’agence de presse EFE : "Le Maroc a surpris dans cette Coupe du monde, à l’instar de l’Australie. Le Maroc est un rival difficile."

Pour le journal Marca, cité par La Nación, ce n’est que maintenant que va commencer la véritable Coupe du monde. "La première étape pour l’Espagne intervient mardi contre le Maroc, qui est un adversaire coriace", commente cette source.

Ziyech-Hakimi, une aile droite redoutable 

Emmenée par une aile droite redoutable composée de Ziyech et Hakimi et avec un style de jeu à l’opposé de celui de la Roja, l’équipe marocaine est loin d’être un adversaire facile, écrit pour sa part Rtve.

"Le duel s’annonce plus difficile que ne le laisse supposer la réputation des Nord-Africains en matière de foot. Le Maroc est une équipe difficile dont le style de jeu est à l’opposé de celui de l’Espagne. Elle est à l’aise sans avoir le ballon, comme le Japon qui a dominé l’Espagne en deuxième mi-temps", souligne la même source.

Lors du Mondial 2018, Les Lions de l’Atlas avaient affronté la Roja pour la première fois en Coupe du monde. La rencontre s’était alors achevée par un match nul 2-2.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

S2M: Communiqué Financier des Indicateurs T1 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.