χ

Maroc-Canada (2-1). Un 1er décembre inoubliable...

Le Maroc s’est qualifié en huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022, ce jeudi 1er décembre, après avoir battu le Canada (2-1). Cette victoire, conjuguée au match nul entre la Belgique et la Croatie, lui offre la première place du groupe F. L'Espagne sera son prochain adversaire, ce mardi 6 décembre à 16h.

Maroc-Canada (2-1). Un 1er décembre inoubliable...

Le 1 décembre 2022 à 19h58

Modifié 1 décembre 2022 à 22h02

Le Maroc s’est qualifié en huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022, ce jeudi 1er décembre, après avoir battu le Canada (2-1). Cette victoire, conjuguée au match nul entre la Belgique et la Croatie, lui offre la première place du groupe F. L'Espagne sera son prochain adversaire, ce mardi 6 décembre à 16h.

Se qualifier au second tour de la Coupe du monde 2022 est une chose. Finir premier d’une poule où cohabitent les 2e et 3e nations du mondial 2018 en est une autre. L’équipe nationale a brillamment atteint ce double objectif, après avoir battu sans trop de difficulté une équipe du Canada aux abois, ce jeudi 1er décembre, au stade Al Thumama.

Hakim Ziyech (5’) et Youssef En-Nesyri (22’) ont été les principaux instigateurs d’une victoire méritée. Ils ont par la même occasion assuré la qualification du Maroc dans un groupe F ultra relevé, où la Croatie s’est également qualifiée après un match nul blanc contre la Belgique.

Battu par le Japon (2-1), ce jeudi 1er décembre, l'Espagne a fini deuxième du groupe E. Ce sera donc le prochain adversaire de l'équipe nationale. Ce match des huitièmes se jouera le mardi 6 décembre 2022 à 16 h (GMT+1).

Ce scénario de rêve doit beaucoup à la faculté du Maroc à appuyer sur les points faibles de son adversaire du jour. Les protégés de Walid Regragui ont d'abord pris le jeu à leur compte pour annihiler la fougue et l’audace dont font preuve les Canadiens en début de match.

Au bout de cinq minutes, il a paru évident que l’équipe nationale avait opté pour un jeu très direct. L’idée était de sauter le milieu de terrain pour toucher via des passes longues les attaquants, mettant ainsi rapidement sous pression la défense adverse.

C’est d’ailleurs sur une passe longue de Romain Saïss en direction de Youssef En-Nesyri que l’ouverture du score est intervenue. Il est vrai que la transmission du capitaine était trop profonde, assez en tout cas pour qu’elle soit récupérée par Alistair Johnston.

Mais la passe du défenseur canadien vers son gardien a été trop molle. Sous le pressing intense de Youssef En-Nesyri, Milan Borjan a totalement raté sa relance. Elle a fini son chemin vers Hakim Ziyech, qui ne s’est pas fait prier pour envoyer le ballon des 25 mètres dans le but vide.

Pris d'abord à défaut sur un contre fulgurant des Canadiens, consécutif à quelques minutes de flottements dans la défense marocaine (17'), le Maroc et Youssef En-Nesyri ont doublé la mise via le même modus operandi, notamment sur une longue passe millimétrée de Achraf Hakimi, dans le dos de la défense canadienne.

 

Si l’on met de côté le but marqué contre son camp par Nayef Aguerd (40'), le premier encaissé par l’équipe nationale dans cette compétition, les 45 premières minutes ont été un condensé des qualités du Maroc : une défense d'airain, un milieu de terrain travailleur et des attaquants cliniques (2 tirs cadrés, 2 buts).

Le second acte a été beaucoup moins emballant. Les Canucks ont certes mis plus d’intensité et d’entrain dans leurs offensives, au point de croire à l’égalisation sur un corner bêtement concédé par les nationaux. Cependant, la tête de Atiba Hutchinson n’a pas franchi la ligne du but de Bounou.

Cette occasion a au moins eu le mérite de réveiller les hommes de Walid Regragui. Le technicien a eu le nez fin en effectuant des changements pertinents, avec notamment l'entrée de Jaouad El Yamiq, qui a fait un bien fou aux Marocains dans les airs.

Les remplaçants qui ont foulé la pelouse du stade Al Thumama ont confirmé que chaque composante de l’équipe nationale a été importante dans cette qualification inoubliable. Le public présent en masse n'y était pas étranger non plus.

Voici les compositions du match Maroc-Canada de la Coupe du monde 2022 comptant pour la 3e journée du groupe F :

Maroc :

Yassine Bounou, Achraf Hakimi, Noussair Mazraoui, Sofiane Amrabat, Nayef Aguerd, Ghanem Saïss, Hakim Ziyech, Azzeddine Ounahi, Abdelhamid Sabiri, Sofiane Boufal, Youssef En-Nesyri

Entraîneur : Walid Regragui

Canada :

Milan Borjan,  Alistair Johnston, Steven Vitoria, Kamal Miller,  Sam Adekugbe, Alphonso Davies, Jonathan Osorio, Mark-Anthony Kaye, Tajon Buchanan, Junior Hoilett, Cyle Larin

Entraîneur: John Herdman

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

MAROC LEASING : COMMUNICATION FINANCIERE ML AU 30/06/2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.