χ

Dessalement de l’eau de mer, projets miniers, énergie solaire... Voici les projets prévus en 2023 dans le secteur des phosphates

Deux projets phares ont été entamés entre 2021 et 2022 dans le secteur des phosphates, en l’occurrence une centrale thermique d’une capacité de 130 mégawatts et une nouvelle station de traitement de l’eau de mer, à Jorf Lasfar, d’une capacité additionnelle s’élevant à 42.000 m³ par heure.

Les exportations de phosphates et dérivés ont augmenté de 47% à fin octobre 2021.

Dessalement de l’eau de mer, projets miniers, énergie solaire... Voici les projets prévus en 2023 dans le secteur des phosphates

Le 22 novembre 2022 à 11h38

Modifié 22 novembre 2022 à 11h38

Deux projets phares ont été entamés entre 2021 et 2022 dans le secteur des phosphates, en l’occurrence une centrale thermique d’une capacité de 130 mégawatts et une nouvelle station de traitement de l’eau de mer, à Jorf Lasfar, d’une capacité additionnelle s’élevant à 42.000 m³ par heure.

Le rapport de la Commission parlementaire des infrastructures, de l’énergie, des mines et de l’environnement sur les budgets sectoriels du ministère de l’Equipement et de l’eau, du ministère de la Transition énergétique et du développement durable et du ministère du Transport et de la logistique, consacre un axe aux réalisations et aux projets dans le secteur des phosphates. Ce rapport est réalisé chaque année dans le cadre de la discussion du PLF et à la lumière des échanges au sein de la commission.

Entre 2021 et 2022, il y a eu la réalisation d’une centrale thermique d’une capacité de 130 mégawatts, à laquelle une enveloppe budgétaire de 1,16 milliard de dirhams (MMDH) a été consacrée. Le rapport cite également la réalisation d’une nouvelle station de traitement d’eau de mer d’une capacité additionnelle de 42.000 m³/h à Jorf Lasfar, qui a nécessité un investissement à hauteur de 575 millions de dirhams (MDH).

Les projets phares

Voici les projets prévus en 2023 dans le secteur des phosphates et les montants d’investissement qui leur seront alloués :

- projet de la laverie Benguerir (plus de 3,86 MMDH) ;

- projet de la mine M’Zinda (751 MDH) ;

- projet de la mine Benguerir (274 MDH) ;

- programme de production de 3 millions de tonnes d’engrais à Jorf Lasfar (plus de 13,53 MMDH) ;

- programme du nouveau centre d’engrais TSP (plus de 6,68 MMDH) ;

- projet de renouvellement de l’infrastructure dédiée à la fusion et à la filtration de souffre solide à Jorf Lasfar (plus de 1,83 MMDH) ;

- projet de climatisation des lignes d’engrais NPK (200 MDH) ;

- projet de l’unité de l’acide sulfurique PS4 (plus de 1,26 MMDH) ;

- unité d’élimination du cadmium de l’acide phosphorique à Jorf Lasfar (274 MDH) ;

- unité de lavage et de séchage à Boukraa (plus de 1,89 MMDH) ;

- deuxième étape du projet de dessalement de l’eau de mer à Jorf Lasfar (543 MDH) ;

- projet de traitement des eaux usées STEP à Kasbah Tadla, Fquih Bensaleh, Khouribga, Béni Mellal, Benguerir, Safi et Merssa (plus de 1,5 MMDH) ;

- développement de services de production d’énergie solaire avec une capacité de production de 1,2 gigawatts à l’horizon 2026 (1,75 MMDH) ;

- plan d’urgence pour faire face à la crise de l’eau et garantir l’approvionnement des sites industriels de OCP en eau provenant de Jorf Lasfar et Safi (4,3 MMDH).

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Ciments du Maroc : communiqué post AGO 28 mai 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.