χ

Le Yémen réitère sa position soutenant la marocanité du Sahara

Le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita a reçu, ce lundi 3 octobre à Rabat, le ministre des Affaires étrangères et des expatriés du Yémen, Ahmed Bin Mubarak. Les deux responsables ont signé plusieurs accords de partenariat.

Le ministre yéménite des Affaires étrangères lors de sa dernière visite au Maroc.

Le Yémen réitère sa position soutenant la marocanité du Sahara

Le 3 octobre 2022 à 17h09

Modifié 4 octobre 2022 à 14h14

Le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita a reçu, ce lundi 3 octobre à Rabat, le ministre des Affaires étrangères et des expatriés du Yémen, Ahmed Bin Mubarak. Les deux responsables ont signé plusieurs accords de partenariat.

Lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue marocain, le ministre yéménite Ahmed Awad Bin Mubarak a réaffirmé la position constante de son pays soutenant la marocanité du Sahara.

“Nous réaffirmons la position constante du Yémen en faveur de l'intégrité territoriale du Royaume et de la marocanité du Sahara. C'est une position que nous avons exprimée à plusieurs reprises”, a soutenu le ministre yéménite.

A l'issue de cette rencontre, les deux responsables ont signé cinq accords de coopération dans divers domaines.

Le Maroc condamne l'ingérence iranienne

Le Maroc condamne "avec force" l'ingérence iranienne au Yémen et dans les affaires intérieures arabes, a affirmé Nasser Bourita lors du point de presse conjoint avec son homologue yéménite.

Il a fait part de la solidarité du Royaume avec le Yémen frère face à l'ingérence iranienne, soulignant l’appui "fort et constant" du Roi Mohammed VI à la légitimité au Yémen, à travers le Conseil présidentiel, et à tous les efforts déployés pour parachever les étapes de transition dans ce pays.

Concernant les derniers développements du dossier yéménite, M. Bourita a noté que le Maroc salue les positions “sages et positives” exprimées par le gouvernement yéménite et l’autorité légitime au Yémen au sujet de la question du renouvellement de la trêve, se félicitant de la tendance de l’autorité légitime et du conseil présidentiel à faire toujours prévaloir l'intérêt du Yémen et des Yéménites à toute autre considération.

Malheureusement, cet esprit positif n’a pas trouvé d'écho chez l’autre partie qui opère selon la "logique du chantage", de l'atteinte à la sûreté du Yémen et des Yéménites, du travail en faveur d'agendas étrangers, de la menace de la sûreté et de la paix régionales, non seulement au Yémen, mais aussi dans d’autres pays voisins, a-t-il poursuivi.

“La position houthie ne sert pas les intérêts du Yémen et de son peuple, mais ceux de l’Iran en premier lieu. Elle contribue à l’escalade et à l’anéantissement du peu d’acquis qui ont été réalisés lors de la trêve”, a ajouté M. Bourita.

“L'’Iran ne peut continuer à exploiter cette lacune pour saper la sécurité et la stabilité dans la région arabe, notamment au Yémen, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord”, a noté le ministre, faisant observer, en ce sens, que le Maroc est aussi victime de cette ingérence.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Indicateurs trimestriels au 31.12.2021 de la Société AFRIC INDUSTRIES

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.