χ

Fouzi Lekjaa laisse planer le doute sur l’avenir de Vahid Halilhodzic

Le président de la FRMF a publiquement critiqué Vahid Halilhodzic, assurant que Hakim Ziyech serait présent à la Coupe du monde 2022 au Qatar. Les jours du sélectionneur à la tête de l’équipe nationale sont-ils désormais comptés ? La réunion du bureau fédéral de la FRMF, prévue dans quelques jours, sera décisive.

Fouzi Lekjaa laisse planer le doute sur l’avenir de Vahid Halilhodzic

Le 4 juillet 2022 à 12h20

Modifié 8 juillet 2022 à 12h18

Le président de la FRMF a publiquement critiqué Vahid Halilhodzic, assurant que Hakim Ziyech serait présent à la Coupe du monde 2022 au Qatar. Les jours du sélectionneur à la tête de l’équipe nationale sont-ils désormais comptés ? La réunion du bureau fédéral de la FRMF, prévue dans quelques jours, sera décisive.

Invité de l’émission Décryptage ce dimanche 3 juillet sur les ondes de MFM, le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, a laissé entendre que l’avenir du sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, allait se jouer dans les jours à venir.

Nommé à la tête du Maroc « en période de transition, Halilhodzic a obtenu des résultats satisfaisants. Nous sommes 22e au classement FIFA », a constaté, avec un certain pragmatisme, le président de la FRMF. Mais les choix tactiques du Franco-Bosnien et les relations conflictuelles qu’il entretient avec certains internationaux ne plaident pas en faveur de son maintien.

« A l’image de plusieurs supporters de l’équipe nationale, je n’étais pas d’accord avec les choix tactiques du sélectionneur national », a expliqué le président de la FRMF. Et de poursuivre : « J’ai plusieurs fois demandé à Vahid Halilhodzic de ne pas changer de style de jeu et de formations d’un match à l’autre. »

Près de trois ans après sa nomination, il est vrai que l’identité de jeu de l’équipe nationale est diffuse, mais rares sont les sélections qui peuvent se targuer d’avoir un projet de jeu clairement défini. A ce désaccord sur fond tactique s’ajoute le management des hommes, qui n’est pas du goût de Fouzi Lekjaa.

« Le sélectionneur national a échoué à créer un climat familial au sein de l’équipe nationale. Les raisons pour lesquelles certains joueurs ont été écartés sont très futiles », a-t-il déclaré, à l’instar de Noussair Mazraoui dont les relations avec Vahid Halilhodzic se sont récemment réchauffées.

« Nous avons décidé de contacter Mazraoui et Harit pour régler le problème avec eux », a indiqué Fouzi Lekjaa. « Le public doit être confiant, l’équipe nationale sera prête le jour J. »

Une équipe nationale que le président de la FRMF n’imagine pas partir au Qatar sans Hakim Ziyech. « Il sera présent à la Coupe du monde », a-t-il assuré, promettant que des décisions importantes seront prises « lors d’une réunion du bureau fédéral » prévue prochainement.

Dans quelques jours, nous saurons donc si les deux parties décident qu’il est préférable d’en rester là ou, au contraire, qu’il y a matière à poursuivre l’aventure. Mais le divorce semble consommé. Une chose est sûre : Fouzi Lekjaa a déjà quelques idées tactiques et managériales à soumettre au technicien qui dirigera l’équipe pendant la Coupe du monde 2022.

Football. Vahid Halilhodzic, le gagnant mal aimé

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

INVOLYS : Activité 1er trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.