Les souscriptions sur le marché des adjudications des valeurs du Trésor ont reculé de 9,8% à fin mai 2022

Rédaction Medias24 | Le 23/6/2022 à 17:19
La tendance se poursuit sur le marché des adjudications des valeurs du Trésor. A fin mai, les souscriptions sur le MAVT s’affichent à 57,7 MMDH, en retrait de près de 10%. 

Depuis le mois d’avril, on observe sur le marché du Trésor un recul des souscriptions. "Les soumissions sont très faibles. Il est parfois arrivé que le Trésor ne parvienne pas à combler le besoin de la séance", avait alors confié à Médias24 un analyste. Ceci dit, le besoin de financement est, globalement, toujours couvert.

En effet, les investisseurs craignent un risque de hausse des taux d’intérêt, qui pourrait se traduire par une baisse de la valeur des titres menant à une moins-value. D’autres craintes sont associées aux risques de dérapages budgétaires signifiant une hausse du déficit, et par conséquent, des besoins de financement du Trésor.

Le constat est toujours dressé par la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE) dans sa note de conjoncture, publiée sur le site du ministère des Finances ce jeudi 23 juin. Elle relève la poursuite du resserrement des conditions de financement sur le marché des adjudications des valeurs du Trésor (MAVT). Elle souligne qu’à fin mai 2022, sur une année glissante, les taux se sont bonifiés de 36 pbs pour les maturités à 5 ans, de 26 pbs pour les maturités à 52 semaines et de 25 pbs pour les maturités à 2 ans.

La DTFE met également en avant qu’à fin mai 2022, "les souscriptions sur le marché des adjudications des valeurs du Trésor (MAVT) se sont établies à 57,7 MMDH, en recul de -6,3 MMDH ou -9,8% par rapport à la même période de l’année 2021".

Un retrait qui concerne aussi bien les maturités court terme (-3,3%) que les maturités long terme (-35,6%). "Par contre, les maturités à moyen terme ont progressé de +1,4 MM.DH ou +8,8%, pour atteindre 17,5 MMDH (30,2% du total contre 25,1%)", souligne la DTFE.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 15/4/2024 à 17:07

    Créations d’entreprises : un démarrage maussade en janvier 2024

    Le nombre de créations d’entreprises recensées en janvier a baissé de près de 2% par rapport à janvier 2023 à 6.969 entreprises. La part créée dans le secteur du BTP a progressé d’une année sur l’autre. Cependant, ce chiffre n’a jamais été aussi bas depuis 2017. Pour Zakaria Fahim, président de l’Union des auto-entrepreneurs Bidaya, cela s’explique par une conjoncture encore compliquée et un délaissement du statut d’autoentrepreneur.
  • | Le 13/4/2024 à 13:29

    Addoha et Alliances ont atteint des volumes d'échange records à la cote le 9 avril

    Les volumes d'échange sur les deux valeurs immobilières ont dépassé les 210 MDH lors de la séance du 9 avril. Un record. Ces chiffres s'expliquent par un effet de concentration du fait de plusieurs jours fériés dans la semaine. De plus en plus d'investisseurs OPCVM et de gros investisseurs personnes physiques se positionnent sur le secteur immobilier, dont le poids dans l'indice avoisine les 4%.
  • | Le 9/4/2024 à 16:49

    Ce que l'on sait sur les ambitions de Stena Line, repreneur des parts d'Attica dans AML

    Le groupe Attica, qui détient 49% du capital d'Africa Morocco Link, s'est accordé avec le suédois Stena Line pour racheter ses parts. L'opération permettra à l'opérateur scandinave de se diversifier et de pérenniser ses opérations en mettant un pied en Méditerranée. Contactée, Stena Line nous explique les motivations de cette acquisition.
  • | Le 9/4/2024 à 13:13

    Les banques sont les principales contributrices à la hausse des bénéfices de la cote en 2023 (AGR)

    Sans la contribution des banques, la masse bénéficiaire de la cote en 2023 demeurerait stable. Pour la troisième année, celles-ci sont les principales contributrices à la croissance des bénéfices du marché action. Les dividendes progressent de 18,5% à 18,8 MMDH. Le payout est de 64%.
  • | Le 8/4/2024 à 18:17

    Stena Line va reprendre les 49% d'AML détenus par le grec Attica

    Le groupe Attica, coté à la bourse d'Athènes, a publié un communiqué en fin de matinée, annonçant un compromis de vente de sa participation dans Africa Morocco Link (AML), la compagnie maritime créée par Bank of Africa. Ainsi, la totalité d'AML va changer de main.
  • | Le 8/4/2024 à 15:36

    Ce que l’on sait des finances d’Africa Morocco Links, bientôt contrôlée par la CTM

    On sait peut de choses sur Africa Morocco Links, la compagnie de ferries, dont 51% du capital est en passe d'être cédé par Bank of Africa à CTM, société cotée. Les derniers états de synthèse disponibles sur des plateformes publiques remontent à 2018. Médias24 a pu reconstituer une partie des chiffres.