Taux directeur : les investisseurs anticipent une stabilité mais songent de plus en plus à une hausse

Siège de Bank Al-Maghrib à Rabat.
| Le 21/6/2022 à 9:57
Dans son enquête du mois de juin, AGR a sondé 35 investisseurs de référence concernant l’évolution du taux directeur de Bank Al-Maghrib. Si la majorité plaide pour le statu quo, ils sont aussi beaucoup plus nombreux à anticiper une hausse. 

La société de recherche Attijari Global Research (AGR) a diffusé, en fin de semaine dernière, une note sur l’anticipation des investisseurs envers le taux directeur de Bank Al-Maghrib (BAM).

AGR a mené une enquête au cours du mois de juin auprès de 35 investisseurs considérés comme les plus influents du marché, au sujet de leurs anticipations sur l’évolution du taux directeur de BAM à la suite de la réunion de politique monétaire du 21 juin.

« Au terme de cet exercice, le consensus des investisseurs financiers plaide pour une stabilité du taux directeur de Bank Al-Maghrib », explique la société de recherche. Elle note cependant que l’anticipation de la hausse du taux directeur se fait de plus en plus sentir dans les réponses des investisseurs sondés.

Dans sa précédente édition de décembre 2021, aucun investisseur n’anticipait une hausse du taux directeur. Désormais, 37% des sondés l’anticipent. En décembre 2021, 80% des sondés tablaient sur un maintien. En juin 2022, 63% des sondés partageaient cette opinion.

L’enquête d’AGR montre également des divergences selon la catégorie d’investisseurs sondés. Ils sont répartis en trois catégories : les investisseurs institutionnels locaux, les étrangers et les acteurs de référence. Il en ressort les éléments suivants :

– la part des institutionnels anticipant un statu quo du TD en juin 2022 ressort à 94%. En décembre dernier, 100% des sondés dans cette catégorie tablaient sur la stabilité du taux directeur.

– la part des investisseurs étrangers anticipant une hausse du TD en juin 2022 ressort à 83%. En décembre 2021, l’intégralité des investisseurs étrangers optait pour le statu quo.

– la part des acteurs de référence anticipant une stabilité du TD en juin 2022 ressort à 57%. En décembre 2021, elle était de 100%.

lire aussi
  • | Le 3/8/2022 à 10:11

    Managem : le chiffre d’affaires en forte hausse de 81% à fin juin 2022

    Le groupe a bien profité de la contribution aurifère dans le chiffre d'affaires. Durant le second trimestre, l'Or de la mine de Tri-K comptait pour le tiers des revenus du groupe. La consolidation e la production et l'appréciation de la parité USD/MAD ont également poussé le chiffre d'affaires à la hausse.
  • | Le 1/8/2022 à 9:38

    Mutandis : chiffre d’affaires en hausse de 48% à fin juin 2022

    La hausse des prix de vente suite à l'augmentation des prix des intrants a été généralement bien acceptée. Les volumes de ventes progressent et le chiffre d'affaires dépasse le milliard de dirhams. Season a généré 235 MDH de revenus à fin juin. La dette bancaire recule de 18% par rapport à fin décembre 2021.
  • | Le 1/8/2022 à 9:05

    CDM : hausse de 17% du RNPG à fin juin 2022

    Le groupe a connu une bonne dynamique concernant les crédits à fin juin, en hausse de 4,7% par rapport au S1-2021. Le coût du risque a fortement baissé de 84% par rapport à la même période en 2021. Le RNPG ressort à 325 MDH, tiré par l'amélioration des marges et la baisse du coût du risque.
  • | Le 31/7/2022 à 19:10

    ODM lève 80 MDH sur le marché obligataire, une première dans le secteur de la santé au Maroc

    Le Groupe Oncologie et Diagnostic du Maroc (ODM) clôture avec succès une émission obligataire de 80 millions de dirhams auprès d'investisseurs privés, apprend Médias24.
  • | Le 31/7/2022 à 9:59

    L’encours des crédits bancaires dépasse les 1.000 MMDH à fin juin, les impayés reculent (BAM)

    D’un mois sur l’autre, l’encours du crédit bancaire progressé de 43 MMDH. Les créances en souffrance affichent un léger retrait de 688 MDH d’un mois sur l’autre à 86,7 MMDH. Elles augmentent cependant concernant les ménages. Sur 12 mois glissants, elles progressent de 4,8%.
  • | Le 29/7/2022 à 17:18

    En juin, le cash en circulation repart à la hausse et progresse de 8% sur une année glissante

    Le cash en circulation reprend une tendance haussière en juin 2022. Il progresse de 4,5 MMDH d’un mois sur l’autre. Parallèlement, les dépôts bancaires progressent de 2,2% par rapport au mois précédent, soit 23 MMDH en valeur.