χ

#Justice4Foodie : Othmane Barakat, objet de poursuites judiciaires

Selon les autorités locales de la province d’Ifrane, Othmane Barakat fait l’objet d’une procédure judiciaire à la demande du procureur, "pour avoir mis en danger la santé d’autrui. Les autorités démentent les accusations du jeune entrepreneur et soutiennent que toutes les mesures prises dans le cadre de ce dossier sont conformes à la loi en vigueur".

#Justice4Foodie : Othmane Barakat, objet de poursuites judiciaires

Le 16 juin 2022 à 17h49

Modifié 20 juin 2022 à 16h00

Selon les autorités locales de la province d’Ifrane, Othmane Barakat fait l’objet d’une procédure judiciaire à la demande du procureur, "pour avoir mis en danger la santé d’autrui. Les autorités démentent les accusations du jeune entrepreneur et soutiennent que toutes les mesures prises dans le cadre de ce dossier sont conformes à la loi en vigueur".

Dans un communiqué, les autorités locales de la province d’Ifrane annoncent que Othmane Barakat est poursuivi en justice. Ces poursuites ont été enclenchées par le procureur avant la mise en ligne des vidéos de dénonciation par Othmane Barakat, apprend Médias24 dans le cadre des vérifications que nous avons entreprises depuis le déclenchement de cette affaire. « L’état sanitaire de son restaurant, le non-respect des règles sanitaires dans le transport des produits alimentaires, l’existence d’un entrepôt de produits alimentaires non conforme et ne disposant pas d’autorisation… »: ces accusations, ainsi que d’autres, font actuellement l’objet de procédures devant la justice, enclenchées par le procureur.

« Etant donné la procédure en cours, les autorités se contentent de donner les précisions et éclaircissements suivants pour éclairer l’opinion publique à cet égard et réfuter les approximations et les données incorrectes fournies par l’intervenant dans la vidéo » :

– « L’intéressé (Othmane Barakat, ndlr) a été interpellé en mars dernier à un barrage, transportant des denrées alimentaires et de la viande d’origine douteuse, sans respecter les conditions sanitaires pour transporter ces produits. »

– « En conséquence, et sur instruction du ministère public, la commission régionale compétente a été convoquée pour inspecter le dépôt vers lequel ces produits étaient dirigés. L’inspection du dépôt de préparation et de conservation des repas, situé dans la ville d’Azrou, a conclu à plusieurs infractions, notamment l’absence d’autorisation, le manque de conditions sanitaires, techniques, d’hygiène et de sécurité nécessaires pour exercer ce type d’activité, ainsi que d’autres violations liées à la non-déclaration des salariés… »

– « Considérant que les produits alimentaires confisqués, qu’ils soient dans la voiture ou à l’intérieur du dépôt concerné, présentent un danger pour la santé des citoyens, ils ont été détruits sous la supervision du Parquet compétent, conformément aux procédures. »

– « Selon les instructions du ministère public, des procédures d’inspection ont également été activées pour le restaurant exploité par l’intéressé et situé dans la ville d’Ifrane, où un certain nombre d’infractions ont été relevées, telles que l’absence de conditions sanitaires et techniques, ainsi que les exigences d’hygiène et de sécurité dans le magasin, et l’emploi de travailleurs sans autorisation et sans carnet de santé. Les produits trouvés dans le magasin ont été également saisis et détruits. »

– « Les violations constatées à l’encontre de l’intéressé constituant une menace grave pour la santé des citoyens, l’intervention des autorités communales d’Azrou et d’Ifrane a été sollicitée afin de prendre des mesures conservatoires en fermant les deux commerces (lieu de préparation des repas et lieu où elles sont vendues) jusqu’à ce qu’une décision sur ce dossier soit prise par les autorités judiciaires. »

Le communiqué conclut que « ‘tous les propos tenus par l’intéressé, qui fait actuellement l’objet de poursuites judiciaires sur la base d’une décision du ministère public, sont de fausses allégations et n’ont rien à voir avec la vérité, et [que] toutes les mesures prises par les divers services l’ont été conformément aux dispositions et formalités prévues par la loi, sans excès, sans arbitraire ni favoritisme ». [Fin du communiqué.]

L’affaire Foodie met en relief les difficultés de l’entrepreneuriat des jeunes au Maroc

#Justice4Foodie : Barakat dénonce une injustice, la commune plaide le non-respect de la réglementation

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

DOUJA PROMOTION : Avis de convocation des actionnaires à l’Assemblée Générale Ordinaire annuelle

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.