χ

Un autre député de l’Istiqlal perd son siège à Mediouna

La Cour constitutionnelle a invalidé l’élection de Hachem Amine Chafik, député du parti de l’Istiqlal à Mediouna.

Un autre député de l’Istiqlal perd son siège à Mediouna

Le 27 mai 2022 à 14h53

Modifié 27 mai 2022 à 16h05

La Cour constitutionnelle a invalidé l’élection de Hachem Amine Chafik, député du parti de l’Istiqlal à Mediouna.

La Cour constitutionnelle a ainsi ordonné l’organisation d’élections partielles pour combler le siège de Hachem Amine Chafik.

Depuis les élections législatives du 8 septembre 2021, les décisions de la Cour constitutionnelle ont invalidé l’élection de 26 députés.

Il reste désormais 6 sièges vacants. Les autres ont été comblés soit par les candidats qui figuraient sur les listes des partis, soit à travers des élections partielles.

Round-up. La configuration de la première chambre après les décisions de la Cour constitutionnelle

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : communiqué post-AGO 15 avril 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Présentation du rapport national sur la qualité des eaux de baignade et du sable