Corruption : un an ferme contre le directeur général de la RADEEF

El Hanafi Aboukir était poursuivi en état d’arrestation pour corruption, trafic d’influence et prise d’intérêt sur un projet qu’il administre. 

Corruption : un an ferme contre le directeur général de la RADEEF

Le 18 mai 2022 à 11h20

Modifié 18 mai 2022 à 16h15

El Hanafi Aboukir était poursuivi en état d’arrestation pour corruption, trafic d’influence et prise d’intérêt sur un projet qu’il administre. 

La chambre criminelle de Fès (crimes financiers) a livré son verdict contre El Hanafi Aboukir. Impliqué dans une affaire de corruption, le directeur général de la RADEEF a écopé d’un an d’emprisonnement et d’une amende de 20.000 DH.

L’arrêt a été rendu le 17 mai 2022. El Hanafi Aboukir était...

La lecture de ce contenu est réservée aux abonnés

Abonnez-vous dès maintenant

  • S’informer en avant-première et accéder à l’intégralité des contenus PREMIUM
  • Accédez à nos enquêtes, analyses, portraits, chroniques…
  • Soutenez un journalisme crédible, fiable et indépendant
Déja abonné ? je m’identifie
Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

MAGHREBAIL: Comptes sociaux au 31 Décembre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Conférence de presse de la coordination syndicale du secteur de la santé