χ

Corruption : un an ferme contre le directeur général de la RADEEF

El Hanafi Aboukir était poursuivi en état d’arrestation pour corruption, trafic d’influence et prise d’intérêt sur un projet qu’il administre. 

Corruption : un an ferme contre le directeur général de la RADEEF

Le 18 mai 2022 à 11h20

Modifié 18 mai 2022 à 16h15

El Hanafi Aboukir était poursuivi en état d’arrestation pour corruption, trafic d’influence et prise d’intérêt sur un projet qu’il administre. 

La chambre criminelle de Fès (crimes financiers) a livré son verdict contre El Hanafi Aboukir. Impliqué dans une affaire de corruption, le directeur général de la RADEEF a écopé d’un an d’emprisonnement et d’une amende de 20.000 DH.

L’arrêt a été rendu le 17 mai 2022. El Hanafi Aboukir était poursuivi pour « corruption », « trafic d’influence » et « prise d’intérêt sur un projet qu’il administre ». La cour de Fès n’a retenu que le premier chef de poursuite.

Les juges ont, en outre, ordonné la confiscation des sommes saisies au domicile de l’intéressé, et ce, au moment de l’arrestation survenue en octobre 2021.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Auto Nejma : Indicateurs Trimestriels T4 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.