χ

Rialto : après le report, la vente judiciaire reprogrammée au 17 mai

La vente aux enchères des biens immobiliers Rialto a été une nouvelle fois programmée par le tribunal de commerce. Détails.

Rialto : après le report, la vente judiciaire reprogrammée au 17 mai

Le 11 mai 2022 à 17h45

Modifié 11 mai 2022 à 18h25

La vente aux enchères des biens immobiliers Rialto a été une nouvelle fois programmée par le tribunal de commerce. Détails.

La vente judiciaire des biens immobiliers Rialto est maintenue, y compris celui abritant le cinéma éponyme. Les enchères ont été fixées au 17 mai 2022, nous indique une source proche du dossier. Elles auront lieu au tribunal de commerce de Casablanca, dans l’habituelle salle 6.

L’opération était initialement prévue pour le 15 mars. Elle a été reportée sine die pour vice de procédure. Le tribunal devait, en effet, notifier toutes les parties concernées avant de procéder à la vente. Selon nos informations, une vingtaine d’ayants droit ont été détectés et devaient tous faire l’objet de notification.

Cet obstacle levé, la vente peut désormais avoir lieu. Elle portera sur douze titres fonciers appartenant à la société immobilière Rialto. Autrefois gérée entre autres par la famille Senoussi, cette entité est aujourd’hui en dissolution judiciaire, aboutissement d’un vieux litige entre actionnaires. La valeur totale des biens en vente a été expertisée à près de 70 millions de dirhams.

L’opération porte sur chaque titre foncier distinct. La plus scrutée concerne le bâtiment abritant le cinéma Rialto, établissement mythique fondé dans les années 1920, qui se déploie sur une superficie de 2.830 m2. Avec un prix de départ fixé à 12,9 millions de dirhams, c'est le plus cher des biens mis en vente.

Révélée en mars dernier, la vente judiciaire avait suscité les inquiétudes de nombreux Casablancais, et ce, en raison de la forte valeur patrimoniale du cinéma. Chargé de la dissolution, l’expert-comptable Abdelouahab Ibn Zaher nous rassure sur l’étendue de la vente, qui "concernera uniquement le bien immobilier, et non le fonds de commerce qui subsistera même en cas de transfert de propriété".

Oui, mais le bâtiment lui-même jouit-il d’une protection particulière ? Malgré de nombreuses tentatives, Médias24 n’a pas pu déterminer avec exactitude le statut du bien, qui se situe rue Mohamed El Qorri, au centre-ville de Casablanca.

"Ce périmètre fait l’objet d’une enquête publique. Pour s’enquérir du statut du bien en question, il faudra l’autorisation de son propriétaire, la carte nationale d’identité, le plan cadastral, le certificat de propriété et le calcul de contenance", nous indique sur place un fonctionnaire de l’Agence urbaine. Vaste programme.

Cinéma Rialto : les éclairages sur la vente judiciaire

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Résultats de l'offre publique d’achat obligatoire portant sur les actions de la Société Maghrébine de Monétique (S2M) à l’initiative de Medtech et Millennium Ventures

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.