Addoha : le résultat net part du groupe reste dans le rouge en 2021

| Le 31/3/2022 à 16:50

Les préventes du groupe ont enregistré une hausse de 13% à 8.163 unités, contre 7.194 unités en 2020. Cette évolution est portée par la progression des préventes réalisées en Afrique de l’Ouest qui ont connu une hausse de 39% par rapport à 2020. En face, les préventes au Maroc n’ont augmenté que de 3%.

Ainsi, les préventes dans les pays de l’Afrique de l’Ouest ont contribué à hauteur de 35% aux préventes du groupe en 2021 contre 29% en 2020 et 17% en 2019.

Le chiffre d’affaires du groupe s’établit à près de 1,2 MMDH, en petite progression de 2% par rapport à 2020.

L’immobilière explique que le décalage qu’a connu le programme de production au Maroc n’a pas permis au groupe de retrouver son niveau de chiffre d’affaires normatif.

Les filiales du groupe en Afrique de l’Ouest contribuent à hauteur de 29% au chiffre d’affaires de 2021, contre 23% en 2020 et 12% en 2019.

Le taux de marge brute s’établit à 22% contre 18%. Cette amélioration est expliquée principalement par la contribution favorable des filiales africaines.

Malgré les efforts fournis pour limiter l’impact de la crise sanitaire sur les indicateurs de rentabilité et l’amélioration du taux de marge brute, le faible niveau du chiffre d’affaires consolidé lié au décalage de production au Maroc n’a pas permis au groupe de retrouver sa capacité bénéficiaire en 2021.

Le résultat net part du groupe demeure dans le rouge en se situant à -88 MDH contre -744 MDH.

S’agissant de l’endettement du groupe, il s’est réduit à près de 4,4 MMDH à fin décembre 2021, contre 4,8 MMDH à fin décembre 2020.

Le gearing a baissé et reste largement maitrisé à un niveau de 31,7% contre 32,6%.

Le BFR a baissé de près de 625 MDH en 2021 grâce à la baisse significative des créances clients et des stocks de produits finis. La baisse du BFR a ainsi permis au Groupe de dégager un cash-flow d’exploitation largement positif de plus de 466 MDH malgré la baisse de l’activité.

lire aussi
  • | Le 3/8/2022 à 10:11

    Managem : le chiffre d’affaires en forte hausse de 81% à fin juin 2022

    Le groupe a bien profité de la contribution aurifère dans le chiffre d'affaires. Durant le second trimestre, l'Or de la mine de Tri-K comptait pour le tiers des revenus du groupe. La consolidation e la production et l'appréciation de la parité USD/MAD ont également poussé le chiffre d'affaires à la hausse.
  • | Le 1/8/2022 à 9:38

    Mutandis : chiffre d’affaires en hausse de 48% à fin juin 2022

    La hausse des prix de vente suite à l'augmentation des prix des intrants a été généralement bien acceptée. Les volumes de ventes progressent et le chiffre d'affaires dépasse le milliard de dirhams. Season a généré 235 MDH de revenus à fin juin. La dette bancaire recule de 18% par rapport à fin décembre 2021.
  • | Le 1/8/2022 à 9:05

    CDM : hausse de 17% du RNPG à fin juin 2022

    Le groupe a connu une bonne dynamique concernant les crédits à fin juin, en hausse de 4,7% par rapport au S1-2021. Le coût du risque a fortement baissé de 84% par rapport à la même période en 2021. Le RNPG ressort à 325 MDH, tiré par l'amélioration des marges et la baisse du coût du risque.
  • | Le 31/7/2022 à 19:10

    ODM lève 80 MDH sur le marché obligataire, une première dans le secteur de la santé au Maroc

    Le Groupe Oncologie et Diagnostic du Maroc (ODM) clôture avec succès une émission obligataire de 80 millions de dirhams auprès d'investisseurs privés, apprend Médias24.
  • | Le 31/7/2022 à 9:59

    L’encours des crédits bancaires dépasse les 1.000 MMDH à fin juin, les impayés reculent (BAM)

    D’un mois sur l’autre, l’encours du crédit bancaire progressé de 43 MMDH. Les créances en souffrance affichent un léger retrait de 688 MDH d’un mois sur l’autre à 86,7 MMDH. Elles augmentent cependant concernant les ménages. Sur 12 mois glissants, elles progressent de 4,8%.
  • | Le 29/7/2022 à 17:18

    En juin, le cash en circulation repart à la hausse et progresse de 8% sur une année glissante

    Le cash en circulation reprend une tendance haussière en juin 2022. Il progresse de 4,5 MMDH d’un mois sur l’autre. Parallèlement, les dépôts bancaires progressent de 2,2% par rapport au mois précédent, soit 23 MMDH en valeur.