Addoha : le résultat net part du groupe reste dans le rouge en 2021

| Le 31/3/2022 à 16:50

Les préventes du groupe ont enregistré une hausse de 13% à 8.163 unités, contre 7.194 unités en 2020. Cette évolution est portée par la progression des préventes réalisées en Afrique de l’Ouest qui ont connu une hausse de 39% par rapport à 2020. En face, les préventes au Maroc n’ont augmenté que de 3%.

Ainsi, les préventes dans les pays de l’Afrique de l’Ouest ont contribué à hauteur de 35% aux préventes du groupe en 2021 contre 29% en 2020 et 17% en 2019.

Le chiffre d’affaires du groupe s’établit à près de 1,2 MMDH, en petite progression de 2% par rapport à 2020.

L’immobilière explique que le décalage qu’a connu le programme de production au Maroc n’a pas permis au groupe de retrouver son niveau de chiffre d’affaires normatif.

Les filiales du groupe en Afrique de l’Ouest contribuent à hauteur de 29% au chiffre d’affaires de 2021, contre 23% en 2020 et 12% en 2019.

Le taux de marge brute s’établit à 22% contre 18%. Cette amélioration est expliquée principalement par la contribution favorable des filiales africaines.

Malgré les efforts fournis pour limiter l’impact de la crise sanitaire sur les indicateurs de rentabilité et l’amélioration du taux de marge brute, le faible niveau du chiffre d’affaires consolidé lié au décalage de production au Maroc n’a pas permis au groupe de retrouver sa capacité bénéficiaire en 2021.

Le résultat net part du groupe demeure dans le rouge en se situant à -88 MDH contre -744 MDH.

S’agissant de l’endettement du groupe, il s’est réduit à près de 4,4 MMDH à fin décembre 2021, contre 4,8 MMDH à fin décembre 2020.

Le gearing a baissé et reste largement maitrisé à un niveau de 31,7% contre 32,6%.

Le BFR a baissé de près de 625 MDH en 2021 grâce à la baisse significative des créances clients et des stocks de produits finis. La baisse du BFR a ainsi permis au Groupe de dégager un cash-flow d’exploitation largement positif de plus de 466 MDH malgré la baisse de l’activité.

lire aussi
  • | Le 27/9/2022 à 17:22

    Voici pourquoi Maroc Telecom continue de baisser en bourse

    Nouvelle sanction, hausse du taux directeur, risque inflationniste… Voici les facteurs qui alimentent la baisse du titre Maroc Telecom en bourse.
  • | Le 26/9/2022 à 15:17

    Aradei Capital poursuit sa croissance en profitant du programme d’investissement lancé

    Les résultats d'Aradei Capital, au titre du premier semestre 2022, ont connu une belle évolution, profitant des résultats du programme d’investissement du groupe. Un analyste de la place, joint par LeBoursier, anticipe la même tendance pour l’année 2023.
  • | Le 26/9/2022 à 14:32

    HPS : hausse de 83% du résultat net part du groupe au premier semestre 2022

    Les revenus consolidés de HPS ont grimpé de 22,6% au premier semestre 2022. Le résultat net part du groupe ressort à 67,7 MDH, en hausse de 83,8%. Voici l’évolution détaillée des principaux indicateurs de HPS.
  • | Le 26/9/2022 à 8:53

    Les investisseurs partagés sur l’évolution du taux directeur (AGR)

    D’après des acteurs sondés par Attijari Global Research (AGR) sur l’évolution du taux directeur en marge de la troisième réunion de politique monétaire de Bank Al-Maghrib, les avis sont partagés. 49% anticipent un statu quo et 51% pensent que la Banque centrale augmentera le taux directeur.
  • | Le 26/9/2022 à 8:35

    Label’Vie : hausse de 37% du résultat net à fin juin 2022

    L’évolution du réseau du groupe et la bonne performance à niveau constant ont permis au groupe d’améliorer sa rentabilité. Les ouvertures de douze nouveaux points de ventes sont attendus au deuxième semestre.
  • | Le 26/9/2022 à 8:18

    LafargeHolcim Maroc : baisse de 27% du résultat net à fin juin

    Le groupe fait face à une conjoncture de marché défavorable, notamment avec la forte hausse du prix des intrants. Le chiffre d’affaires stagne à 4 MMDH à fin juin. La hausse de la contribution sociale a également rogné sur le résultat net du groupe. La tendance baissière pourrait se maintenir au S2-2022.