Les créations d’entreprises augmentent de 23% en 2021 par rapport à 2020 (OMPIC)

| Le 10/2/2022 à 18:37
L’an dernier a connu un bon effet de rattrapage dans la création d’entreprises. Leurs nombres ont même été supérieurs de 10,3% à ceux de 2019. Ce rebond est également engendré par l’alternative que représente l’entrepreneuriat suite à la perte d’emploi. Toutes les régions ont connu une hausse dans les créations d’entreprises. 56% des créations sont des entreprises à actionnaire unique.

En 2020, le nombre de créations d’entreprises avait chuté de 12% par rapport à 2019. Cela avait notamment été entraîné à cause des restrictions de déplacement et de la paralysie totale de l’appareil administratif durant les trois mois de confinement.

Un bon effet rattrapage a été observé l’an dernier. D’après les derniers chiffres disponibles de l’OMPIC, à fin 2021, le nombre de créations d’entreprises a bondi de 23,3% par rapport à l’année 2020. Sur la période, on dénombre 104 748 entreprises créées qu’elles soient personnes physiques ou morales contre 84 959 en 2020.

Par nature d’entreprises, en 2021, on dénombrait 72.227 entreprises personnes morales et 32.521 entreprises personnes physiques. Le nombre d’entreprises personnes morales a évolué de 31,2% par rapport à 2020 et le nombre d’entreprise personnes physiques progressait quant à lui de 8,7%.

Par forme juridique, 56% d’entre elles sont des sociétés à responsabilité limitée à actionnaire unique (SARLAU), et 43,6% étaient des SARL.

Les secteurs privilégiés dans la création n’ont pas changé

Le niveau de création d’entreprise a atteint un record l’an dernier. Par rapport à une année normative comme 2019, le nombre de créations a progressé de 10,3%.

Les secteurs économiques dans lesquels ont eu lieu les créations sont globalement restés les même en 2021. 37% des créations d’entreprises concernent le secteur du commerce, 17,5% le secteur du BTP et activités immobilières, et 16% les services divers.

En 2020, à titre de comparaison, le commerce regroupait 39% des créations d’entreprises, suivi par le BTP avec 16,9% et des services divers avec 15,8%.

D’un point de vue géographique également, peu de choses ont changé.

La région Casablanca-Settat draine 27% des créations d’entreprises en 2021

Comparativement à l’année précédente, chaque région a connu une hausse dans les créations d’entreprises. Comme à l’accoutumée, la région de la capitale économique a dénombré le nombre le plus importants de créations d’entreprises. Un total de 28.441 entreprises ont été créées en 2021 dans la région, soit 27% du nombre total de création dans le pays sur la période. Par rapport à 2020, le nombre d’entreprise créées dans la région a progressé de 27,7%.

En seconde position, la région de Rabat-Salé-Kénitra concentre 14,2% des créations avec 14.907 entreprises créées en 2021. Leur nombre a connu une progression de 26,3% par rapport à 2020. La région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a dénombré 12 852 créations d’entreprises en 2021, en hausse de 18,2% par rapport à l’année précédente. En quatrième position vient la région Marrakech-Safi avec 10.312 entreprises créées en 2021 soit une hausse de 28,5% par rapport à 2020.

Les créations d’entreprises boostées par l’effet de base et les pertes d’emplois

En 2020, un recul des créations avait été observé du fait de la fermeture des appareils administratifs causée par le confinement. En 2021, un effet de rattrapage a été observé et s’était déjà amorcé au troisième trimestre 2020 lors de la sortie du confinement. « Entre septembre et décembre 2020, il est vrai que nous observons des hausses assez importantes. Même historiquement, quand on compare cette période par rapport à 2019, les créations étaient supérieures en 2020. Il y a donc eu un effet rattrapage assez important » nous expliquait alors Amine Diouri, directeur des études et de la communication chez Inforisk D&B.

La hausse de 23,3% des créations en 2021 s’explique partiellement par cela, mais également par la volonté de trouver des alternatives suite aux pertes d’emplois engendrées par la crise. Notre interlocuteur nous expliquait qu’environ 30% des entreprises ont dû licencier durant l’année 2020 et considérait la création d’entreprise comme un effet de transmission pour limiter la perte de revenus.

Il est également à souligner que la mise en place d’aide financière a catalysé la création d’entreprise sur la période. « Il est à noter que le programme Intelaka mis en place début 2020 a également contribué à cette forte reprise des créations d’entreprises vers la fin de l’année » nous expliquait notre interlocuteur. Une dynamique qui s’est poursuivie notamment sur l’année 2021. Il est à rappeler qu’à fin septembre 2021, le programme Intelaka a bénéficié à 24 000 entreprises pour un montant de 5,8 milliards de dirhams.

lire aussi
  • | Le 1/12/2022 à 10:01

    L’encours du crédit bancaire progresse de 64,6 MMDH sur un an

    En octobre, les crédits bancaires progressent de 6,7% sur 12 mois glissants. Sur la même période, les impayés augmentent de 4,9% ou 4,2 MMDH. L’encours des crédits ralentit cependant par rapport à septembre, particulièrement pour les sociétés financières.
  • | Le 1/12/2022 à 9:25

    Le cash en circulation progresse de 23,2 MMDH à fin octobre

    En octobre, le cash en circulation repart à la hausse et progresse de 1,6 MMDH par rapport à septembre. Les dépôts bancaires reculent de 4,3% sur 12 mois glissants et se fixent à 1.084 MMDH.
  • | Le 30/11/2022 à 16:36

    Addoha : hausse de 4,2% du chiffre d'affaires à fin septembre

    Les préventes progressent de 2% à 6.961 unités, grâce à une bonne progression en Afrique de l'Ouest qui vient compenser la baisse sur le marché national. La filiale Douja Promotion Côte d’Ivoire a réalisé une première opération de dette privée de 200 MDH sur le marché financier à Abidjan.
  • | Le 30/11/2022 à 13:48

    HPS : chiffre d’affaires en hausse de 27% à fin septembre

    Le groupe a capitalisé sur la progression de l’activité de paiement, poussée par les revenus SaaS et les revenus d’Upselling. L’endettement baisse de 14% à 155 MDH par rapport à fin 2021.
  • | Le 30/11/2022 à 12:38

    Sanlam Maroc : hausse de 6,3% du chiffre d’affaires à fin septembre

    Le chiffre d’affaires du groupe progresse à fin septembre, poussé par la hausse de l’activité Non-Vie. Les provisions nettes progressent de 2% à 15 MMDH.
  • | Le 30/11/2022 à 10:55

    Cosumar : chiffre d’affaires en hausse de 15,5% à fin septembre

    L’activité export booste le chiffre d’affaires à la hausse à fin septembre. Les volumes exportés ont progressé de 18% à 570 KT. L’endettement est réduit fortement de 58,5% à 167 MDH.