Novec réalisera l’étude d’impact et de rentabilité économique du projet du barrage Tadighoust

La société Novec a été chargée, par la Direction de la recherche et de la planification de l’eau, de réaliser l’étude d’impact sur l’environnement naturel et socio-économique et de rentabilité économique du projet du grand barrage Tadighoust, dans la province d’Errachidia.

Novec réalisera l’étude d’impact et de rentabilité économique du projet du barrage Tadighoust

Le 7 décembre 2021 à 14h58

Modifié 7 décembre 2021 à 18h38

La société Novec a été chargée, par la Direction de la recherche et de la planification de l’eau, de réaliser l’étude d’impact sur l’environnement naturel et socio-économique et de rentabilité économique du projet du grand barrage Tadighoust, dans la province d’Errachidia.

La société Novec a remporté le marché pour un montant de 888.000 DH TTC.
Les prestations à réaliser consistent en la réalisation, au profit de la Direction de la recherche et de la planification de l’eau (DRPE), de ce qui suit :
– Mission I : état des lieux de l’environnement naturel et socio-économique de la région et évaluation des performances hydrauliques du projet du barrage Tadighoust ;
– Mission II : évaluation des impacts sur l’environnement naturel et socio-économique du projet du barrage Tadighoust ;
– Mission III : établissement d’un plan de gestion environnemental et social ;
– Mission IV : évaluation de la rentabilité économique du barrage Tadighoust.
Le bassin de Rhéris, l’un des bassins les moins arrosés du pays, présente un potentiel en ressources en eau de surface estimé à environ 179 Mm3/an. Néanmoins, la mobilisation des ressources en eau de ce bassin, qui reste modeste, se heurte à la disponibilité de sites de barrages favorables, qui deviennent de plus en plus rares.
Le site du barrage Tadighoust, quant à lui, est l’un des sites les plus intéressants en matière de ressources en eau de surface. Il contribue, à lui seul, à 34% des apports naturels du bassin du Rhéris, avec un apport annuel de 60 Mm3/an. Les apports de ce bassin se caractérisent par un régime d’écoulement sous forme de crues plus ou moins fréquentes et plus ou moins violentes.
Le barrage Tadighoust permettra l’irrigation des terres situées en aval par épandage de crues, l’amélioration de la recharge des nappes souterraines et la protection contre les inondations.
Ce projet de barrage a été initié dans le cadre du Programme national pour l’approvisionnement en eau potable et d’irrigation 2020-2027.
L’étude est à réaliser dans un délai de 12 mois, à partir du lendemain de la notification de l’ordre de service prescrivant le commencement de l’étude.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Sonasid : Indicateurs du premier trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.