L’emploi se rétablit progressivement mais le chômage reste élevé (18,2% dans les villes)

Comment se porte le marché de l'emploi? Le Maroc a-t-il plus de chômeurs? Et qui sont les chômeurs? Est-il sur la voie de retrouver le niveau d'avant la pandémie?

Marrakech-Safi a l'un des taux de chômage les plus bas du Maroc malgré la crise du tourisme.

L’emploi se rétablit progressivement mais le chômage reste élevé (18,2% dans les villes)

Le 3 août 2021 à 10h58

Modifié 3 août 2021 à 14h59

Comment se porte le marché de l'emploi? Le Maroc a-t-il plus de chômeurs? Et qui sont les chômeurs? Est-il sur la voie de retrouver le niveau d'avant la pandémie?

Les derniers chiffres du marché du travail, que vient de publier le HCP, apportent un éclairage intéressant sur l’évolution ces indicateurs depuis le démarrage de la crise.

Comparaison entre mars 2020 et juin 2021:

Nous partons ici de l’hypothèse que le 1er trimestre 2020 représente le niveau d’avant la crise, même si les mesures de ralentissement ont commencé mi-mars 2020.

Notre lecture des chiffres ignore délibérément la saisonnalité, par commodité.

De ce fait, voici l’évolution, sous réserve des deux points mentionnés ci-dessus:

T1 de 2020 (avant crise) T2 de 2021 Δ
Population active totale 12.249.000 12.497.000 +248.000
Nombre d’emplois (pop.active occupée) 10.957.000 10.892.000 -65.000
Nombre de chômeurs 1.292.000 1.605.000 +313.000
Nombre de chômeurs en milieu urbain 1.096.000 1.370.000 +274.000
Taux de chômage 10,5 12,8

Par rapport à la situation d’avant la pandémie, l’économie a perdu 65.000 emplois nets, ce qui reste modeste au vu de la situation. L’ampleur des dégâts dans les secteurs fortement affectés comme le tourisme ou le BTP, gros employeurs de main d’œuvre, faisait craindre davantage de pertes d’emplois.

Parallèlement, la population active a augmenté de 248.000 personnes.

Le nombre de personnes au chômage a donc augmenté de 313.000 personnes, en majorité en milieu urbain (+274.000).

Le taux de chômage s’aggrave de 2,3 points, en passant de 10,5% à 12,8%.  Au 1er trimestre 2021, le taux de chômage était « seulement » de 12,5%.

En cette fin de 2e  trimestre 2021, on enregistre donc:

>1.370.000 demandeurs d’emploi en milieu urbain, 1.605.000 pour l’ensemble du territoire.

>18,2% de taux de chômage dans les villes touchant davantage les femmes que les hommes (15,9% pour les hommes).

>Forte hausse du taux de chômage chez les jeunes dans les villes. Le taux de chômage en milieu urbain est de 47,2% pour les 15-24 ans et de 28,3% pour les 25-34 ans.

>Le taux de chômage est très élevé dans l’Oriental (18,4%) et les régions du sud (20,8%). Il est plus bas à Drâa Tafilalet (8,5%), Marrakech-Safi (8,7%) et Tanger Tétouan Al Hoceima (10,2%).

Voici par ailleurs les explications de M. Lahlimi:

Impact de la crise du Covid sur l’emploi: l’analyse d’Ahmed Lahlimi

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SNEP : Etats financiers sociaux au 31 Décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.