Voici les transferts des MRE en 2020 par pays d’origine, la France toujours en tête

Les Marocains du monde se sont montrés solidaires de leurs familles durant la crise sanitaire. Selon un rapport de l'Office des changes, les transferts des Marocains résidant à l'étranger ont atteint 68,2 MMDH en 2020. Voici les pays qui y ont contribué, pays par pays.

Voici les transferts des MRE en 2020 par pays d’origine, la France toujours en tête

Le 26 juillet 2021 à 19h58

Modifié 27 juillet 2021 à 7h49

Les Marocains du monde se sont montrés solidaires de leurs familles durant la crise sanitaire. Selon un rapport de l'Office des changes, les transferts des Marocains résidant à l'étranger ont atteint 68,2 MMDH en 2020. Voici les pays qui y ont contribué, pays par pays.

En 2020, malgré la pandémie et ses effets sur l’économie mondiale, les transferts des MRE ont montré une certaine résilience. En effet, ils se sont même améliorés de 4,9%, passant de 65 milliards de dirhams en 2019 à 68,2 milliards de dirhams en 2020.

La part des transferts des Marocains résidant en France viennent en tête avec 35,7% du total des recettes des MRE en 2020. Viennent ensuite l’Espagne avec 9,2%, l’Italie avec 9,1%, l’Arabie Saoudite avec 6,9%, les Émirats Arabes Unis avec 5,9%, les États-Unis avec 5,5%, la Belgique avec 5,1%, l’Allemagne avec 4,6%, les Pays-Bas avec 3,6%, le Royaume-Uni avec 2,7%, le Qatar avec 1,8%, la Suisse avec 1,6%, le Koweït avec 1,4% et le Canada avec 1,3%. L’ensemble des autres pays, ne contribuent qu’ à hauteur de 5,7%.

Ce sont les Marocains de France qui ont le plus contribué à cette augmentation de 2020 avec 1,34 milliards de DH de variation (+5,8%), suivis de ceux d’Allemagne avec 614,9 MDH (+24,65%), ceux d’Espagne avec 561,2 MDH (+9,82%), ceux des Pays-Bas avec 428,1 MDH (+21,18%) et ceux d’Italie avec 380,1 MDH (+6,54%). Le pays qui a enregistré la plus forte hausse en pourcentage est l’Irlande (+27,99%).

Par contre, les pays qui ont enregistré des baisses sont principalement les pays du Golfe, comme le Koweït avec -134 MDH (-13,04%), Oman avec -134,3 MDH (-43,67%), les Emirats Arabes Unis avec – 131,4 MDH (-3,15%), Qatar avec – 60 MDH (-4,82%) et Bahrein avec -11,3 MDH (-4,02%). Le seul pays européen à avoir enregistré une baisse est la Norvège avec -31,8 MDH (-11,09%).

A 83,7%, les transferts des marocains résidant à l’étranger constituent la principale composante des transferts courants privés. En 2020, avec l’allègement du déficit commercial, ils ont contribué à la baisse du déficit du compte courant de la balance des paiements qui s’est établi à 1,5% du PIB en amélioration de 2,2 points par rapport à l’année précédente.

Par ailleurs, ils n’ont été que 1,37 million MRE à visiter le Maroc en 2020, contre 5,9 millions en 2019. Cette forte chute de -76,7% s’explique bien entendu par les restrictions aux voyages liées à la crise sanitaire en 2020.

Entre 2006 et 2020, un changement remarquable dans les origines des transferts mais la France reste largement en tête des pays d’origine

(part de chaque pays dans l’ensemble des transferts annuels de MRE)

2006

et en-dessous, 2020

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Avis de convocation des actionnaires LafargeHolcim Maroc

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.