Covid-19 : le comité scientifique a discuté l’ouverture de la vaccination aux femmes enceintes et allaitantes

Une mise à jour imminente des contre-indications de la vaccination anti-covid est attendue après la réunion du comité national chargé de la stratégie de vaccination tenue ce lundi 26 juillet. Le cas des femmes enceintes et allaitantes ainsi que des allergiques à la pénicilline, ont été débattus.

Covid-19 : le comité scientifique a discuté l’ouverture de la vaccination aux femmes enceintes et allaitantes

Le 26 juillet 2021 à 18h18

Modifié 26 juillet 2021 à 19h01

Une mise à jour imminente des contre-indications de la vaccination anti-covid est attendue après la réunion du comité national chargé de la stratégie de vaccination tenue ce lundi 26 juillet. Le cas des femmes enceintes et allaitantes ainsi que des allergiques à la pénicilline, ont été débattus.

Le comité national chargé de la stratégie de vaccination s’est réuni ce lundi 26 juillet pour discuter des différents points visant à accélérer la campagne de vaccination.

L’un des points discutés est la mise à jour des contre-indications à la vaccination anti-Covid-19.

Selon nos informations, deux points ont été discutés avec acuité. Le premier est celui d’ouvrir la vaccination aux femmes enceintes et allaitantes.

Nos sources indiquent que la question a été débattue au sein du comité à l’aune d’une présence de plus en plus remarquée des femmes enceintes dans les réanimations.

Selon nos sources, de nouvelles données scientifiques tendent à permettre à cette catégorie de bénéficier de la vaccination dans certaines conditions, notamment pendant le premier trimestre de la grossesse et pour les femmes allaitantes.

Le débat au Maroc est engagé et pourrait donner lieu à une officialisation imminente de cette mesure qui permettrait d’accélérer la vaccination.

L’allergie à la pénicilline n’est pas une contre-indication à la vaccination

Le second point discuté lors de cette réunion est celui d’insister sur le fait que « l’allergie à la pénicilline n’est pas une contre-indication à la vaccination ». Cela fait suite à la constatation que plusieurs personnes ne se font pas vacciner parce qu’elles ont eu un antécédent de réaction allergique à la pénicilline.

« La seule contre-indication allergique c’est que la personne soit allergique à un composant du vaccin », nous explique notre source.

Cela fait écho à une mise à jour des contre-indications effectuée le 15 juin. Dans cette circulaire, Khalid Ait Taleb listait les situations allergiques, en dehors du choc anaphylactique et de l’œdème de Quincke, qui ne contre-indiquent pas la vaccination anti Sars-Cov-2 :

-Les réactions allergiques aux produits de contraste iodés (utilisés en imagerie médicale), les allergies aux médicaments (la pénicilline, l’aspirine ou l’ibuprofène, les anesthésiants…), les allergies au latex ;

-Les antécédents de réactions allergiques aux insectes, venin d’hyménoptères (abeille, guêpe, frelon), aux allergies inhalées (acariens, pollen, squames d’animaux, moisissures) et aux aliments;

-Les personnes souffrant d’urticaire chronique ou d’angio-oedème;

-Les personnes souffrant de rhinites, conjonctivites, asthme, eczéma de contact;

-Les personnes ayant une allergie aux pneumallergènes;

-Les personnes ayant des antécédents familiaux allergiques, y compris d’anaphylaxie.

Un communiqué est attendu prochainement.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

MUTANDIS : publie son document de référence.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.