Managem

| Le 24/6/2021 à 16:17

  

MANAGEM : Production du premier lingot d’or à la mine de Tri-K

 

Le groupe Managem a annoncé la réalisation de la première coulée d’or dans la mine de Tri-K en Guinée, à la suite de la finalisation des travaux de construction. 

 

Le groupe minier a annoncé le 23 juin 2021 que sa mine d’or de Tri-K en Guinée, dans la région de Mandiana, a produit son premier lingot d’or. Cette mine fait partie des projets clés de la stratégie visant à augmenter la part de la filière aurifère dans le chiffre d’affaires de la compagnie. En effet, l’or représente actuellement 20% du chiffre d’affaires de la société, qui aspire de porter cette part à 50%.

 

Managem a pris le contrôle de ce projet en 2019 après à l’acquisition des 30% restants du capital de la joint-venture auprès de son partenaire Avocet Mining. Avec cette prise de participation, la société est devenue détentrice de 85% de la société SMM (Société des Mines de Mandiana), titulaire du permis d’exploitation de Tri-K, en partenariat avec la SOGUIPAMI (Société Guinéenne du Patrimoine Minier).

 

Les réserves de la mine de Tri-K sont estimés 1 565 000 onces d’or (soit l’équivalent d’environ 48,7 tonnes), la production annuelle devrait se situer autour de 130 000 onces d’or (soit un peu plus de 4 tonnes) sur une durée de vie de la mine de 12 ans, à un coût prévisionnel de 600 à 700 dollars par once.

 

Cette mine d’or vient s’ajouter à celle de Wadi Gabgaba au Soudan dont la production actuelle se situe autour de 60 000 onces d’or par an (soit l’équivalent d’environ 1,9 tonne). Et suite à l’association de Managem avec la société chinoise Wanbao Mining, cette mine soudanaise fait désormais l’objet d’un projet d’extension qui aurait pour effet, à terme, l’élévation de la production annuelle à 200 000 onces d’or (soit plus de 6,2 tonnes).

 

Aussi, que le projet d’exploitation de la mine d’or d’Etéké au Gabon est au stade d’étude de faisabilité, de même que deux autres projets de mines d’or, l’un au Mali et l’autre en Ethiopie.

 

« Le premier lingot d’or coulé à Tri-K est un jalon important dans le renforcement de notre stratégie aurifère en Afrique », a commenté M. Imad Toumi, le PDG du groupe qui précise que « Managem est fier de contribuer positivement au développement de l’industrie minière en Guinée et de se positionner comme un acteur majeur de la dynamique économique locale avec plus de 800 emplois à terme, tout en créant de la valeur partagée et durable pour nos investisseurs et toutes nos parties prenantes. »

 

Rappelons enfin que le capital de Managem est détenu à 81,42% par Al Mada, à 8,26% par la CIMR et à 0,77% par Wafa Assurance. Les 9,54% restant représentent le capital flottant en bourse.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 19/5/2024 à 10:14

    Immobilier. Arrondissement par arrondissement, voici les prix pratiqués à Casablanca en 2023

    Sidi Moumen, Hay Hassani, Aïn Chok, Maarif, Ain Sebaa ou Anfa,... L'immobilier d'un arrondissement à un autre change. Où se concentrent les ventes immobilières au sein du grand Casa en 2023 ? Comment se sont comportés les prix ? Les données exclusives fournies par notre partenaire Yakeey apportent la réponse.
  • | Le 17/5/2024 à 15:08

    CFG Bank : indicateurs en forte hausse à fin mars, RNPG 2024 attendu en hausse de 40% à 50%

    Le groupe affiche une forte hausse de ses indicateurs à tous les niveaux à fin mars. Le PNB progresse de 44%. Le RBE progresse à un rythme plus soutenu, du fait d'une bonne maîtrise des charges qui croissent moins vite que le PNB. Le RNPG 2024 du groupe devrait progresser entre 40% et 50%.
  • | Le 17/5/2024 à 14:00

    Disway : baisse de 9% du chiffre d’affaires à fin mars

    Le segment Volume a vu son chiffre d’affaires reculer de 11,6% du fait de retards de plusieurs projets, de la baisse de la demande sur plusieurs produits technologiques en raison de la hausse des droits de douanes et de la rupture de plusieurs segments de produits à cause des incidents en mer Rouge.
  • | Le 17/5/2024 à 10:38

    Crédit du Maroc : hausse de 16,5% du RNPG au 1er trimestre 2024

    Le groupe affiche une bonne tenue des crédits avec un encours en hausse de 7,1% à 53,2 MMDH. Le PNB progresse de 10% du fait de la bonne tenue des marges d’intérêts et sur commissions.
  • | Le 16/5/2024 à 15:53

    Oncorad : “D’ici début 2026, nous souhaitons tripler la valeur du groupe” (Redouane Semlali)

    Il y a un an, le groupe Oncorad annonçait une levée de fonds de 458 MDH auprès de CDG Invest Growth et STOA. Depuis, quels sont les changements structurels et les développements qui ont été menés ? Création de holdings, acquisition de foncier... Redouane Semlali, PDG et cofondateur du groupe, nous en dit plus.
  • | Le 15/5/2024 à 16:57

    BKGR anticipe une hausse de 13,4% de la capacité bénéficiaire de la cote cette année à 33,2 MMDH

    L’industrie devrait voir sa capacité bénéficiaire progresser de 15,6% à 17,7 MMDH. Les financières devraient enregistrer une croissance de 10,7% à 13,8 MMDH. La capacité bénéficiaire des assurances devrait s’apprécier en 2024 de 14% à 1,7 MMDH. La masse des dividendes en 2024 est également attendue en hausse de 6,3% à 21 MMDH.